Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
16 avril 2006 7 16 /04 /avril /2006 07:48
France Soir, de crise en crise
Longtemps emblème de la presse populaire française, le quotidien France Soir, qui a vu son lectorat s’effondrer depuis plus de 30 ans, connaît une énième crise.
Le tribunal de commerce de Lille a tranché mercredi 12 avril en faveur du projet de reprise du duo formé par le journaliste Olivier Rey et l'homme d'affaires Jean-Pierre Brunois. Le quotidien, en déficit chronique, était en redressement judiciaire depuis octobre 2005. Olivier Rey déclare qu'il veut "revenir aux fondamentaux de France Soir" et faire un journal populaire, axé autour des faits divers, du sport, du hippisme et de l'actualité people.

Mais le choix par la justice de ce projet, qui prévoit le maintien de seulement 51 des 112 salariés du quotidien, a provoqué une levée de boucliers au sein du personnel, qui avait marqué sa préférence pour l’offre de reprise de l'homme d'affaires Arcadi Gaydamak. Celui-ci proposait de garder tout le personnel, de payer les dettes du journal et de relancer le titre. Mais il fait l'objet d'un mandat d'arrêt international concernant un trafic d'armes et le tribunal de commerce s'est inquiété de l'origine des fonds qu'il comptait investir dans France Soir.

Dès l'annonce de la désignation du repreneur, le personnel s'est mis en grève et a décidé d'occuper les locaux. Le journal n'a pas paru jeudi. Vendredi, une édition spéciale de 16 pages titrée "Résistance", entièrement consacrée à la situation du quotidien, a été publiée.

Rien ne dit que France Soir parvienne un jour à retrouver son lustre passé. Créé en novembre 1944 et rendu célèbre par Pierre Lazareff, grande figure de la presse française d’après-guerre, le journal en déclin continu depuis 35 ans. Il a connu un âge d'or dans les années 1950-1970, avec des tirages à plus d’un million d’exemplaires et une vente record pour la mort du général De Gaulle, en novembre 1970 avec 2 264 000 exemplaires. Mais l'érosion des ventes a déjà commencé. En 1972, à la mort de Pierre Lazareff, France Soir vend 790 000 exemplaires.

En 1976, Hachette vend le titre (diffusé à 600 000 exemplaires) à Presse Alliance de Paul Winckler, dont le groupe Hersant (future Socpresse) prendra 50% du capital. En avril 99, France Soir est vendu pour un franc symbolique à Georges Ghosn, ancien patron de La Tribune et du Nouvel Economiste. Celui-ci vend à son tour en décembre 2000 la totalité des parts au groupe italien Poligrafici Editoriale. Un plan de restructuration est annoncé en juin 2001, suivi de nombreux remous sociaux et éditoriaux. En 2002, la diffusion tourne autour de 70 000 exemplaires.

En octobre 2004, Poligrafici vend 70% de Presse Alliance à l'homme d'affaires franco-égyptien Ramy Lakah ; en octobre 2005, le journal est déclaré en cessation de paiement, puis en redressement judiciaire. En février 2006, France Soir refait parler de lui avec la publication des caricatures de Mahomet. Aujourd'hui, le tirage dépasse de peu les 50 000 exemplaires quotidiens.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by NONAME - dans MEDIAS
commenter cet article

commentaires