Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 00:20

Conseil municipal

 

Avant d’observer une pause estivale, les élus ont abordé un ordre du jour dont l’une des questions centrales était l’approbation de l’avant projet sommaire de création d’une maison pluridisciplinaire de santé. Un projet dont le poids social se juxtapose avec la pérennisation de l’offre médicale de proximité dans le cadre de la mutualisation des moyens. L’avant projet sommaire présenté par Alain Forest de la SCP Forest - Debarre, cabinet d’architectes nantais, chargé par la commission des marchés de la maîtrise d’œuvre, a permis aux élus de prendre connaissance autant de la conception que de l’estimation du coût de ce que chacun appelle la maison médicale.

 Future-Maison-Medicale.jpg

Située en entrée de ville au lieu dit « Le marais du Roy » la maison médicale a pour base l’ancien garage automobile acquis par la ville en 2007 qui recevra deux extensions  et une redistribution des locaux actuels pour porter à 427 m2 de surface utile à la création d’un accueil, de salles d’attente, d’une salle de repos, une d’urgence, de quatre cabinets destinés aux médecins généralistes, 3 salles de soins, une salle de gym – balnéothérapie et un bureau ainsi que des locaux techniques, une grande salle d’archives et de stockage de matériel, des sanitaires publics et privés. Au préalable des sondages seront effectuées pour évaluer éventuellement la présence dans les cuves ainsi que dans le sol d’effluents ou résidus de nature polluante, les cuves seront extraites et le vide comblé. Pour cette opération qui nécessitera 12 mois de travaux à partir de l’adoption de l’avant projet définitif, c’est un budget estimé à 671 6 00 € augmenté d’une somme située dans une fourchette de 18 000 à 30 000 € pour l’enlèvement des cuves et interventions annexes sur cette intervention. Au final c’est  une somme prévisionnelle de 750 000€ qui sera allouée à ce projet.

 

L’atout de cette implantation c’est sa conception, fonctionnelle et architecturale c’est son accessibilité et les possibilités liées au stationnement notamment avec la création future d’un parking paysagé, un projet inscrit dans le cadre du plan d’aménagement et de développement durable inscrit au Plan local d’urbanisme. Les professionnels de santé intéressés adhèrent au projet, ils sont déjà engagés dans la création d’une société civile de moyens qui sera l’interlocuteur privilégié de la ville « Elle aura la charge de la gestion et de l’administration de ce pole santé. Elle versera les loyers, pourvoira au maintien des professionnels de santé ainsi qu’à leur remplacement. Actuellement nous avons des médecins généralistes, des infirmières et un kinésithérapeute qui ont manifesté leur intérêt pour ce projet » déclare Michèle Quellard. Le conseil adopte à la majorité cet avant projet sommaire, les groupes d’opposition votent contre non par rejet du projet mais en raison d’éléments comptables non intégrés dans la délibération (durée d’amortissement, montant des loyers…) « Je vous rappelle que nous sommes devant un avant projet sommaire et que ces éléments seront connus au cours de l’avancement du projet » a fait remarquer Gérard Le Cam 1er adjoint en charge des finances.

 _DSC0100.JPG

Dans un autre domaine la ville passe une convention avec l’association « Calèche Nature Aventure » qui proposera au public des itinéraires en calèche dans le cadre d’une visite commentée. Une initiative qui s’inscrit exactement dans l’offre touristique que la vile souhaite développer.

 

Concernant les questions diverses, un débat s’est développé autour de l’occupation excessive du domaine public par un acteur économique sur la zone artisanale. Babette Cassac, adjointe en charge du domaine public, a expliqué que la ville exerçait une vigilance régulière et qu’un courrier avait été envoyé à l’entreprise avec des propositions qu’elle n’a pas accepté « Nous devons considérer aussi que cette entreprise a une activité liée étroitement à la saison, il peut se comprendre que de ponctuellement elle soit un peu limite avec la réglementation, je rappelle aussi que cette entreprise fait travailler 25 personnes. Et puis ne trouvez vous pas d’autres manquements sur le port avec les terrasses de certains commerçants ? »

 

