Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 05:00

René Raimbau

Un écrivain marqué par son temps, le souvenir et la mélancolie

photo rené raimbau-copie-1

Ce week-end se déroulera la 18ème édition des rencontres autour du livre dont le thème est le roman policier. Parmi les écrivains invités René Raimbau est un peu le régional de l’étape. Croisicais de souche, souvent parti de sa ville natale mais aussi toujours revenu, René a posé son sac définitivement au Croisic et laisse son esprit vagabonder au rythme de la marée et des senteurs de la ville qui l’a vu naître, s’éveiller mais aussi souvent s’émouvoir…

aujourd’hui heureux  bien que pas totalement apaisé malgré un bonheur bien réel, il  écoute la chanson des jours et des années passées qui imprime ses couplets, lui en reprend le refrain d’une vie pas toujours heureuse car la mémoire se nourrit de vérités  insistantes parfumées d’iode et peuplées de coucher de soleils propices au souvenir comme à l’évasion.

 

 

Bien que n’étant pas dans le thème du salon du livre, son ouvrage le plus récent « L’enfant qui marchait au pas » révèle des blessures tempérées par les rêves, les espoirs, des envies et des besoins. Son univers est aussi le nôtre et nous parle,  mieux, il nous touche car nous avons tous des blessures que le sel de la mer ravivent en certaines circonstances mais que le soleil anesthésie au meilleur des jours que nous vivons.

 

L’analyse ou plutôt la critique peut-elle être objective quand on entreprend de parler d’un ami ?

 Oui et non… on est marqué par le style comme par l’écriture fluide de l’auteur, on ne lâche ce livre qu’une fois terminé !

 

Malgré tout, si l’on se cantonne à une lecture attentive, la distance se fait naturellement et la compréhension de ce qui se cache derrière les mots imprimés se manifeste de façon plus précise et parfois même plus insistante.

 

 Remy (le personnage central) souffre, a souffert et soufre encore de certaines choses qui lui ont été imposées… Oui, Il souffre encore tout en étant aujourd’hui parfaitement heureux…

 

Paradoxe ?

 Pas tout à fait cela, en réalité il s’agit d’une dualité propre à chaque personne qui se penche sur son histoire personnelle, en analyse honnêtement les étapes déterminantes,  il s’agit là d’ une personnalité qui se distingue des autres tout en  partageant  les sentiments et les espoirs d’une génération. Alors se manifeste souvent une certaine nostalgie qui parfois se noie dans les élans du cœur !

 

Ce livre est aussi révélateur d’un choc frontal survenu dans la société au début des années soixante quand se heurtait la rigidité de l’éducation à une formidable envie de rêves et de liberté de pensée comme d’expression se voulant les marqueurs de la fin du « vieux monde ». Une période difficile, vécue concrètement par Rémy le personnage central de ce roman qui voit son aptitude au rêve contrariée… tout comme son  aspiration à la liberté brutalement stoppée par l’éloignement et  la contrainte d’un embrigadement décidée par un père. Mais alors ce choix  brutal a-t-il pu être formateur, l’éloignement et la contrainte contribuent-ils à l’éclosion d’une personnalité ? Et bien non, encore que… l’inné finit toujours par l’emporter sur l’acquis comme les sentiments amoureux viendront affaiblir le poids de la contrainte…. Ce récit révèle ce que nous avons vécu, ravive des images jaunies rangée dans les tiroirs de notre mémoire.

 

C’est de cela dont nous parle l’auteur devenu un homme parfaitement conscient que l’équilibre s’obtient dans la confrontation d’idées ou d’influences contraires.

Alors le paradoxe se pare de vertus !

L’utopie se révèle souvent fort utile à l’accomplissement des espoirs qui ont pris naissance dans la jeunesse.

 

On ne peut que conseiller d’acquérir et de lire très attentivement ce livre sincère et authentique qui nous rappelle que  l’histoire de chacun d’entre nous est contributive de la grande histoire de l’humanité car nous sommes tous ou avons été, un jour ou l’autre, des enfants qui marchaient au pas !!!! La démarche personnelle n’est donc pas de mettre ses pas dans celui des autres, mais au contraire de vivre et de dire ce que nous sommes vraiment.

 

« L’enfant qui marchait au pas » auteur René Raimbau

Edition Les Trois Colonnes- 14,90 €

L’auteur sera présent  à «  Plumes d’Equinoxe » les rencontres autour du livre, avec son précédent ouvrage « Dernier séjour en presqu’île » un polar non dénué de poésie et de vérité.

 

Utile : « Plumes d’Equinoxe »

PRADEL Jacques – Président d’Honneur

Samedi 21 et dimanche 22 septembre à l’ancienne criée du Croisic

Entrée libre

Samedi 21 septembre de 10h00 à 19h00

Dimanche 22 septembre 2013 de 10h00 à 18h00

Ces deux jours seront animés par Dominique LABARRIÈRE, écrivain. Il réalisera des entretiens et débats avec les auteurs présents.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN
commenter cet article

commentaires