Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 17:56

Stade Croisicais Omnisports

Forte participation des sections à l’assemblée générale

 

C’est en présence de nombreux dirigeants de section que s’est déroulée l’assemblée générale ordinaire du stade croisicais omnisports. A l’arrivée un bilan de bonne santé avec des résultats sportifs encourageants démontre que le stade conserve toute sa place dans le paysage croisicais. Une ville qui ambitionne l’obtention du label « ville sportive » et qui pour l’instant fait partie du dernier carré des  prétendants.

ag-stade-croisicais.jpg 

Avant que chacune des sections livre son bilan sportif et financier, Philippe Guillard s’est livré à un tour d’horizon des différents évènements qui ont marqué la saison 2010 – 2011. « Une année s’est terminée pour toutes les sections avec de bons résultats dans l’ensemble pour les sections engagées dans les compétitions départementales, régionales et même nationales. Je tiens tout particulièrement à remercier les bénévoles qui ont encadré et accompagné les licenciés jeunes et adultes durant toute la saison. Quand nous connaissons l’importance des bénévoles, on ne peut que s’inquiéter du manque de volontaires, ce qui me fait remercier encore plus celles et ceux qui s’investissent aussi dans le stade en plus de leurs sections à l’exemple de Nicole Debec qui a assuré à la fois  le secrétariat et la trésorerie » insiste le président qui met le doigt sur la difficulté grandissante qu’il y a désormais de trouver des bonnes volontés disponibles pour assurer la relève. Philippe Guillard adresse également ses remerciements à la ville pour le soutien apporté autant financier que logistique « les demandes de travaux sont, dans l’ensemble bien suivies » un point sur lequel Michèle Quellard, maire du Croisic a espéré amusée que « L’année prochaine ce sera un remerciement tout court car on améliore chaque année la fréquence et la réactivité de nos interventions en fonction du budget et du planning parfois un peu serré mais nous essayons de satisfaire vos demandes au maximum ».

 

Le maire se réjouit de la bonne situation de chaque section qui présente des résultats sportifs tout à fait corrects voire même excellents ; puis revenant sur la volonté de faire du Croisic une ville sportive « On y travaille, d’ailleurs nous sommes candidat à l’obtention du label dont nous avons parlé, nous avons toutes nos chances d’y arriver grâce aux différentes initiatives que nous prenons ou que nous soutenons. Des propos relayés par Claude Decker, conseiller subdélégué aux sports « Nous sommes dans les cinq dernières villes de moins de 5 000 habitants encore en course sur la région des Pays de la Loire. La commission d’évaluation sera au Croisic le 26 septembre  et vous serez sollicités à cette occasion. On espère une conclusion heureuse. Mais on peut se réjouir déjà de faire partie du dernier carré » Le Croisic tonique et sportive c’est désormais un qualificatif à partager entre tous les acteurs associatifs.

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans LA VIE DES ASSOCIATIONS
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 20:45

hommage-chante-a-claude-cahun-N-B-copie-2.jpg

Dimanche 18 septembre un hommage chanté a été donné dans le cadre de "Plumes d'Equinoxe"  par Françoise Thyrion au Bar le Skipper

 

 

Exposition Claude Cahun

L’évènement culturel de la rentrée

 

Claude Cahun est le nom d'artiste de Lucy Schwob, née le 25 octobre 1894 à Nantes, morte le 8 décembre 1954 à Saint-Hélier (Jersey), photographe et écrivaine française dont la vie est étroitement liée à celle d'une autre artiste d'origine nantaise, Suzanne Malherbe (Marcel Moore). Une exposition exceptionnelle pilotée par Michel Valmer, homme de théâtre sensible à la force d’expression des images, lui sera consacrée en octobre dans le cadre des prochaines rencontres autour du livre.