L’autre affaire c’est la procédure lancée contre la ville  par Philippe Birker, paludier tenant boutique place du Requiert, qui s’estime lésé par la piétonisation du cœur de ville. L’intéressé argumente que cette mesure lui enlève de la clientèle. Un argument qui est contesté par la ville qui lui a cependant proposé gratuitement (en gage de conciliation) une place sous les halles, une proposition finalement rejetée. Interrogée sur le sujet le maire à passé la parole à Françoise Thobie, son ex-adjointe en charge du domaine public « Je l’ai rencontré et lui ai proposé une place gratuite sous les halles, de plus je lui ai démontré que les véhicules déroutées empruntaient presque systématiquement la rue Jean Gouzo qui débouche sur la place où il a son commerce. Autre élément et selon ses dires son chiffre d’affaire est très modeste, 8OO € environ ». La ville dans cette affaire ne comprend pas que sa proposition amiable ait été refusée, dans cette affaire elle sera défendue par son conseil Maître Treille

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CONSEILS MUNICIPAUX
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 19:06

panoramique-plage-port-lin-2.JPG

Plage port Lin - lundi 11 juillet 17 h 15© Patrick Lehmann

au sud

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans hippocampeinfo2
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 21:48

DSC01718.JPG

Mardi 5 Juillet - Au jardin des plantes - Nantes

DSC01716.jpg

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 06:59

Fête nationale

 

FEUX-D--ARTIFICES.jpg9 h 15 rassemblement place Donatien Lepré,

 

 

9 h 30 départ du défilé pour dépôt de gerbes au monument aux morts du Mont Esprit, remise de médailles, retour du défilé par les quais.

 

 

 

21 h fermeture des quais, ouverture de l’animation Un soir sur les quais avec 11 artistes de rue .

 

23 h Feu d’artifices sur le thème

« Métamorphose » (durée 15 mn),

 

de 23 h 15 jusqu’à 2 h sur la place d’Armes,

 

grand bal populaire avec Versus DJ et percussions

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 20:18

Accueil des Villes de France

Faciliter l’insertion et préserver les liens sociaux

 

Réunis en assemblée générale, les adhérents de l’AVF Le Croisic – Batz sur mer ont largement approuvé les orientations du bureau présidé par Colette Richard. Après la traditionnelle pause estivale au cours de laquelle les activités seront majoritairement mises en suspens,  les animateurs et animatrices reprendront le collier à la rentrée pour une nouvelle année avec un programme toujours aussi fourni.

 ag-avf-PANORAMIQUE.jpg

Si l’accueil des nouveaux habitants est la mission principale de l’Accueil des Villes de France le développement d’activités diverses et variées, quelles soient sportives, culturelles ou ludiques sont déterminantes pour favoriser l’insertion de chaque nouvel arrivant qui adhère à l’AVF. Le caractère convivial qui préside à chaque activité renforce chaque année les effectifs de  l’association, de nouvelles propositions d’activités sont  formulées chaque année, encadrées par des adhérentes qui en font l’animation, elles complètent ainsi le catalogue déjà très complet des loisirs à pratiquer en groupe. Un dynamisme régulièrement distingué depuis plusieurs années par l’obtention du Label Qualité AVF remis par l’échelon régional de l’organisation de tutelle.

 

La présidente Colette Richard a cependant mis un bémol à ce bilan flatteur « Nous nous heurtons à un problème de locaux puisque nous perdons deux sites à savoir le Foyer Municipal et le Centre médicosocial,  je me suis retournée vers la commune de Batz que nous couvrons pour étudier les possibilités d’accueil pour certaines de nos activités. Nous étions attendus et nous aurons la possibilité d’utiliser des locaux sur la commune. De même nous nous interrogeons pour l’avenir avec la mise en vente envisagée par la ville  de la maison des associations. On nous parle d’un projet, le Forum, qui devrait centraliser plusieurs structures associatives, On n’a pas reçu véritablement de garanties, on nous promet sans trop nous promettre, en attendant nous risquons de voir nos activités un peu bousculées  il nous faut donc envisager un déménagement à l’horizon de 2013 et en attendant nous sommes à la recherche d’un petit local bien à nous » indique à l’assemblée Colette Richard.

