Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 21:34

Restos du cœur

La chaîne de solidarité ne faiblit pas

 

 

  "Les restos du coeur" cliquer pour écouter

 

A peine terminée, la campagne d’été cède la place à la campagne hivernale qui apportera une aide alimentaire aux familles les plus en détresse pour les 3 mois d’hiver à venir, sans doute les plus difficiles, au Croisic comme ailleurs. Au cœur de ce  dispositif citoyen, une groupe de bénévoles qui ne désarment pas face à la crise et à la mission qui est la sienne.

SAM_0036.JPG 

Un constat s’impose c’est que l’action et l’aide des restos restent un facteur déterminant sur le plan local où les personnes en recherche de soutien risquent de devenir de plus en plus nombreuses. « Ce sont des familles monoparentales en difficulté, de jeunes sans emploi ou en activité mais avec une situation précaire, des seniors isolés » précisent les restos qui développent depuis déjà trop d’années une action souvent déterminante qui se traduit concrètement par un accompagnement, une qualité de l’accueil et quelques conseil éclairés sur ce qu’il faut faire ou entreprendre pour faire face aux difficultés de la vie. L’aide alimentaire est la partie immergée de l’iceberg mais il y a aussi tant de choses, de petits détails qui ont leur importance. A commencer par cette qualité de l’accueil assurée par celles et ceux qui se dévouent pour cette cause, l’écoute patiente autour d’un café, le service vestiaire alimenté par quelques généreux donateurs, des objets, de la vaisselle qui parfois fait défaut.

 

« Chacune des personnes est accueillie individuellement par un entretien personnalisé » souligne Michel Frappier, responsable de l’antenne du Croisic et de Batz « il faut que ces personnes prennent soin de se munir de tous les documents utiles : dépenses, ressources,  loyer, endettements qui permettent de faire le point sur la situation de chacun » sachant que ces éléments permettent aux demandeurs de devenir bénéficiaires de cette aide précieuse fournie par les restos « Tout cela dans le respect de la personne et en toute confidentialité »

 

 autre chanson à écouter et à méditer

Le mercredi 17 novembre est le jour où il faut s’inscrire mais précise Michel Frappier « Si la situation ne justifie pas la demande, un panier de dépannage est accordé à la personne demandeuse » une façon concrète de ne laisser personne sur le bord de la route « La vraie distribution, coup d’envoi de cette campagne sera faite dès le 1er décembre de 15 h à 17 h » Une mission citoyenne et solidaire, soutenue par la ville, qui a toujours besoin de bénévoles. « Nous faisons appel à la générosité et à la solidarité des donateurs pour des produits ciblés longue conservation : conserves, féculents, céréales, huile, café, sucre, chocolat, produits d’hygiène, produits pour bébés… Cette chaîne de solidarité permet à des personnes qui sont autour de nous de conserver l’espoir et de rester dignes, grâce à l’aide de tous. »

 

Les inscriptions sur justificatifs seront reçues le 17 novembre  de 9 h 30 à 12 h et de 14 h 30 à 16 h 30 au local rue du Grand Lin (1ère rue à droite après l’ancienne mairie). Aide alimentaire et vestimentaire. Confidentialité assurée.

 

On compte sur vous!

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans SOCIAL
commenter cet article
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 20:05

Théâtre en automne

Un festival de pièces et de talents

 SAM_0230.jpg

Pour la sixième année consécutive, Théâtre en Automne revient sur le devant de la scène avec la programmation de quatre pièces en double ou triple représentations qui devraient séduire le public. Coup d’envoi le 5 novembre avec le Théâtre du Grand Traict en ouverture avec un spectacle de café théâtre digne de la troupe du splendide. Un festival  devenu rendez-vous culturel incontournable au Croisic chaque mois de novembre !

 

Après le cinéma et le livre, le théâtre a également son festival au Croisic où l’on cherche à imposer une autre vision de ce que doit être l’expression culturelle c'est-à-dire une ouverture sur la richesse des diversités. Cette année, comme les précédentes, la recherche a été d’offrir au public un programme qui exprime toutes les diversités de l’expression théâtrale, le public le plus exigeant trouvera quelques satisfactions dans ce mélange des genres, café théâtre, sketches et pièces au format traditionnel forment le panel d’un art qui évolue et s’adapte aux réalités de notre époque. Le public ne s’y  trompe pas, de plus en plus nombreux et fidèles les spectateurs apprécient ce rendez-vous d’automne qui révèle outre des pièces originales, de beaux talents d’acteurs.