 

DSC00408.JPGClaude Cahun qui a séjourné au Croisic a fortement été imprégnée par des amitiés ainsi que par l’ambiance très particulière du Traict de sa beauté et de sa lumière propice à une traduction poétique admirablement servie par les photographies qu’elle a réalisé souvent depuis l’appartement qu’elle occupait sur le port, un livre intitulé « Vues et visions » à été édité en 1916. Très intimiste, poétique et largement autobiographique, son œuvre, en particulier photographique, est très personnelle et échappe aux tentatives de classification ou de rapprochement. Son appartenance au mouvement surréaliste est dépassée par une inspiration très baudelairienne et la quête d'un mythe personnel. Elle ne cherche ni à provoquer, ni à « faire spectaculaire ». C'est elle-même qu'elle cherche, dans un jeu de miroirs et de métamorphoses permanent, entre fascination et répulsion dans une œuvre en grande partie composée d'autoportraits. De son goût pour le théâtre, elle tire une véritable passion de la mise en scène, d'elle-même comme des objets. Ainsi, elle use de déguisements, de maquillage, se rase la tête et les sourcils, etc.

 

Elle préfigure par ses installations des photographes contemporains comme Alain Flescher ou des plasticiens comme Christian Boltanski. Son œuvre est souvent rapprochée du travail de Cindy Sherman (mise en scène de soi, déguisement...) mais là où Sherman s'interroge sur l'image de la femme dans la société, Claude Cahun va au-delà de son statut de femme.

Il faut attendre les travaux de Man Ray, qu'elle connaissait, et surtout de Bellmer pour que ce type d'ouvrage rencontre le public. Elle n'est véritablement reconnue qu'à partir de 1992.

 

C'est en partie volontairement que Claude Cahun s'est tenue à l'écart tout en participant activement à des actions pour l'émancipation des mœurs, pour le progrès social ou la lutte anti-nazie. Son parcours artistique était surtout son précieux jardin secret qu'elle revendiquait comme son « aventure invisible ». Toutefois, une partie non négligeable de son œuvre a été perdue, notamment à la suite de son arrestation sur l'île de Jersey par la Gestapo en 1944.

 

L’exposition qui sera produite à l’ancienne criée est en version réduite mais sera de valeur internationale. Partie du Jeu de Paume à Paris et avant son escale croisicaise, elle doit prendre la direction de Chicago puis de Bilbao

 

Utile : du 28 septembre au 23 octobre à l'ancienne criée, entrée libre

ouverture tous les jours de 15 h à 17 h 30Utile: Du 28 septembre au 23 octobre 2011, ancienne criée, tous les jours de 15h00 à 17h30, entrée libre

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 20:00

Samedi Fermier à l’Espace Escargots

Un succès populaire qui incite les organisateurs à renouveler l’opération

 

Le 10 septembre dernier au Croisic, environ 600 personnes ont pu effectuer la visite malgré le manque d'un troisième guide. On estime de 1000 à 1200 personnes (dont une dizaine d’élus) de passage sur le marché, en grande majorité des locaux, une bonne centaine de repas servis le midi (environ 1500 escargots consommés sur place). Et surtout une cinquantaine de courses d'escargots.

 samedi-fermier-10-9-11--70-.jpg

Une trentaine de bénévoles ont efficacement apporté leur aide avant, pendant et après cette journée. Je tiens particulièrement à les remercier : AVF le Croisic, Association Le Kurun, Réseau 'Bienvenue à la Ferme, La Municipalité du Croisic, La Coopérative Maritime du Croisic, Pascal Donini, Christian Chapuis, une douzaine d'amis ou membres de ma famille, les associations ou institutionnels qui ont permis que cette manifestation se déroule pour la première fois au Croisic : La Chambre d'Agriculture 44, Terroirs 44, le CPIE Loire Océane, Cap Atlantique, GAB44, La Carène, Le Parc de la Brière et le comité des Fêtes de Saint Molf, La commune de Mesquer, Loxam Power Montoir, Terroir et Sel, M. François Chellet,

