Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 15:37

Les Jardins de la Mer

Après l’élevage vient la production d’énergie

 

La centrale solaire photovoltaïque installée sur les toits de la ferme marine du Croisic par ENEE44 a été officiellement inaugurée ce mardi 25 octobre. Une occasion de faire le bilan du fonctionnement de cet équipement public et d'en présenter la dimension pédagogique.

 ferme-marine-avant-installation-photovoltaique.jpg

Vue aérienne des jardins de la mer avant installation de la centrale photovoltaïque

 © Photo Christian Chapuis 2009

 

Initié en 2009, le projet de centrale solaire photovoltaïque porté par la SEM départementale ENEE44 est entré en phase opérationnelle le 22 juin dernier.

 

En termes de surface installée soit près de 1000 m2 de panneaux, c'est de loin l'ouvrage le plus important de la Presqu'île Guérandaise.

 

Un bilan encourageant

 

Le projet a tenu ses promesses : après seulement 3 mois d'exploitation, la barre des 55 000 kWh vient d'être franchie soit une production correspondant à 50% de l'objectif fixé annuellement. Un chiffre qui vient conforter l'intérêt et la qualité de cette réalisation exemplaire, notamment en terme d'intégration au site, classé en zone naturelle. La journée du 25 octobre a été également l'occasion de rappeler qu'une partie de la population croisicaise utilise tous les jours et sans le savoir cette énergie renouvelable produite localement.

Les responsables de la SEM dédiée aux énergies renouvelables et aux économies d'énergie ont également rappelé les grandes lignes de leur action.

 

Un véritable outil pédagogique

 

Engagés dans une démarche globale de développement durable, les responsables des Jardins de la Mer se réjouissent quant à eux de ce nouveau partenariat. Les deux acteurs se sont en effet accordés sur l'importance du volet éducatif lié à l'équipement croisicais. Dès l'an prochain, celui-ci sera décliné sous différentes formes permettant en particulier aux plus jeunes de comprendre le fonctionnement de la centrale et l'importance des

énergies renouvelables. Un module interactif est en cours d'installation, associant des panneaux d'information, une maquette 3D, un écran TV et des applications informatiques offrant un suivi du fonctionnement en temps réel.

 

en savoir plus sur les jardins de la mer:

 

L’activité actuelle illustre certaines pratiques du développement durable. Elle montre surtout l'interdépendance entre l'homme et la nature. « À l'heure où la préservation de notre planète est devenu un enjeu crucial, il nous semblé important de partager ces pratiques avec le grand public et particulièrement avec les plus jeunes ». Un projet bientôt complété par la création d'un sentier de découverte autour de la faune et de la flore du site de 6 ha, lui-même bordé par une zone humide de 4 ha fréquentée par de nombreux oiseaux… Pour une approche pédagogique

interactive, sensorielle et innovante, basée sur l’écoute mais aussi pour une approche expérimentale, naturaliste, écologique, artistique… selon les publics accueillis et le souhait des visiteurs

 Sans-titre---1-copie-2.jpg

C’est un véritable choix de vie personnelle et bien sûr professionnelle qu’ont fait Valérie et Jean Marie. Tous deux ont occupé une position de cadres au sein de structures connues et reconnues tel l’aquarium du Grand Lyon et celui de Saint Malo. Une solide expérience acquise au fil des ans et une sensibilité pour le développement durable a fini de les décider pour effectuer un retour aux sources en terre croisicaise et y développer un projet professionnel lié au développement durable. Le père de Jean Marie, dernier paludier du Croisic disposait de terrains et de bassins liés à sa profession. L’endroit devenait le lieu idéal surtout naturel et parfaitement adapté pour réaliser le projet d’élever des micro algues en bassins ouverts pour nourrir et élever en milieu protégé les naissains d’huîtres et de palourdes en attendant les ormeaux envisagés dans un futur proche.

 DSC00242.JPG

 

Les Jardins de la mer, une entreprise exemplaire 

à la pointe de la démarche environnementale

 

Près de deux hectares sur quatre que compte les Jardins de la Mer ont été débarrassés  du Baccharis Halimifolia (également appelé seneçon en arbre) et d’herbe de la Pampa (chaque pied pouvant produire plus d'un million de graines au cours de sa vie), deux plantes invasives qui colonisent largement le territoire croisicais comme la presqu’ile guérandaise. Cette action menée avec des moyens mécaniques sur une semaine est la première de ce type menée par un particulier. Une somme de 3 000 € a été consacrée à cette opération coup de point qui redonne au lieu traité son apparence naturelle conforme à ce qu’était l’ancienne zone salicole dont le père de Jean Marie Pédron a été le dernier exploitant.

Aujourd’hui, la ferme expérimentale de Jean Marie et Nathalie Pédron utilise des bassins dans lesquels se développe le phytoplancton nécessaire à l’élevage des naissains d’huîtres et de palourdes.

 

à suivre : http://www.lesjardins-delamer.fr/actualité/

  le croisic donnez de la hauteur-copie-1

Partager cet article

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article

commentaires