 

 

Le programme :

« Mes amis, mes amours, mes emmerdes » par Théâtre du Grand Traict

Vendredi 5 novembre et samedi 6 novembre à 20h30, dimanche 7 novembre à 15h00

Pour son dixième anniversaire le Théâtre du Grand Traict met l’amour et l’amitié à l’honneur… Sauf que rien ne va plus ! De la technique de drague aux disputes conjugales, de la déclaration d’amour au divorce, une multitude de sketchs comiques avec un soupçon d’émotions pour un cocktail de situations plus inattendues les unes que les autres. Des amis, de l’amour, des emmerdes…

 

« Pourquoi moi ? » par la Troupe d’Yvias

Samedi 13 novembre à 20h30, dimanche 14 novembre à 15h00

Se faire chasser de chez soi par la femme dont on est fou amoureux, faut déjà le digérer. Etre obligé d’emménager en catastrophe dans un immeuble plus que glauque, là encore il vous faut un moral d’acier… mais quand dès le premier soir où vous êtes encore dans vos cartons, vos nouveaux voisins font irruption dans ce logement pour vous mêler à leur vie au risque d’exploser la vôtre…

 

«La Dame de chez Maxim’ » par Théâtre Ad’Hoc

Vendredi 19 novembre et samedi 20 novembre à 20h30, dimanche 21 novembre à 15h00

En revenant d’une soirée très arrosée, le respectable et respecté Docteur Patypon se réveille, chez lui, en compagnie d’une jolie danseuse du Moulin Rouge, connue sous le nom de la Môme Crevette. De la nécessité de cacher la présence de celle-ci à sa femme Gabrielle, très à cheval sur les principes, jailliront les incidents les plus inattendus…

 

« Grosse Chaleur » par Comédie Buissonnière

Samedi 27 novembre à 20h30 et dimanche 28 novembre à 15h00

En vacances dans le Lubéron, un haut fonctionnaire épris de bonne pensée boboïsée, doit supporter dans son havre de tranquillité une ribambelle de gêneurs et d’empêcheurs d’arroser en rond. Femme, enfant et belle-mère au premier rang, beau-frère et belle-sœur en cadeau bonus. S’ajoute à l’équipe une terrible canicule et une mère restée seule dans son appartement à Paris. Le cocktail est bouillant, voire explosif… avec cette chaleur ça va être dur de le garder frais.

 

Renseignements et réservations (dès aujourd'hui)

Hôtel de ville - Direction de la Culture, Communication et Vie Associative.

Office de Tourisme, rue du Pilori.

Tarifs : 3 € l’entrée – 10 € le pass pour les 4 spectacles.Gratuit pour les moins de 12 ans.

Toutes les représentations se déroulent à la salle des fêtes du Croisic 

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CINEMA - THEATRE
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 16:40

Christel Bruneel Peintre graveur

« Vision sur les marais » un va et vient entre rêve et réalité.

 

Dans le parcours artistique de Christel Bruneel il y a d’abord eu la gravure. Sa formation aux Beaux-Arts ainsi que l’enseignement de la gravure en « taille douce » en ont fait une artiste confirmée dans les techniques de l’eau forte et de l’aquatinte. Plus connue à l’époque sous le nom de Guigou, elle travaille et expose durant plusieurs années ses gravures en région parisienne.

 

La peinture est arrivée plus tardivement, comme une suite logique à ce parcours. La présence des marais, découverts récemment, a été un élément très inspirant et déclencheur dans son œuvre. De cette rencontre avec ce milieu naturel si riche sont nées plusieurs séries de peinture: « Le silence du blanc », « Le silence de la nuit » et « Images mirages ».

expo-triangle-blanc.jpg

 

Le silence est un thème central dans son œuvre. Mais derrière ces voiles vaporeux ou ces ombres planantes qui invitent à la contemplation ou à quelques visions oniriques, la vie du marais n’est pas loin. Elle transparait à travers ces quelques échappées construites à partir de fragments de photos, créant ainsi un va et vient entre rêve et réalité.

 

L’équilibre qui se dégage de ces toiles tient à ses compositions très construites autour de ces lignes de fuites, ces pleins et ces vides.  Le marais se prête merveilleusement bien à cet exercice : les lignes de démarcation des œillets, les roseaux, les branches, les troncs d’arbres sont autant de lignes de force qui se dégagent de sa peinture.

