Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 07:30

L

e Bernard – L’ermite et la Patelle

 

 

Un Bernard – l’ermite un jour rencontra une patelle sur l’estran

L’un cherchait à se fixer sur quelques rocailles

L’autre était en peine d’une coquille vide pour gîte

L’un et l’autre, séparé de leur famille, s’enhardissait au gré des courants contraires

 

La patelle et le bernard-l’ermite décidèrent d’unir leur force

Afin de ne point disparaître du paysage dans les périodes de marée basse

« Vois ce rocher » s’exclama la patelle « et toi la coquille » lui répondit le bernard – l’ermite

Mais l’un et l’autre eurent peur de se sentir à l’étroit sur le rocher comme dans la coquille

 

« Qu’à cela ne tienne » dirent-ils à l’unisson,

faute de trouver le lieu où ils trouveraient toute leur place

ils entreprirent de bâtir le gîte de leur rêve, jouissant d’une bonne orientation croyaient-ils

une fois qu’il fut achevé ils décidèrent d’inviter des amis pour faire la fête

 

L’espace qu’ils venaient d’achever reçu un nom

« Nous l’appellerons Club de réflexion, sans s car nous n’en avons qu’une »

L’unique, la seule qui en vaille la peine selon nous

« Opposons- nous à cette ligne d’horizon qui nous nargue et nous dérange en limitant nos ambitions ! Reléguons les crustacés les autres coquillages à une place qu’ils ne méritent pas »

 

La patelle se persuadant de la beauté des reflets de sa coquille

Ne réfléchissait finalement que les rayons du soleil sans en garder la moindre clarté

Le Bernard – l’ermite esquissait quelques difficiles mouvements

pour s’extraire de sa propre coquille

Sans doute à l’étroit dans un gîte pas vraiment fait pour lui

Quelle déception !

 

Les deux ensembles coupables de vanité

n’avaient pas évalué, la marée, les tourbillons et les courants contraires

Sans doute trop confiants dans leurs possibilités de pouvoir résister aux éléments

Ils ne se doutaient pas qu’ils allaient être submergés,

être vite oubliés des autres coquillages et crustacés dont ils s’étaient séparés.

 

Oubliés, chose plus grave encore, des pêcheurs à pied

Dont ils souhaitaient attirer l’attention.

Puis un jour une vague plus forte, décrocha la patelle de son rocher

Le Bernard – l’ermite dans sa coquille fut vite noyé.

 

Cette histoire n’a qu’une morale

C’est que le manque de modestie allié au mépris des autres coquillages et crustacés

Mènent sur le sable brûlant où achèvent de blanchir les coquilles vides.

 

 

 

Note de l’auteur : Toute ressemblance avec des coquillages ou des crustacés ayant existé sur nos côtes n’est que pur hasard

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans BILLET D'HUMEUR
commenter cet article

commentaires