Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 00:20

Conseil municipal

 

Avant d’observer une pause estivale, les élus ont abordé un ordre du jour dont l’une des questions centrales était l’approbation de l’avant projet sommaire de création d’une maison pluridisciplinaire de santé. Un projet dont le poids social se juxtapose avec la pérennisation de l’offre médicale de proximité dans le cadre de la mutualisation des moyens. L’avant projet sommaire présenté par Alain Forest de la SCP Forest - Debarre, cabinet d’architectes nantais, chargé par la commission des marchés de la maîtrise d’œuvre, a permis aux élus de prendre connaissance autant de la conception que de l’estimation du coût de ce que chacun appelle la maison médicale.

 Future-Maison-Medicale.jpg

Située en entrée de ville au lieu dit « Le marais du Roy » la maison médicale a pour base l’ancien garage automobile acquis par la ville en 2007 qui recevra deux extensions  et une redistribution des locaux actuels pour porter à 427 m2 de surface utile à la création d’un accueil, de salles d’attente, d’une salle de repos, une d’urgence, de quatre cabinets destinés aux médecins généralistes, 3 salles de soins, une salle de gym – balnéothérapie et un bureau ainsi que des locaux techniques, une grande salle d’archives et de stockage de matériel, des sanitaires publics et privés. Au préalable des sondages seront effectuées pour évaluer éventuellement la présence dans les cuves ainsi que dans le sol d’effluents ou résidus de nature polluante, les cuves seront extraites et le vide comblé. Pour cette opération qui nécessitera 12 mois de travaux à partir de l’adoption de l’avant projet définitif, c’est un budget estimé à 671 6 00 € augmenté d’une somme située dans une fourchette de 18 000 à 30 000 € pour l’enlèvement des cuves et interventions annexes sur cette intervention. Au final c’est  une somme prévisionnelle de 750 000€ qui sera allouée à ce projet.

 

L’atout de cette implantation c’est sa conception, fonctionnelle et architecturale c’est son accessibilité et les possibilités liées au stationnement notamment avec la création future d’un parking paysagé, un projet inscrit dans le cadre du plan d’aménagement et de développement durable inscrit au Plan local d’urbanisme. Les professionnels de santé intéressés adhèrent au projet, ils sont déjà engagés dans la création d’une société civile de moyens qui sera l’interlocuteur privilégié de la ville « Elle aura la charge de la gestion et de l’administration de ce pole santé. Elle versera les loyers, pourvoira au maintien des professionnels de santé ainsi qu’à leur remplacement. Actuellement nous avons des médecins généralistes, des infirmières et un kinésithérapeute qui ont manifesté leur intérêt pour ce projet » déclare Michèle Quellard. Le conseil adopte à la majorité cet avant projet sommaire, les groupes d’opposition votent contre non par rejet du projet mais en raison d’éléments comptables non intégrés dans la délibération (durée d’amortissement, montant des loyers…) « Je vous rappelle que nous sommes devant un avant projet sommaire et que ces éléments seront connus au cours de l’avancement du projet » a fait remarquer Gérard Le Cam 1er adjoint en charge des finances.

 _DSC0100.JPG

Dans un autre domaine la ville passe une convention avec l’association « Calèche Nature Aventure » qui proposera au public des itinéraires en calèche dans le cadre d’une visite commentée. Une initiative qui s’inscrit exactement dans l’offre touristique que la vile souhaite développer.

 

Concernant les questions diverses, un débat s’est développé autour de l’occupation excessive du domaine public par un acteur économique sur la zone artisanale. Babette Cassac, adjointe en charge du domaine public, a expliqué que la ville exerçait une vigilance régulière et qu’un courrier avait été envoyé à l’entreprise avec des propositions qu’elle n’a pas accepté « Nous devons considérer aussi que cette entreprise a une activité liée étroitement à la saison, il peut se comprendre que de ponctuellement elle soit un peu limite avec la réglementation, je rappelle aussi que cette entreprise fait travailler 25 personnes. Et puis ne trouvez vous pas d’autres manquements sur le port avec les terrasses de certains commerçants ? »

 

L’autre affaire c’est la procédure lancée contre la ville  par Philippe Birker, paludier tenant boutique place du Requiert, qui s’estime lésé par la piétonisation du cœur de ville. L’intéressé argumente que cette mesure lui enlève de la clientèle. Un argument qui est contesté par la ville qui lui a cependant proposé gratuitement (en gage de conciliation) une place sous les halles, une proposition finalement rejetée. Interrogée sur le sujet le maire à passé la parole à Françoise Thobie, son ex-adjointe en charge du domaine public « Je l’ai rencontré et lui ai proposé une place gratuite sous les halles, de plus je lui ai démontré que les véhicules déroutées empruntaient presque systématiquement la rue Jean Gouzo qui débouche sur la place où il a son commerce. Autre élément et selon ses dires son chiffre d’affaire est très modeste, 8OO € environ ». La ville dans cette affaire ne comprend pas que sa proposition amiable ait été refusée, dans cette affaire elle sera défendue par son conseil Maître Treille

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CONSEILS MUNICIPAUX
commenter cet article

commentaires