 

La technique picturale de l’artiste renforce encore cet aspect graphique de l’œuvre.  Les aplats de couleurs créent des jeux d’ombres et de lumière. Le travail de la matière accentue ces jeux de lumière et donne du relief à certains détails de la peinture. Les traits de crayon et les « griffures » viennent rompre cet ordonnancement et contribuent à donner du mouvement. C’est ici que l’on perçoit le mieux le lien et l’influence de la technique du graveur sur le travail du peintre. Malgré la spontanéité du geste, rien n’est laissé au hasard.

 

Le marais de Christel Bruneel se dessine tout en nuance dans le blanc, tout en contraste dans la nuit et tout en couleurs dans les images mirages. Il vit, il respire, il est diversité.

 

Exposition depuis le 15 octobre jusqu’à la fin du mois de décembre

Le Triangle Blanc, rue de la Marine 44490 Le Croisic

 

Christel Bruneel est  née à Lyon en 1957

Plus connue en gravure sous le nom de Christel Guigou-Bruneel

Formation aux Beaux-Arts

Durant plusieurs années, elle enseigne la gravure en taille douce en Région Parisienne

Elle expose depuis 1993 et a participé à de nombreux salons internationaux et expositions collectives

Dernière exposition à l’Athanor, Guérande, mars 2010.

Aujourd’hui, elle vit, travaille et expose à Clis.

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EXPOSITIONS
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 12:11

Portes ouvertes

Le Club Juniors se taille déjà un beau succès

 

Récemment positionnée au cœur de l’ensemble éducatif et sportif, la structure modulaire qui accueillera les 10 – 13 ans a été largement visité mercredi 20 octobre pour la journée « portes ouvertes ». Une fréquentation qui semble bien annoncer un succès pour les activités déjà nombreuses qui seront proposées par Mickael Loiseau, responsable enfance et jeunesse à la ville et chargé de l’animation du Club.

compo-club-juniors.jpg

 

Spacieux, lumineux, idéalement placé et déjà meublé, le local dédié au préados cumule beaucoup d’avantages et séduit les jeunes venus le découvrir en accompagnés de leurs parents. Sur place l’accueil chaleureux de plusieurs élus dont Babette Cassac, initiatrice de ce projet, maire adjoint à  la Jeunesse et aux sports, a servi de déclencheur pour que de nombreux dossiers d’inscriptions soient retirés. C’est un outil précieux pour la commune, les jeunes et leurs parents en raison de sa portée éducative et sociale.

 

Le Club Junior comble le vide qui existait, il sera la liaison entre les plus petits et les plus grands bénéficiant déjà de leur propre structure d’accueil. Lieu ouvert, où chacun peut venir à tout moment, ce sera aussi le centre à partir duquel seront développées de nombreuses propositions d’activités de nature culturelle, sportive et ludique avec une association étroite de jeunes sur le contenu.

 

Pour tous renseignements et inscription  appeler le 06 71 57 45 72

 

Ouverture officielle le 23 octobre pour le début des vacances de la Toussaint

Pendant les vacances scolaires : du lundi au vendredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Toute l’année ouverture le mercredi et le samedi de 14 h à 18 h, le vendredi de 17 h  à 19 h.

Adresse : rue des Moulins (entre le groupe scolaire et la salle omnisports – entrée par le parking)_DSC3912.jpg

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 01:26

De la page à l’image

Sarah à jamais présente dans les mémoire

 

Malgré bien des problèmes liés autant à la technique et qu’à l’actualité le festival cinématographique « De la Page à l’image » a connu un final  éblouissant digne d’un 7ème art où Claude Chabrol rode encore et toujours dans ses coulisses. Sa mémoire évoquée par sa fille Cécile Maistre a ému, réjouit le public et a donné un relief indiscutable à la remise de deux prix à Gilles Paquet-brenner pour son film « Elle s’appelait Sarah ». Une double récompense largement méritée en raison de son écriture originale, éclairée et différente de la tristement célèbre rafle du Vel’Div au travers de l’histoire d’une enfant.

compo-laureat-festival.jpg 

Des problèmes il y en eut dans cette 5ème édition du festival croisicais déjà marquée par l’absence cruelle de son prestigieux parrain Claude Chabrol dont Cécile sa fille a livré quelques anecdotes savoureuses et émouvantes en l’absence du président du Jury officiel, Vincent Pérez et de celle de quelques personnalités (dont Bertrand Tavernier) retenues sur Paris en raison des mouvements sociaux qui font l’actualité. Mais le festival a tenu bon et marque un peu plus son empreinte « Même s’il est difficile de distinguer l’œuvre de l’écrivain de l’interprétation sensible et parfois différente du cinéaste qui est souvent amené à revisiter l’expression originelle. Une nécessité souvent imposée par la différence des véhicules de l’expression. Différente et pourtant complémentaire et qui forme un tout » 

 DSC03889.jpg

Gilles Paquet-brenner remporte le Hublot d'or de la meilleure adaptation

 

Le jury jeune public a lui retenu  pour son coup de coeur le film de Fabienne Bertaud « Pieds nus sur les limaces » une approche de la différence sociale et singulière qui pose la question de l’acceptation de la différence, de la normalité. Une belle place a aussi été faite au film de Bertrand Tavernier « La Princesse de Montpensier » peut être plus convenu mais tout de même assez éblouissant.

