Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 18:47

 

CLAUDE-CHABROL.jpgExposition hommage à l’ancienne criée

Chabrol retrouve la lumière qu'il a aimé

 


La ville du Croisic n’oublie pas Claude Chabrol

elle rendra un hommage au cinéaste qui a rejoint le 12 septembre dernier le studio où l’ont précédé les plus grands noms du 7ème art. Ensemble,  ils continuent nous émouvoir et restent dans la mémoire collective.

 

« Chacha » comme le nommait tous ceux qui étaient ses amis, qu’ils soient célèbres ou anonymes, reste un personnage très présent dans la cité corsaire. Ville qu’il avait choisi pour y vivre et apporter une contribution généreuse au festival de la Page à l’Image et à une salle de cinéma associative qui lui rappelait sans doute celle de sa jeunesse passée à Sarent.

  DSC00312-bis.jpg

« Merci Monsieur Chabrol », la province dont vous saviez souvent restituer le parfum désuet , vous envoie,  là où vous êtes, la fraîcheur iodée, celle que vous aimiez.

 

Chacun conserve dans sa mémoire la présence de Claude Chabrol

Arpentant les rues du Croisic, ses quais, ou encore celles le menant au cinéma Le Hublot qu’il a très vite pris en affection ainsi que les bénévoles, en  acceptant tout simplement de devenir le parrain prestigieux du festival « De la Page à l’Image » il a donné une chance supplémentaire au cinéma comme à la ville. L’adaptation du livre à l’écran, il connaissait bien cela pour avoir collaboré à de nombreux films en tant que scénariste et auteur.

 

Le cinéma, s’était sa vie, et son cinéma à lui contrairement à celui de Delon,  il n’était pas mort bien au contraire. « C’est avec la nouvelle vague dont il fut l’un des éléments fondateurs qu’il fit souffler, avec les Truffaut, Rivette, Lelouch et Cartier – Bresson, un vent nouveau qui allait gommer les certitudes et par la suite inspirer de jeunes cinéastes, leur donner l’envie de s’engager, de créer leur propre expression », de façonner leur propre style, même si pour cela il fallait balayer tout ce qui était conventionnel ou trop académique.

 

Et Chabrol apporta de l’art dans l’industrie naissante, il fit des incursions marquées autant que marquantes dans une forme d’abstraction, défendant  une liberté d’expression à laquelle il tenait plus que tout, déjouant la censure, prônant une nouvelle forme de production et pour cela avoir la capacité  de colères, d’indignations sans taire ou même ignorer le ridicule de certaines situations et dans un même temps pouvoir exprimer ses sentiments, son attachement, sa tendresse .

 

 Il ne fut pas qu’auteur, dialoguiste, scénariste, acteur, réalisateur il fut l’un des pionniers pour ce qui est de faire jouer de jeunes acteurs, donner leur chance à des techniciens débutants qui lui doivent tout, filmer encore et toujours avec une exigence et un point de vue éclairé. Chabrol ce pourrait être le « positivisme désabusé mais conscient, en tout cas honnête » un peu comme une intelligence éclairée, une façon objective d’évaluer les femmes, les hommes, la société et la vie qui courre, cavale souvent bien trop vite.

 

La vie pour lui, s’est arrêtée un après midi de chien, le 12 septembre, rien à faire ou dire d’autre que  c’était le clap de fin.  Mais il n’y a pas de quoi être triste en fait puisque Chabrol a bâti une œuvre qui lui survivra, par contre sa silhouette, sa voix,  son humour, sa truculence, et sa joie de vivre sur ce bout de côte fait cruellement défaut à celles et ceux qui l’ont connu.

 

 Bon on a compris « Salut l’artiste ! »

Cette fois, la dernière vague s’est brisée sur la côte de granit comme cela se produit depuis toujours, depuis la nuit des temps. Alors pourquoi pas ce jour là? 


Quelques mots sur Chabrol :

 

DSC00311.JPGFils unique de Madeleine, née Delarbre, et Yves Chabrol, il naît le 24 juin 1930 à Paris. Il fréquente les salles de cinéma parisiennes depuis l'âge de 4 ans. Son père, pharmacien et résistant, envoie l'enfant, durant la Seconde Guerre mondiale, chez sa grand-mère paternelle, à Sardent, dans la Creuse. Plus tard, Claude Chabrol raconte qu'il fut projectionniste dans la salle de cinéma qu'il y improvise à 11 ans dans un garage désaffecté. De là naît sa passion pour le cinéma, un art dans lequel il laissera sa marque et sa trace notamment avec la nouvelle vague dont il sera l’un des acteurs le plus marquant. « Chacha » comme le surnommaient affectueusement ses amis a été un artiste aux multiples facettes, réalisateur, scénariste, acteur, dialoguiste et auteur son regard tantôt critique tantôt bienveillant sur la vie toujours gourmand mais aussi gourmet comme à table. Il regardait attentivement la société et les travers de ses contemporains. Son personnage critique et truculent le distinguait véritablement comme un personnage attachant et unique.

 

 

071009 GS DARLING (119) 

 

Utile :

Exposition hommage « Merci Monsieur Chabrol »

Du 5 au 27 mars (du lundi au vendredi de 15 h à 18 h non stop et le samedi et le dimanche de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h) Entrée libre

DSCN0021.JPG

Le   26 mars 2011, 18h00, cinéma « Le Hublot   Conférence  « Isabelle Huppert et l’univers chabrolien »

Organisation Ville du Croisic - association Ciné Plein Soleil - association Cinéma « Le Hublot »

 

 

Sans titre -6

Partager cet article

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article

commentaires