ag-avf.jpg 

Une affaire à suivre bien qu’en mairie on souligne d’une manière générale que le projet de Forum n’est pas dans une phase de réalisation mais se situe toujours au stade de la réflexion « Nous avons reçu la quasi-totalité des associations pour les écouter sur leurs besoins, notre réflexion se poursuit, le projet s’affine mais il n’est pas en voie de finalisation. Il nous faut bien considérer que les associations demandent depuis plusieurs années les locaux dont manquons actuellement, nous tenons compte de ces demandes et étudions leur faisabilité .Nous pensons qu’il est judicieux de mutualiser les moyens quand cela est possible, il y a aussi des spécificités dont il faut tenir compte. Mais ce projet sera mené à terme pour donner un outil à la collectivité et répondre à ses demandes » à précisé Michèle Quellard en réponse à une question formulée dans le cadre des réunions publiques de proximité.

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans LA VIE DES ASSOCIATIONS
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 14:16

Golf

Plein soleil sur le green croisicais

 

Première sur la liste bien garnie des compétitions sportives de l’été, le challenge Café Sary organisée par l’association du Golf croisicais a tenu toutes ses promesses. Temps ensoleillé, petite brise marine et parcours reconnu par les compétiteurs comme très agréable, étaient les principaux ingrédients du succès. Quelques performances ont été enregistrées et au soir d’une journée bien remplie, les différentes équipes se sont retrouvées au club house pour la remise des prix effectuée par Patrice Cornet accompagné du staff dirigeant la société Café Sary de saint Nazaire.

 DSC01688.jpg

Le palmarès : 

Résultat brut cumulé : 1er Georges Chopinot (La baule), 2ème Didier Fleury (Le croisic), 3ème Gérard Bideau (Le Croisic)

Résultat net 1ère série : 1er Olivier Vincent (Le Croisic), 2ème Didier Fleury (Le Croisic), 3ème Jean pierre Bonin (Le Croisic)

Net 2ème série : Jean Jacques Orseau (Paris), Gérard Loth (Le Croisic), Françoise Le Pendu (Le Croisic)

Net 3ème série : Nicole Ollivier (Ermont), Yvonne Anthier (Le Croisic), Yannick Loth ( Le Croisic)

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans SPORT et évènement sportif
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 10:50

Exposition Micheau – Vernez,

Une expression puissante, poétique et colorée 

  

Robert Micheau Vernez, sans doute l’un des plus grands peintres breton est paradoxalement resté presque inconnu du plus grand nombre, dans les dernières années de sa vie c’est au Croisic, plus précisément sur les quais que cet artiste d’exception à donné de multiples toiles colorées, poétiques d’une expression forte qui donnent toute la dimension d’un homme sensible, amoureux de la vie, de la beauté et du mouvement des êtres.  Des toiles qui nous nous habite et nous obsède bien au-delà de la visite de l’exposition.

Rencontre avec son fils, Mickaël Micheau Vernez, commissaire de l’exposition qui nous révèle qui était l’artiste.

 DSC01580.JPG

 

PL : L’exposition hommage consacrée à l’œuvre de votre père a été officiellement ouverte le 18 juin dernier. Elle  fait éclater au grand jour l’extrême richesse d’un artiste sans doute unique en son genre, en raison de son regard sur la vie, les êtres et les choses. Que ressentez-vous face à toutes ces personnes qui découvrent l’homme autant que l’artiste ?

 

MMV : Micheau Vernez est un peintre, un illustre inconnu sinon très connu en Bretagne pour ses faïences qui ont sans doute été l’arbre qui cache la forêt de l’étendue de son talent qui s’est exprimé par la peinture et le dessin. Il se trouve qu’il a adoré la ville du Croisic où il est régulièrement venu pendant de très nombreuses années  pour les cinq dernières années de sa vie venir y résider. Il était intéressé par le port mais aussi par l’aspect architectural de la ville, par l’ambiance qui lui rappelait un peu les ports du pays bigouden puisque il a habité Loctudy. Alors l’accueil, ici, c’est d’abord l’accueil de la ville du Croisic, puisqu’elle est l’organisatrice de cette exposition, elle a souhaité rendre hommage à cet artiste qui a peint le port et les environs du Croisic ; c’est également un accueil chaleureux des croisicais qui viennent qui viennent découvrir avec un énorme étonnement le caractère pluridisciplinaire de ses œuvres puisqu’il touche à la peinture, au dessin, à l’illustration, aux affiches, aux icônes, à la faïence. C’est un artiste très complet, mais surtout les croisicais découvrent le formidable coloriste comme on en voit rarement qui a fait école avec les plus grands dans sa jeunesse et qui a énormément travaillé à vouloir transcrire dans ses œuvres le regard qu’il portait avec cette vision qui passe par le rêve et tant d’autres choses et lorsque l’on parcourt le livre d’or dans lequel les pages peu à peu se remplissent, on se rend compte que les gens repartent émerveillés par ce qu’ils ont vu.