sans oublier les exposants : Jean Luc Guilmineau (Courses d'Escargots), Didier David (Porc de plein air), Anne et Stéphane Jaffrelot (Sel et Huîtres), Catherine Bouin Jacquet (Vins de Loire), Les Artisans du Monde, Lydie et Dominique David (Légumes Bio), Gérard Macé (Lapin Bois de Boulle), Jean Yves Cheral (Cidre et viande Agneau), Jean Paul et Sylvie Juin (Viande Bovine), Jean Paul et Valérie Evain (Pain), Alain Rey (Miel), la Brasserie de la Côte de Jade, AVF Le Croisic, Ass Le Kurun et le Réseau Bienvenue à la Ferme déclare Christian Burlandy organisateur de cette journée dédiée aux produits authentiques et aux talents de notre région.

 

Un dernier merci à tous les médias qui ont bien voulu communiquer sur cet évènement les jours ou semaines qui ont précédé.

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 01:37

DSC00263.jpg

Coucher de soleil au Croisic Jeudi 15 septembre 20 h 15

DSC00255.JPG

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans hippocampeinfo2
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 12:14

salle-festival-de-la-page-a-l-image.jpg

Découvrez le planning et la programmation du festival "De la Page à l'Image"

en  cliquant sur le lien ci-dessous

FESTIVAL 2011 - planning FESTIVAL 2011 - planning

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CINEMA - THEATRE
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 00:17

Festival du film « De la Page à l’Image »,

 

Le comédien Thomas Chabrol Président du Jury !

Thomas-Chabrol-2.jpg 

 

Il y a quelques jours le Hublot dévoilait la sélection officielle au public ; sept films évènements en compétition. Ne manquait plus qu’à connaître l’identité du Président du Jury Officiel qui remettra les prix à la soirée de clôture. Le voile est enfin levé puisqu’il s’agit du comédien Thomas Chabrol !

 

Du 11 au 18 Octobre prochains, Thomas Chabrol endossera donc le costume de Président du Jury, rôle qu’avait tenu son père, le regretté Claude Chabrol, en 2007. « Un délicieux Festival » comme il aimait le rappeler à chacune de ses interventions.

Thomas Chabrol est connu du grand public pour ses participations à de nombreux téléfilms comme la série des Maupassant dernièrement, et sur grand écran où il a surtout participé presque à chacun des films du cinéaste Claude Chabrol (La Fille coupée en deux, Bellamy, La Fleur du Mal, L’Ivresse du pouvoir, Rien ne va plus, L’Enfer, etc…). « C’est un honneur pour lui de succéder à son père, et pour nous un immense plaisir de lui confier cette mission ! C’est un acteur simple, abordable, d’une grande gentillesse et qui saura compléter et mener le Jury Officiel dans la bonne humeur ».

Il sortira à peine de tournage lorsque le Festival commencera, et comme tous les membres du jury il a, avant cela, 7 livres à lire puisqu’il y a 7 films en compétition !

Thomas Chabrol accordera une interview exclusive à la presse d’ici quelques jours…

En attendant, bonne lecture à tous !

 

Pour rappel, les réservations pour le PASS des 7 films se fera à compter du Mercredi 28 Septembre au Cinéma ou à l’Office de Tourisme au prix de 40 € (dans la limite des places disponibles), et le programme complet et détaillé devrait être disponible d’ici le 21 Septembre prochain.

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 11:56

Cinéma Le Hublot,

 

« De la Page à l’Image », un évènement dans la cité corsaire

  salle-festival-de-la-page-a-l-image-copie-1.jpg

 

Il est encore un peu tôt, mais les responsables du Hublot ont décidé de levé le voile sur la sélection des films du Festival 2011 qui se tiendra du 11 au 18 Octobre prochain sous la Présidence de Monsieur X qui serait nous dit-on un acteur connu, sympathique autant que populaire. Un point d’interrogation qui sera bientôt levé précise Mickael Gauthier, le directeur de la salle.

