Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 19:29

moulin-de-la-falaise-BTAZ-SUR-MER.jpg Moulin de la falaise à Batz sur mer

L’histoire singulière du « petit pied breton »

 

Entre Batz et  Le Croisic, se dresse le moulin de la falaise, son histoire mérite largement que l’on s’arrête le long de la route. Xavier Phulpin, le meunier en sait long sur le moulin qui a migré du coteau Guérandais à Batz sur mer. Mais cela c’est tout une histoire que l’on va ici résumer.

 

Petit pied breton tout simplement

Il était autrefois au lieu dit Kermaguen, de fiers moulins alignés sur le coteau de Guérande, un emplacement idéal car l’endroit est exposé au vent. Leurs ailes tournaient et tournaient encore, entraînant le mécanisme ingénieux ; alors coulait la bonne farine qui emplissait les sacs. Mais le temps passant, les pratiques changent et les moulins dont nous parlons, disparurent les uns après les autres, plus aucune aile ne tournait, plus de farine et c’était une désolation de voir cela. Progressivement l’oubli s’installa, mais seuls, deux moulins restèrent encore debout, fragiles et pour combien de temps encore ?

 

Les trois vies du moulin

Le hasard fait parfois bien les choses! Un jour, le sieur de Ceineray venu de Nantes, remarque l’un des deux moulins qui lui parût magnifique malgré son état de ruine entamé. Le petit pied breton su charmer le visiteur, il s’en alla voir Dame Legal, la propriétaire qui lui vendit le moulin mais pas la pièce de terre sur lequel il était. Le sieur de Ceineray, quelques temps après se mit en quête d’un terrain qui pourrait convenir, le hasard le porta vers la commune de Batz qui lui concéda quelques arpents sur la falaise. Alors le moulin fut démonté pierre après pierre, pour être reconstruit là où il se trouve aujourd’hui. Le temps continua à passer, le sieur de Ceineray, délaissa son moulin qui connût encore de sombres heures, le temps et les intempéries recommencèrent leur patient travail de sape.

 

Le goût de l’authentique

Nouveau coup du hasard, en la personne du jeune Eric Warin, de passage à Batz sur mer , étudiant et surtout amoureux des moulins, qui décida de lui redonner sa jeunesse, une association fut créée pour pouvoir agir avec plus d’efficacité. Le moulin retrouva vie, une forme de résurrection d’autant que Eric Warin voulait redonner au moulin toute sa dignité en le faisant fonctionner à nouveau, un projet qui cependant ne viendra pas à être réalisé. Et le temps passe encore pour un jour voir arriver deux nouveaux protagonistes : Christian Brétécher et son complice Xavier Phulpin l'actuel meunier. 

 

Aujourd’hui, le fier moulin a retrouvé tout son lustre d’antan, ses ailes tournent. Petits et  grands se pressent pour l’admirer et le visiter, et ce n'est que justice car il est  le témoin d’une époque révolue que l’on s’efforce de faire revivre ici, pour son authenticité bien sûr mais aussi pour redécouvrir les gestes d’autrefois, ceux du meunier qui s’affaire et tire la bonne farine qui vient remplir les sacs.

Non, Xavier ne dort pas et son moulin ne va pas trop vite, il apporte aux réglages un soin tout particulier car c’est un homme passionné qui sait partager avec les visiteurs en expliquant patiemment le fonctionnement du mécanisme.

 

Du reste notre meunier est aussi paludier, son goût pour les choses, la nature et les gens, n’a pas de limite. A noter que le terme petit pied breton désigne un type particulier d'architecture concernant la construction et le style de moulin. Il ne reste plus sur le coteau guérandais que le Moulin du Diable, contemporain à celui de la falaise. Les visiteurs peuvent acheter de la farine de blé noir produite sur place, c'est une farine excellente pour confectionner la pâte à galette

 

Visites commentées

Le moulin est ouvert au public quand les toiles sont déployées. En été tous les après-midi, depuis le 15 juin au 15 septembre (fermeture hebdomadaire le dimanche) et hors saison, le samedi après-midi et pendant les congés scolaires, sauf Noël. Vente de farine de froment et de blé noir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article

commentaires