 DSC01602.JPG

PL : Pendant sa période croisicaise, sait-on combien de toiles ont été réalisées ?

 

MMV : Il a essentiellement peint le port parce que ce sont les bateaux, ce sont les pêcheurs, les reflets dans l’eau… En fait le sujet est toujours un prétexte à la couleur. Vous dire combien de toiles sont sorties, je ne sais pas mais toujours est-il que pendant ces cinq dernières années il va beaucoup peindre, beaucoup plus que durant le reste de sa vie sur une période analogue ; sans doute avait-il conscience que sa vie allait s’arrêter dans quelque temps, donc il met toute son énergie et son savoir, son énergie et sa technique au service de cette création ultime  ce qui se traduit par des toiles très travaillées sur lesquelles éclatent les couleurs....  il peint beaucoup, pratiquement une vingtaine de toiles chaque mois, c’est une cadence assez exceptionnelle.

 _DSC0996.jpg

PL : aurait-il senti l’urgence qu’il y avait de fixer sur la toile, pareil à un témoignage sur la vie, le quotidien des gens de mer pour en transmettre, au-delà du temps, la valeur comme le sens poétique ?

 

MMV : Oui, certainement. Il avait encore beaucoup à dire ; il avait auparavant passé des années à réaliser des icônes, à faire du dessin, des illustrations… Il s’est peut-être dit à ce moment qu’il  avait perdu beaucoup de temps au détriment de sa peinture alors qu’il avait à s’exprimer car à sa façon c’était un chercheur, d’une certaine manière un scientifique à la recherche d’une harmonie tout à fait nouvelle. Quand on regarde ses toiles qu’elles soient croisicaises, à Venise ou Jérusalem, ce sont des toiles d’une très grande personnalité. On ne retrouve pas d’artiste qui ait représenté le Croisic comme il l’a peint. On ne peut donc le rattacher à aucun autre artiste, ce qui est tout de même assez extraordinaire.

 

PL : A votre avis, peut-on dire que Robert Micheau Vernez ressent ici plus qu'ailleurs le besoin impérieux d’instiller de la poésie dans son mode d’écriture ?

 

MMV : Vous savez il était très optimiste. Il n’a pas de message à faire passer mais, certainement qu’il faisait sienne la phrase de Dostoïevski qui disait que « la beauté sauverait le monde » voilà, en fait il est toujours en recherche d’un esthétisme allant jusqu’à l’absolu.

C’est pour cela qu’il s’intéresse à l’art sacré et que dans la totalité de son œuvre on trouve une grande noblesse, il y a toujours quelque chose de gai, de jeune, il a une vision heureuse de la vie d’où ces couleurs qui en traduisent la force.

 DSC01592.JPG

Pl : Micheau Vernez est un coloriste remarquable dont l’on voit bien que les toiles qui sont ici exposées expriment la vie, le bonheur venant des simples choses…c’est ce qui prédomine chez l’artiste

 

MMV : Ah ! Complètement. Le journaliste et critique d’art André Parinaud aujourd’hui disparu considérait mon père comme l’un des plus grands coloristes de la seconde moitié du 20ème siècle il avait tenté de le lancer avec le galeriste parisien Armand Drouant qui lui ouvre ses portes, malheureusement ensuite, Micheau Vernez se renferme dans sa coquille et n’exposera pas pendant une trentaine d’années. Redécouvert, il y a deux ans, par le conservateur du Musée du Morbihan, une exposition rétrospective de l’œuvre de mon père lui a été consacrée au Musée du Faouët. Depuis deux ans il retrouve la lumière et un certain nombre d’organisations et de musées commencent à être intéressés, commencent à le découvrir.