 

Pour faciliter la lecture des livres dont sont tirés les films, et pour répondre à une forte demande, les films annoncés sont définitivement choisis et communiqués avec suffisamment d’avance sur le Festival. Il y aura 7 films présentés donc 6 en exclusivité. Parmi les films qui seront projetés, certains devraient être de petits joyaux

Une belle sélection avec déjà des invités confirmés, mais le Hublot promet d’autres surprises qui sont toujours en négociation et en attente. C’est comme ça le monde du 7ème Art…

 

Il y aura toujours 2 Jurys : un Jury Officiel présidé par ?, et un Jury Jeune public composé de lycéens et collégiens de la Presqu’île. Aux côtés du président mystère, prendront place William Nocus (directeur du service culturel et communication de la ville du Croisic), Grégory Lemerle (bénévole au cinéma Le Hublot), Anouchka Cornet-Leoine (professeur au Lycée Grand Air de La Baule), Ugo Léonard (étudiant en Master cinéma et comédien), Gérard Le Cam (premier adjoint à la ville du Croisic).

 

Sept longs métrages, issus d’ouvrages relativement récents, seront mis en compétition. Au Hublot, on insiste beaucoup sur la primeur que les distributeurs ont bien voulu accorder au festival avec six avant-premières. Chaque projection est accompagnée d’une intervention d’un acteur ou du réalisateur, d’une animation ou d’une lecture, car « De la page à l’image », c’est avant tout un échange avec les lecteurs et cinéphiles.

D’ici au début du festival, le mardi 11 octobre, "tous les livres mis à l’affiche sont disponibles dans les librairies de la région, et en particulier au Triangle blanc , partenaire du festival. Le principe est dans l’idéal de lire les livres avant d’aller aux projections voir les adaptations, mais rien n’empêche de faire le chemin à l’envers

 

Une belle sélection distingue la nouvelle édition du Festival

 Sans-titre---4-copie-1.jpg

En ouverture « Poulet aux prunes » de Marjane Satrapi, avec notamment Mathieu Amalric, Edouard Baer et Jamel Debbouze, adapté de la bande dessinée du même auteur,  une comédie dramatique qui se déroule à Téhéran, en 1958.

Autre temps fort,  le film évènement d’Universal fera la clôture du festival, le 18 octobre. « Des vents contraires » est réalisé par Jalil Lespert, avec Benoît Magimel, Audrey Tautou, Isabelle Carré, Antoine Duléry, d’après le roman d’Olivier Adam. Le réalisateur sera présent et, a priori, une grande partie du casting du film. « Le Croisic est la seule ville qui va recevoir l’équipe du film », se félicite le directeur du Hublot qui rappelle que les longs métrages français distribués par Universal sont rares.

« Toutes nos envies » est un film de Philippe Lioret, issu du livre « D’autres vies que la mienne » d’Emmanuel Carrère, et qui sera projeté à plusieurs reprises. « Un roman qui prend à la gorge avec un sujet très fort sur le surendettement et un juge dont la vie bascule », confie Michel Frappier. Avec Vincent Lindon et Marie Gillain dans les rôles principaux.

« Un évènement heureux » de Rémy Besançon est adapté du roman à succès d’Eliette Abacassis et met en scène Louise Bourgoin, révélation féminine du cinéma français. Renversant et dérangeant. Au Hublot, on explique être très fiers de recevoir ce jeune réalisateur.

Autre film au sujet très fort et succès du box-office américain, le film des studios Disney, « La couleur des sentiments » a fait l’ouverture du festival de Deauville, et Disney a insisté pour qu’il soit mis en compétition au Croisic ! Le roman de Kathryn Stockett a été vendu à plus de 300 000 exemplaires en France ! Un retour sur l’esclavage dans la Mississippi. Intense.

« Une bouteille à la mer » de Thierry Binisti sortira à la fin de l’année et est issu du roman de Valérie Zenatti, « Une bouteille dans la mer de Gaza ». « C’est un autre film coup-de-poing qui parle d’un attentat à Jérusalem, sur fond de relation épistolaire », indique Mickaël Gauthier.

