Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
12 mars 2006 7 12 /03 /mars /2006 09:26
LE CROISIC ----LE CROISIC ---LE CROISIC---LE CROISIC

 

Un film documentaire remarquable de justesse et de vérité
"Les Métiers de la Pêche au Croisic" mérite de surfer sur la vague du succès
 
Face à Claude Chabrol en personne venu tout exprès présenter  son dernier opus « L’ivresse du pouvoir » le film documentaire réalisé par deux membres de l’association Accueil des villes de France (avf), André Royer pour les images et Jean Maurice Le Dréau pour les commentaires, a fait mieux que tenir la route, il a vite conquis les cent cinquante personnes qui assistaient à sa projection en avant-première à la salle des fêtes du Croisic.
 
Le sujet maintes fois traité, se retrouve ici avec une dimension nouvelle, deux parties pour plusieurs métiers car la pêche se décline suivant que l’on pêche à la journée où sur plusieurs jours, proche des côtes ou au grand large. Il n’y a pas de vedettes attitrées dans ce film, chaque élément contribue à créer un ensemble harmonieux : l’homme, le bateau, la mer, le poisson, construisent un univers fait d’efforts, de passion, d’espoirs, de désillusions, de dangers. Les marins pêcheurs sont durs à la tâche, ils s’émerveillent pour une belle vague, le ballet des dauphins, un lever de soleil.
 
On sait bien que ce qui donne la vie à un film, c’est la qualité du montage. Les belles images formant les séquences y trouvent une dimension qui sublime le sujet.
Ce documentaire est une œuvre aboutie : belles images fortes, commentaires utiles mais discret, rythmée en symbiose avec la mer et son expression première, c’est une œuvre d’amateur mais au sens le plus noble et conforme à la terminologie du mot (amateur : celui qui aime)
 
Alors se rejoignent deux talents : celui du chasseur d’image et celui du professionnel amoureux de son métier ; ensemble ils nous offrent ce que la nature humaine a de meilleur : une proximité avec une nature grandiose, une mer nourricière parfois dangereuse, un désir de liberté qui jamais ne faiblit, la vie tout simplement.
 

Ce film mérite une distribution élargie, les enfants, les adultes, les aînés ont besoin de s’imprégner de cette aventure au parfum fortement iodé, ce ne serait que justice que ce document puisse surfer sur la vague du succès.

P.L. (hippocampeinfo2@wanadoo.fr)

Vous avez des témoignages ou des documents sur la pêche au Croisic? sur les conserveries? merci de contacter la rédaction:

Tél : 06 31 43 72 88 -  courriel : hippocampeinfo2@wanadoo.fr

Utile :

se renseigner à propos du film ou des activités de l'association AVF-Le Croisic: Maison des associations, rue Jean Jacques Rousseau 44490 LE CROISIC Tél: 02 40 62 90 94  courriel : avflecroisic@aol.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 07:43
Musée de la Poche
L’incroyable histoire du blockhaus devenu musée
 
C’est une véritable machine à remonter le temps qu’ont créé Marc et Luc Brauer, deux frères qui partagent une même passion pour la période de la seconde guerre mondiale. Une passion pour l’histoire qui n’est pas prête à s’éteindre puisque que le musée qui a ouvert ses portes il y a bientôt dix ans n’a cessé de s’enrichir d’objets presque toujours donnés par d’anciens combattants ayant vécu la libération de la poche de saint Nazaire.
 
Comprendre l’histoire et ses développements est une chose fondamentale, un sentiment qu’ont partagé les 240 000 visiteurs depuis l’ouverture. Un résultat remarquable mais aussi tout à fait justifié si l’on considère que cette époque douloureuse pour la région a marqué les mémoires de toutes les familles, la libération effective de la poche ne fut acquise qu’en 1945.
Trois cents mètres carrés sur cinq niveaux sont ouverts au public, des reconstitutions vivantes, des documents et des objets d’archives trouvent une place idéale dans un contexte très particulier. Pour les plus jeunes, un jeu leur permet de se retrouver transformés en volontaire de la Croix rouge pour les filles, en agent secret pour les garçons, tous sont investis d’une mission, ce jeu de piste est à la fois ludique et constitue un outil pour une meilleure compréhension de l’histoire.
 
A noter également la qualité de la mise en scène des tableaux reconstituants des évènements marquants, le réalisme des mannequins, la présence de nombreux objets d’époque, des tenues, est assez troublante. Même chose pour les panneaux didactiques qui permettent trois niveaux de lecture suivant que l’on recherche des éléments précis ou une information plus générale.
 
L’ancien poste de commandement du mur de l’atlantique est devenu un lieu très prisé au cœur d’un territoire éprouvé par la guerre, il trouve ici une nouvelle mission, celle de permettre aux jeunes générations de poursuivre le devoir de mémoire et de relayer le respect dû aux hommes et aux femmes, militaires et civils qui ont écrit une page d’histoire.
 
 
Musée du Grand Blockhaus, à Batz-sur-mer (entre Batz et Le Pouliguen sur la côte sauvage)
Actuellement ouvert jusqu’au dimanche 5 mars inclus de 10 h à 18 h – Ouverture tous les jours du 1er avril à mi-novembre de 10 h à 19 h.
 