 

PL : Vous-même consacrez l’essentiel de votre temps à cette reconnaissance de l’artiste

 

MMV : Oui, il se trouve qu’en 2004, une association a été créée avec pour objectif, d’une part, de protéger l’œuvre, toutes ses œuvres mais également pour les mettre en valeur et surtout faire l’inventaire de tout ce qu’il a fait (on en découvre tous les jours) ici même au Croisic, il y a des gens qui nous disent « J’ai une peinture ou un dessin de lui », c’était le cas lors de l’exposition qui s’est tenue à Grasse. On avance petit à petit dans cet inventaire ce qui va permettre lors de futures expositions de découvrir des œuvres aujourd’hui ignorées.

 

PL : Alors, Robert Micheau Vernez c’est  l’artiste. c’est aussi le père,  pour vous est-ce une seule et même personne ou bien deux personnalités qui s’affirment de manière alternative ?

 

MMV : Pour moi c’est un « peintre-père » avant tout. Un artiste est totalement dans son art avec autour de lui une famille dans laquelle il a vécu heureux. Pour lui la peinture n’était pas une passion mais une vocation. Son œuvre était primordiale, elle passait devant tout le reste, c’est évident. Heureusement d’ailleurs !

 

Pl : Avec la nécessité d’exprimer ce qui l’habite et peut-être même l’obsède ?

 

MMV : Oui, oui…l’obsédait peut-être, c'est-à-dire c’est sa manière de s’exprimer comme un musicien le fait avec sa musique, un écrivain par des mots…. Pour lui sa manière de parler, de communiquer, de montrer aux autres quelle était sa perception de la vie, c’était la peinture. Le regard d’un artiste c’est vraiment particulier….

 

Interview de Mickael Micheau-Vernez par Patrick Lehmann 

 

« Micheau-Vernez peint et dessine jusqu’à sa mort, mais détruit aussi beaucoup. Ses maîtres complémentaires seront Cézanne, Gauguin et Bonnard. Avec l’obstination de toute une vie, il aura la conviction que leurs œuvres ne sont pas une fin en soi et que l’on peut continuer dans la recherche et la voie qu’avaient tracé ces précurseurs. Erudit sur l’apport et l’invention des maîtres, technicien du mariage des couleurs, il s’essaie aux audaces de nouvelles harmonies que l’on sent raisonnées , dans une construction toujours originale. La peinture est avant tout un art de la couleur, répétait mon père et il précisait :  la musique et la peinture sont très proches l’une de l’autre. Beethoven, par la construction et la couleur, est un grand peintre, comme Gauguin ou Cézanne sont pour les mêmes raisons de grands compositeurs. Ainsi, ma peinture est comme la musique, chaque partition est une abstraction en soi, et pourtant l’ensemble de la composition est signifiant. »

 _DSC0949.JPG

 

Exposition hommage Robert Micheau Vernez

 Jusqu’au 20 Juillet à l’ancienne criée

Ouverture : 10h à 12h et 14h à 18h, tous les jours.

Tarifs : Entrée sans visite guidée : 2 €

Entrée avec visite guidée (à 10h30 le mardi, mercredi, jeudi et vendredi) : 3 €

Entrée - de 18 ans : gratuite

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CULTURE
commenter cet article
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 12:23

Céou ?

La ville met en place un service de géo localisation

 

La volonté affichée par la ville d’utiliser les nouvelles technologies pour offrir un meilleur service aux touristes et gens de passage sur la commune vient de trouver une application concrète. Disponible dès le 4 juillet la géo localisation devrait rallier à sa cause les vacanciers nomades adeptes d’autonomie et de renseignements à la carte quand ils le veulent et là où ils se trouvent.