« Les tribulations d’une caissière » est le premier long-métrage de Pierre Rambaldi, d’après le livre d’Anna Sam. Il raconte le quotidien d’une jeune fille contrainte d’abandonner ses études de lettres pour devenir caissière dans un supermarché…

 

Un évènement dans l’évènement sera la projection du film « La guerre des boutons », trois versions seront projetées, dont la toute dernière, sans doute l’un succès majeurs dans les semaines à venir, comme cela avait été le cas avec la version historique tournée par Yves Robert en 1961 qui avait fait 10 millions d’entrées, retravaillé en numérique. « Trois films tirés d’un même livre, c’est une chance extraordinaire de pouvoir regarder ce que le cinéma en a fait »sourit Michel Frappier, président de l’association du cinéma.

 

19786872.gif-r_628_x-f_jpg-q_x-20110728_043900.jpgSéances de lecture

 

Fidèle à la tradition le Cinéma Le Hublot organise des séances de lecture durant le festival. Elles se dérouleront au Skipper, de 18 h 30 à 19 h 30,  jeudi 13 octobre, vendredi 14, samedi 15, autour du livre « Un heureux évènement » en présence d’Eliette Abécassis, et dimanche 16. Les séances, gratuites, se font en partenariat avec Science 89, dans le cadre de la saison Vasse Nomade (Théâtre de Nantes – Michel Valmer).

 

Jury

 

Le jury jeune public se distingue avec l’arrivée d’un petit nouveau en la personne du  lycée Grand Air de La Baule.  Sept élèves le composent  qui ont postulé spontanément ou qui ont été proposés par leurs enseignants. « Ce jury est très important pour nous car il témoigne d’une vraie implication des élèves et des profs dans le festival », se réjouit le président de l’association. Charlotte Barret et Elise Bertrand Rispal du Lycée Grand Air, Pierre Lesourd et Marine Lucas du Lycée La Mennais de Guérande, Jérémy Tattevin et Thomas Guilloré du Lycée Galilée de Guérande, et Marie Audouin du Collège Saint-Jean Baptiste de Guérande, décerneront le prix.

On l’a dit et on le répète, le mystère reste entier (quoi que….) concernant le nom du président du Jury officiel, un secret qui devrait tomber dans les jours prochains. C’est à ce jury que reviendra l’insigne honneur de décerner le Hublot d’Or et le Prix Claude Chabrol.

Avec en filigrane une pensée émue pour « ChaCha » qui a mis tout son poids dans la balance pour aider le festival.

 

 

Festival, mode d’emploi

 

Le pass pour l’intégralité des films en compétition sera mis en vente au cinéma et à l’Office de tourisme, du mercredi 28 septembre au vendredi 7 octobre. Il est proposé au tarif exceptionnel de 40 euros. Il assure l’accès à une séance de chaque film et une place à chaque soirée spéciale. Il donne droit à un tarif préférentiel pour les séances du cycle « La Guerre des boutons » à 4 euros. Les réservations pour des séances uniques auront lieu samedi 8 octobre de 11 h 00 à 12 h 00, mercredi 12 de 18 h 00 à 19 h 00, samedi 15 de 11 h 00 à 12 h 00.

Festival « De la Page à l’Image », du 11 au 18 Octobre. Les réservations pour les soirées auront lieu début Octobre. Plus d’infos prochainement.

