Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 05:35

Face aux bruits de couloir et aux rumeurs sur les quais

Le point sur deux sujets qui font parler

 

 

Légèrement excédés par les fausses informations qui se répandent  en ville comme dans les médias telle une traînée de poudre, Le maire et son premier adjoint viennent de monter au créneau à l’occasion d’une conférence de presse. Les sujets évoqués : le désengagement de l’institution Saint Jean de Dieu sur le nouveau quartier du Puygaudeau et la situation financière de la ville.

 

quellard-Le Cam, Point presse

M.QUELLARD, G.LE CAM (images d'archives P.Lehmann)

 

 

Concernant le premier point, des bruits amplifiés par une certaine opposition orpheline d’idées nouvelles. Pour faire court, l’institution saint Jean de Dieu qui envisageait son extension par la création d’un foyer de vie détaché tout en étant proche du centre. Pour ce faire l’institution s’était rapprochée de l’équipe municipale pour l’acquisition d’une parcelle  de 5 900 m2 intégrée au futur quartier du Puygaudeau. L’avantage était que l’emplacement était idéal et qu’il répondait au besoin d’intégration des résidents jouissant d’une autonomie. Les rencontres se sont multipliées sur une bonne année permettant d’envisager la finalisation de ce projet privé. L’affaire ne se fera pas, non pour des raisons de coût au m2  mais pour des raisons administratives, l’institution Saint Jean de Dieu n’ayant pas pu obtenir les autorisations légales ni d’ailleurs le financement. Donc l’image de l’exécrable municipalité désirant faire des affaires en jouant sur les prix du marché s’estompe complètement.

 

Concernant le deuxième point : la ville serait endettée bien au-delà de ses capacités réelles, la gestion du 1etr adjoint serait calamiteuse et d’une manière générale on ne dirait pas tout à la population.  Tout cela relève du ridicule mais aussi d’une intention délibérée de brouiller les réflexions sa&ns doute parce que 2014 point son nez à l’horizon. Sachez croisicaises et croisicais que vous êtes victimes d’un vaste plan visant à vous noyer sous de fausses informations. La réalité c’est que la commune jouit d’une excellente position sur l’échiquier de notre région presqu’île, que sa capacité d’auto financement est sans doute l’une des meilleures et que sa volonté de désendettement est soutenue. Alors on parle ici et là de la « grosse somme » versée pour l’acquisition de près de 54 ha ! En en parlant, les détracteurs oublient d’évoquer que 13 636 m2  morcelés en une quarantaine de lots sont mis à la vente auprès des jeunes ménages qui veulent rester et travailler au pays ce qui aidera nettement à conserver puis améliorer les services à la population. Une surface de 4 500 m2  aura une destination sociale (locatif), restera 12 000m2  constituant des réserves foncières, des espaces paysagés. Et donc reste à affecter pour l’instant  les 5 900m2 qui étaient destinés à l’institution Saint Jean de Dieu. Le maire annonce sur ce point qu’une réflexion va s’engager pour définir certaines pistes.

 

Pour conclure, le débat démocratique gagnerait en clarté et permettrait à la population de faire ses choix d’une manière documentée si les informations distillées dans les médias étaient exactes, d’un autre côté c’est aussi aux médias de vérifier leurs sources et de recouper leurs informations. Par contre nul ne peut empêcher les rumeurs de se répandre, c’est l’arme préférée de ceux qui n’ont rien de concret à proposer à la collectivité. Cela n’empêche pas l’actuelle municipalité de respecter point par point ses engagements contractés lors de la campagne électorale de 2008, la ville se modernise, la qualité de vie y est reconnue, son dynamisme ne passe pas inaperçu tant sur le plan culturel, qu’économique et social.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans BILLET D'HUMEUR
commenter cet article

commentaires