 tablettes-tactiles-visites-virtuelles.jpg

Principal outil de ce service à la carte une application conviviale et très accessible à télécharger gratuitement sur Smartphone soit à l’Office de tourisme, soit par le flashage (prise de photo avec le Smartphone) d’un tag figurant sur un flyer (ou affiches) qui doivent être largement diffusé dans les lieux publics. L’avantage est alors de pouvoir accéder facilement à toutes sortes de renseignement d’ordre pratique, tel que l’adresse d’un hôtel, d’un restaurant, d’un guichet automatique de banque, de la météo, de l’horaire des marées, services d’urgence, les manifestations culturelles pour n’en citer que quelques exemples. Mieux encore, les utilisateurs de ce nouveau service pourront effectuer une visite virtuelle de la ville en parfaite autonomie « Un service qui ne rentre cependant pas en conflit avec les nombreuses propositions de visites commentée effectuées pendant toute la saison par Laurent Delpire » commente Bruno Séverin de l’Office de Tourisme.

 

A noter que cette initiative constitue un test grandeur nature pour le concepteur la société AM créations de La Rochelle qui s’est limitée à deux stations Balnéaires (Le Pouliguen et Le Croisic) pour lancer l’application Céou ? , laquelle outre le téléchargement gratuit est utilisable via des tablettes tactiles mises à la disposition du public « Pour l’instant il n’y a que deux tablettes disponibles à l’Office de Tourisme mais AM créations possède la réactivité voulue en cas de besoins « Il s’agit d’un test qui permettra de mesurer l’intérêt du public pour ce type d’informations immédiatement disponibles »

 

La ville ambitionne une place de leader sur la région presqu’île en matière de technologies nouvelles permettant d’anticiper sur les pratiques nouvelles en matière de tourisme. « Les jeunes s’inscrivent de plus en plus dans une logique nouvelle en matière de consommation de loisirs, ils affichent des besoins nouveaux, sans cesse évolutifs en matière de collecte de l’information ; Nos propositions doivent suivre voire même précéder ces évolutions, la stratégie liée au développement du tourisme se doit d’intégrer les nouveaux modes de communication qui viennent compléter les structures traditionnelles. Une ambition complétée par le développement prochain du maillage sur la commune du dispositif Hot spot WIFI ainsi que des bornes interactives, l’une à l’Hôtel de Ville, l’autre à l’Office de Tourisme (pour les personnes non équipées de  matériel.), une troisième  baptisée « Petite Citée de caractère » le sera dans les tous prochains jours près de la Poste.

 Ceou--geolocalisez-vous.jpg

Afin de faire découvrir cette toute dernière application technologique virtuelle et l’usage des deux tablettes tactiles, l’Office de tourisme met à disposition gratuitement auprès des croisicais, ses tablettes tactiles du 4 au 8 juillet.

Le Croisic e.station sera une réalité concrète dans un futur proche et sera le résultat d’une politique touristique résolument moderne en phase avec les besoins de plus en plus exprimés par un public de plus en plus adeptes des technologies nouvelles

 

Utile :

L’application Céou ? se télécharge gratuitement à l’Office de Tourisme, après connexion sur le site officiel de la ville (http://www.lecroisic.fr/) sur le site de l’Office de tourisme (http://www.tourisme-lecroisic.fr/), sur la page Facebook de la ville,  par flashage du tag figurant sur les flyers largement distribués, sur le site du développeur www.myceou.fr . Condition posséder un Smartphone.

Tablettes Tactiles disponibles à l’OTSI, coût de la location 8€ pour 2 heures, 2 € par demi-heures supplémentaires

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 10:26

Moulin de la Providence

La restauration est en bonne voie

 

Lors de la dernière journée nationale des moulins, l’association Les Amis du Croisic a ouvert les portes du chantier de restauration du moulin de la Providence. Une rencontre festive avec le public qui doit aussi permettre de donner un nouvelle élan à la souscription lancée il y a quelques mois pour mener à bien le projet.

 

Entre rires, chansons, dégustation de gâteaux sortis tout droit des fourneaux des adhérents de l’association, les propos ont porté sur l’effort supplémentaire à fournir pour réunir les fonds nécessaires à la restauration d’un moulin sans doute encore méconnu situé dans le parc de Penn Avel. Le projet soutenu par la ville et distingué par la fondation BPA comme par la Fondation du Patrimoine est en bonne voie, les fonds nécessaires au lancement de la première tranche sont réunis, reste à amplifier le mouvement autour de ce projet pour pouvoir poursuivre le programme de restauration et mener le projet jusqu’à son terme.

 restauration-moulin-de-la-providence.JPG

L’association Les Amis du Croisic, association reconnue d’utilité publique encourage celles et ceux qui manifestent de l’intérêt pour ce projet de bien vouloir se mobiliser pour soutenir son action en participant à la souscription ouverte auprès du public.