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 10:42

Journées du Patrimoine au Croisic

Deux rendez vous pour redécouvrir l’histoire de la cité

 ancienne-maison-de-ville.jpg

« A la recherche des monuments disparus du Croisic »

 

Certaines constructions du Croisic n’ont pas toujours réussi à traverser le temps sans dommages. Avec des supports d’illustration, cette promenade commentée reviendra sur les édifices parfois marquants qui ont longtemps fait partie du paysage croisicais et qui ont, soit disparus soit été irrémédiablement dénaturés.

samedi 17 septembre à 15h00 - départ Mont-Esprit au pied du monument aux morts

 

« Au temps où Le Croisic était aux portes de l’Europe, influences et dépendances »

 

On oublie souvent que la position du Croisic dans le commerce international du sel, principalement européen, fut très importante et que ces échanges nombreux perdurèrent jusqu’à une époque récente. Les quais du Croisic accueillaient une population bigarrée où il était courant de croiser des Hollandais, Norvégiens, Danois, Anglais ou Irlandais tandis que les avoués consulaires présents dans la ville participaient largement au dynamisme du commerce. Que reste-t-il aujourd’hui de tous ces échanges et comment la ville a-t-elle assimilé cette ouverture sur l’extérieur à travers les siècles ? Autant de questions auxquelles tentera de répondre cette visite commentée.

dimanche 18 septembre à 15h00 - départ Mont-Esprit au pied du monument aux morts

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 08:17

Aménagement et équipements urbains

Deux nouvelles  inaugurations en cœur de ville

 

 

Le regroupement des services à la population et la fluidité des circulations douces en cœur de ville sont deux objectifs fixés il y a quelques années qui sont désormais atteints avec la liaison piétonne port – Hôtel de ville et le nouveau bureau de police municipale situé à proximité du centre de décision municipal. Une particularité : la cohabitation d’une architecture traditionnelle et d’un style contemporain, un choix qui valorise et dynamise un quartier ancien.

 DSC00072.jpg

C’est devant un parterre de personnalités politiques, d’élus locaux et de nombreux invités que Michèle Quellard a pu montrer un cœur de ville qui peu a peu trouve sa forme définitive, un programme d’aménagement et d’équipement urbains qui sont l’un des points forts de son municipe. Le quartier a considérablement changé avec l’apport d’un Hôtel de Ville flambant neuf en 2008. visant à regrouper les services municipaux et permettre de rendre une meilleure qualité de service à la population. Seule la Police Municipale restait locataire d’un Hôtel d’Aiguillon déserté et isolé du lieu de décision. L’esprit « Cœur de Ville » dont l’objectif le plus évident est de donner une seconde jeunesse aux quartiers en arrière du port pouvait trouver un prolongement avec la création d’une percée assurant la liaison piétonne avec le port et donc avec le vaste parking central de la place du 8 mai.

 DSC00058.jpg

Le projet d’un nouveau bureau de Police Municipale, s’est appuyé sur la reprise et la valorisation d’un petit bâtiment existant « Il aura fallu tout le talent de l’architecte pour créer un espace de bureau parfaitement intégré à l’environnement, fonctionnel et accueillant, facilitant les missions du personnel, augmentant son efficacité, facilitant les conseils et la confidentialité » Une police municipale parfaitement intégrée à la ville et qui « assure également des missions liées à la sécurité routière et qui a capacité a changer les relations des usagers avec la route »

 DSC00049.jpg

Michèle Quellard avant de couper le ruban du passage de la Ladure a rappelé  les initiatives prises depuis son arrivée à la Mairie : recentrage de l’Office de Tourisme sur le centre historique, reprise et restauration de la voirie, création d’une zone piétonne en saison estivale, création d’un jardin. Pour le passage de la Ladure comme pour le Bureau de Police Municipale le maire a énuméré les apports financiers de la Région, du Département, de Cap Atlantique et de l’Etat au titre des crédits parlementaires « ce qui tort le coup à des rumeurs persistantes concernant l’engagement financier de la commune qui ne représente que peu de choses (30 000€) face au montant global de 225 783,62 € TTC ».

 

Le cœur de ville qui bat au rythme de vie des croisicais est selon le maire « la richesse de notre cité, je continuerai pour l’avenir de la réaménager avec passion »

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 12:31

Autour de la rentrée scolaire

C’est tout un dispositif que développe la ville

 

Mis à part la fermeture d’une classe en maternelle, la rentrée scolaire s’est déroulée dans un climat excellent. Autour de cette rentrée apaisée se profile tout un dispositif mis en place par la ville qui cible très nettement les jeunes tout âge confondu, avec des propositions diverses et variées,.