Renseignements : 02 40 23 88 29 fax et téléphone courriel : grand-blockhaus@wanadoo.fr
Repost 0
Published by PL - dans REPORTAGE
commenter cet article
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 07:38
Mise au point du Syndicat des paludiers indépendants
Le bureau du Syndicat des paludiers indépendants souhaite revenir sur certains propos tenus par quelques paludiers non identifiés cités dans l’article « Mauvaise passe pour les paludiers » paru dans la dernière édition de l’Echo de la Presqu’île (vendredi 3 mars).
 
« Contrairement à ce qu’il est dit il n’y a pas eu de surproduction ces deux dernières années, la saison 2004 a même été très médiocre (66O kg à la tonne) Il vaudrait mieux souhaiter, pour enrayer la crise et reconquérir les marchés perdus suite à la marée noire et la saison 2001 catastrophique, de ne pas baisser les bras et éviter de chercher des boucs émissaires qui seraient responsables. Ne soyons pas trop défaitistes ! En ce qui concerne les cotisants de solidarité, le syndicat dénonce les propos de quelques paludiers qui préfèrent brocarder les double actifs accusés à tort de saturer le marché. D’autre part, concernant l’harmonisation des tarifs, elle existe déjà en grande partie mais nul ne peut échapper à la loi de l’offre et de la demande ; il convient de faire bloc face aux négociants. Pour la fleur de sel, il est bon de rappeler que des quotas existent depuis 2004. Enfin, pour réguler le marché et éviter la chute des cours entre 4 et 5% d la production de gros sel, nous avons été les premiers, avant la coopérative (qui a commencé en 2005) ; avec un quota de 100 kg par œillet nous sommes largement en dessous. Le bureau tenait a effectuer cette mise au point afin de dissiper les interprétations nées de cet article »
Repost 0
Published by PL - dans ECONOMIE
commenter cet article
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 07:32
Pour être informé rapidement des modifications et nouveautés
                        ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT A LA NEWS LETTER
Repost 0
25 février 2006 6 25 /02 /février /2006 07:56
CHEQUE EMPLOI SERVICE UNIVERSEL
Le chèque emploi-service universel (Cesu) est destiné aux particuliers employeurs et aux familles, afin qu’ils puissent rémunérer à un coût acceptable et sans formalités excessives toutes sortes de services à la personne. Il est mis en circulation à partir du 1er janvier 2006.
Son financement, inspiré de celui du chèque restaurant, solvabilise la demande grâce à des allègements sociaux et fiscaux.
L’offre de services
 
Elle bénéficiera ainsi d’un élan supplémentaire pour un coût inférieur à celui du travail "au noir". A moyen terme, la certification des services, sous l’égide de l’Agence nationale des services à la personne (voir page 11), professionnalisera
les prestations et offrira des débouchés durables. 500 000 emplois pourraient être créés en trois ans.Deux formules coexistent. Le Cesu à valeur prédéfinie est préfinancé par l’employeur privé, public ou associatif. Il est remis aux salariés et à ses ayants droit par l’employeur ou le comité d’entreprise. Le Cesu bancaire permet de payer la prestation d’un organisme, regroupé ou non au sein d’une enseigne nationale, ou de rémunérer directement un salarié. Dans ce dernier cas, l’employeur adresse un volet social au Centre national de traitement du chèque emploi-service universel (CNT-Cesu), qui
calcule les cotisations dues par l’employeur, et en prélève le montant sur son compte bancaire.
Un outil de politique sociale
Grâce à sa fiscalité incitative, les entreprises ou les collectivités publiques pourront faire du Cesu un outil de leur politique sociale. Les entreprises distribuant un Cesu préfinancé à leurs salariés bénéficient d’un crédit d’impôt de 25% sur les aides versées : 100 euros versés ont un coût net de 42 euros. Les aides de l’employeur ne sont soumises ni à cotisations sociales, ni à l’impôt sur le revenu, dans la limite de 1 830 euros par an et par bénéficiaire. Les particuliers peuvent déduire de l’impôt sur le revenu jusqu’à 50% des dépenses engagées. Les familles faisant garder les enfants âgés de moins de six ans bénéficient depuis 2005 d’un crédit d’impôt de 25% des sommes versées à des assistantes maternelles ou à un établissement agréés. Enfin, les communes et les centres communaux ou intercommunaux d’action sociale pourront régler avec le CESU préfinancé des prestations permettant le maintien à domicile des personnes fragiles. Les Conseils généraux pourront l’employer également pour l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) et la prestation de compensation du handicap.
Parcours professionnel reconnu
La qualité des prestations offertes sera garantie par un agrément, attribué en fonction d’un cahier des charges élaboré par l’Agence des services à la personne. Cet agrément, délivré après certification de la prestation (normes Afnor ou Qualicert), vise à favoriser, à moyen terme, la professionnalisation du secteur, l’amélioration du statut des salariés et la reconnaissance de leur parcours professionnel. La professionnalisation passe aussi par la création de filières d’enseignement des techniques de gestion et de sociologie familiale.
 
Repost 0
Published by PL - dans SOCIAL
commenter cet article
25 février 2006 6 25 /02 /février /2006 07:52
 
Pour être informé rapidement des modifications et nouveautés
                        ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT A LA NEWS LETTER
 
 
Repost 0