 

« Le premier objectif est atteint: le moulin de la Providence sera sauvé !... En effet, dés ce printemps, nous démarrerons la première tranche de travaux comprenant la restauration des maçonneries, la pose des  menuiseries extérieures et la couverture du moulin en bardeaux de châtaigniers. Ces travaux du "clos-couvert" assureront la sauvegarde du patrimoine pour les générations futures. »

 

 Désormais, les sommes versées en 2011 dans le cadre de cette souscription seront affectées en totalité à la 2ème tranche de travaux du moulin et ne pourront donc, en aucun cas, partir au secours d'une autre action soutenue par la Fondation du Patrimoine hors du Croisic (une précision apportée par le comité car certains donateurs, à la lecture du dépliant, avaient craints que leurs dons puissent être affectés à un autre projet).

 

« Maintenant, si nous tenons à redonner vie à ce moulin, il nous faut encore trouver de l'argent pour financer ses ailes et son mécanisme. Nous comptons sur la mobilisation de tous les Croisicais et autres amoureux du Croisic, soucieux de la sauvegarde du Patrimoine de notre petite ville. Il serait vraiment dommage de s’arrêter en si bon chemin. Faire en sorte que les ailes de ce moulin tournent à nouveau dans le ciel du Croisic s’impose comme notre objectif final !... »

 

Tous les dons sont acceptés et seront les bienvenus, chacun selon ses possibilités.

 

Renseignements : Société des Amis du Croisic, Hôtel de Ville 6 rue Jules ferry 44490 Le Croisic

 

 

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans PATRIMOINE
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 11:37

Un soir sur les quais

Les arts de la rue en toute liberté

 

Emportés par la foule qui nous traînent et nous entraînent », ces paroles empruntées à une chanson de Piaf colle parfaitement au phénomène « Un soir sur les quais » une animation made in Le Croisic qui chaque année depuis trois ans draine un public de plus en plus important. Une animation, pour tous les publics, qui fait les soirées différentes sur la Côte d’Amour.

 compo-un-soir-sur-les-quais.jpg

De toute évidence la formule plaît, au-delà de toute espérance, et profite largement aux commerces situés sur le port avec des artistes de rue, un marché d’artisans – créateurs mais aussi avec des bonnes surprises et quelques talents locaux comme le Duo Stetrice avec ses chants de marins et quelques standards revisités,  Holy Mushroom (la vedette locale)  et son répertoire en prise avec l’actualité, Paris Canaille et ses chanson réalistes, Les Sixties qui reviennent sans complexe et en force grâce au groupe Les Captain’s, l’orgue de barbarie de Capt’ain Malo et Monig, une maquilleuse, des jongleurs, l’étrangeté des Aqua Men, les échassiers et autres cracheurs de feu, magicien, mime ou sculpteur de ballons. On ne peut ici tous les citer mais chaque lundi jusqu’au 22 août c'est l’évènement  qu’il ne pas manquer sur la presqu’île avec son lot de surprises sur les terrasses animés des cafés ou crèperies.

 LECROISIC-QUAIS3.jpg

Cette saison le programme s’est encore étoffé avec de nouveaux artistes qui accompagneront jusqu’au bout de l’été les valeurs sures et incontournables habitués de ces soirées, il y aura des spectacles enflammés devant l’ancienne criée, tandis  qu’au coin d’une rue la charmeuse de serpent séduira le public et… Mais ses soirées toutes différentes sont à découvrir aussi par l’ambiance bien particulière des quais ouverts uniquement au public et aux animations déambulatoires.

 

Les lundis soir à partir de 21 h du 11 juillet au 22 août et le jeudi 14 juillet – tout public et tout gratuit. Quais piétonnier et marché nocturne – Programme disponible à l’Office de Tourisme et en Mairie

Et sur les sites : http://www.lecroisic.fr/ 

                       http://www.tourisme-lecroisic.fr/

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article