 

 Le tour d’horizon a été fait récemment par Michèle Quellard qui se veut  confiante dans l’avenir en raison des dispositions prises  depuis quelques années concernant la qualité de vie pas seulement en milieu scolaire mais aussi pour tout ce qui se trouve en périphérie du système éducatif.

 DSC00026.jpg

L’école maternelle Dumont d’Urville aborde cette nouvelle année scolaire amputée d’une classe de maternelle alors que l’on constate sur l’ensemble du Groupe scolaire Bernard Lalande une stabilité des effectifs « Le seuil fixé par l’académie était de 64 enfants. En comptabilisant tous les petits de deux ans, nous arrivons à 63. Une classe a été fermée et nous avons également perdu une enseignante avec un départ à la retraite non remplacé. C’est dommage. Néanmoins, la commune a eu la volonté de conserver les deux postes d’ATSEM à Dumont d’Urville », précise Michèle Quellard « Je suis optimiste car nous avons quelques arrivées de familles sur la commune grâce à de grands logements qui se sont libérés. Il y a eu également plusieurs naissances ces derniers temps. De plus, 19 grands rejoindront l’école primaire à la prochaine rentrée scolaire. On ne devrait plus perdre de classes ».

 

DSC00027-copie-1.jpg« A l’école Saint-Goustan, on compte 68 élèves, un chiffre qui fait jeu égal avec l’année précédente. Ils sont 169 dans les écoles publiques dont 106 à Jacques Cartier. Aucun mouvement de personnel n’est à noter » souligne le maire qui  se réjouit  « Il y a une très belle qualité de vie dans nos écoles. De plus, elles sont bien entretenues et parfaitement équipées, ce qui est un point très positif par rapport à des communes voisines ».  Des travaux de courants d’entretien sont régulièrement effectués ; récemment il s’agissait de l’étanchéité et de l’aménagement de la cour intérieur,  Autre avancée, l’agencement d’une salle informatique pour confirmer la continuité voire même le développement des ateliers ouverts aux CM1 et CM2. Ils seront étendus aux adultes.

Autre  nouveauté qui sera activée dès le début du mois d’octobre : la pause méridienne. Elle viendra après le repas et permettra aux enfants de pratiquer plusieurs activités sportives, culturelles et ludiques, dans un esprit convivial et récréatif. C’est Xavier Lavez qui aura la charge d’animer ce moment dont pourront également profiter les écoliers de Saint-Goustan grâce à un nouvel aménagement des horaires au restaurant municipal.

 

Atout majeur, les ateliers périscolaires se sont vite fait une place de choix dans paysage croisicais. Initiés il y a une dizaine d’année, ils sont désormais incontournables. « Ces activités durent depuis 10 ans, ce qui est assez exceptionnel. C’est grâce à l’investissement d’une équipe de 27 bénévoles soutenus par la mairie. L’an passé, il y avait 25 enfants en anglais, 8 en jardinage, 31 en informatique et 40 à l’aide aux devoirs », se réjouit le maire. Tous ces ateliers sont reconduits cette année : l’informatique pour les CM1 et CM2 le lundi, jeudi et vendredi de 17 h 15 à 18 h 15 ; le jardinage à partir du 20 septembre, le mardi de 17 h 00 à 18 h 00 ; l’anglais enseigné par une Américaine et une Anglaise pour les grandes sections, CP et CE1, le lundi et le mardi ; l’accompagnement aux devoirs à partir du 3 octobre, au restaurant scolaire.

 

L’action concertée de la ville et l’engagement des bénévoles sont les deux ingrédients d’une qualité de vie et une garantie d’une éducation adaptée permettant aux jeunes  d’adhérer pleinement au système éducatif sous l’œil bienveillant des parents.

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EDUCATION
commenter cet article