Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 13:47

Vente de biens communaux

Une pétition commence à circuler

 

Suite aux vœux formulés par Michèle Quellard et à l’annonce de la vente de certains éléments du patrimoine communal, la réaction de quelques croisicais ne s’est pas faite attendre. En réaction, une pétition initiée par le docteur Jacques Chrétien commence à circuler.

 l-hotel-d-Aiguillon-ancienne-mairie.jpg

Lors des vœux formulés à la population, le maire,  Michèle Quellard a annoncé la mise sur le marché de certains éléments du patrimoine communal : la maison des associations, la salle des fêtes et l’hôtel d’Aiguillon (ancienne mairie et bâtiment classé). Un choix justifié par la charge financière trop importante pour leur réhabilitation, leur entretien et de leur fonctionnement. « Une obligation financière que ne peux pas assumer la ville confrontée à une charge globale en dehors de ses moyens ».

 

 Cette orientation a semble-t-il choqué certains croisicais, parmi lesquels Jacques Chrétien qui a de sa propre initiative choisi de lancer une pétition soutenue par un noyau d’amis pour demander au maire un débat, voire une réunion publique afin d’évaluer l’opportunité de cette décision. « Je n’inscrit pas cette initiative dans un cadre politique militant, précise Jacques Chrétien , mais plutôt dans une interrogation logique et citoyenne sur le devenir de notre patrimoine, de sa conservation comme de sa destination, cette annonce faite devant la population me semble le résultat d’une décision prise sans la moindre concertation. Certains élus de la majorité l’ont découverte lors des vœux au même titre que les élus d’opposition » précise Jacques Chrétien qui demande une rencontre avec le maire pour éclairer la question. « Beaucoup de croisicais sont choqués par cette annonce. Cela nous interpelle et nous amène à réagir sur la forme plus que sur le fond de ce choix poursuit Jacques Chrétien.

 

« Christophe Priou, lorsqu’il a été envisagé de construire une nouvelle mairie avait pris soin de consulter la population. Nous avons besoin de savoir ce que coûterait la réhabilitation de ces biens communaux et de pouvoir évaluer la justesse des décisions prises »

 

Le maire de son côté a déjà eu l’occasion d’expliquer les choix effectués par sa majorité lors du dernier conseil municipal « Des choix conformes à ce que nous avions dit précédemment »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article

commentaires