 

Au final, le festival Croisicais s’est fait une place originale   en même temps qu’unique grâce aux bénévoles, avec une expression cinématographique différente. C’est ce qui fait son originalité et lui ouvre un bel avenir qu’appelle de leurs vœux les aficionados de plus en plus nombreux si l’on en juge par la provenance très large des festivaliers qui n’hésitent pas à faire la queue devant la salle du Hublot.

 

 

 surtout ne pas oublier la soirée cinématographique et gourmande dédiée à Claude Chabrol le 29 octobre prochain

Voir l'article ( cliquer sur le lien) soirée dédiée à Claude Chabrol le 29 octobre

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 17:19

BRAVO MONSIEUR CHABROL !

soirée dédiée à Claude Chabrol

organisée par des adhérents du Cinéma Le Hublot au Croisic.

Le vendredi 29 octobre

Au cinéma Le Hublot

o2 40 23 04 70

 

flyer soirée ciné-gourmand2 flyer soirée ciné-gourmand2 (cliquer sur ce lien)

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 13:50

DSC01112.jpg

Le Croisic vu de Pen Bron ...Insolite

© Patrick lehmann

DSC01111.jpg

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans hippocampeinfo2
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 12:58

Zone piétonne estivale

Adhésion des riverains avec quelques souhaits d’amélioration

 

Ouverte le 2 juillet dernier et fermée le 29 août, la zone piétonne a rallié les suffrages des croisicais et des vacanciers, particuliers et commerçants voient dans cette décision un signe positif favorable au développement économique et  touristique, porteur d’une nouvelle qualité de vie. Même si, et c’était un test, quelques corrections restent à apporter.

 

Peu de monde (et c’est dommage) à la réunion publique organisée par la municipalité (elle s’y était engagée) pour dresser le bilan d’une expérience qui était aussi une première pour la ville : la mise en zone piétonne du cœur de ville trop longtemps délaissé au profit exclusif du port. Les mentalités évoluent tant chez les résidents permanents que chez les touristes qui  sans pour autant délaisser les plages aiment de plus en plus s’imprégner de ce qui fait l’âme d’une ville et la distingue. En fait cette opération était couplée avec la création en cœur de ville d’un nouvel Office de tourisme. A l’heure du bilan c’est un indice de satisfaction largement exprimée qui voit dans cette décision une qualité de vie souhaitée se déclarer au grand jour. A tel point que tous en redemande tout en attirant l’attention de municipalité sur un certain nombre de mesures à prendre pour que l’essai soit définitivement transformé.

 

DSC02099.JPGParmi les observations, la situation de certaines rues impliquent une attention particulière notamment les rues Jean Gouzo, Des Cordiers et Laënnec qui ont vu une notable augmentation du trafic routier avec des stationnements parfois anarchiques et des vitesses excessives mettant en question la sécurité des piétons, La rue des Capucins devenue une liaison (pourtant étroite) très empruntée « Nous l’avions dit il s’agissait d’un test, cette réunion aujourd’hui doit permettre de recenser tous les problèmes que nous traiterons pour l’avenir sachant que notre réflexion  sera aussi guidée par une étude que nous entreprenons qui va porter sur un plan de circulation et de stationnement adapté à mettre en place » souligne Michèle Quellard qui peut cependant se réjouir avec son équipe de l’écho favorable donné à cette expérience.

 

Mais toute mesure prise se heurte aussi aux intérêts particuliers et aux habitudes souvent en rupture avec l’intérêt général. Un défi à relever par les élus qui travaillent à l’optimisation d’un dispositif qui ambitionne au final de permettre à toutes et à tous de vivre la ville non pas d’une manière idéale mais de la meilleure façon possible et de se l’approprier. Même indice de satisfaction pour la fréquentation et l’impact du positionnement de l’Office de Tourisme qui voit sa fréquentation et son attractivité augmenter de manière importante avec une pointe à 950 personnes sur une journée située juste avent le 15 août « Ce qui profite directement aux activités commerciales tout en portant un image positive de la ville» un  aspect non négligeable pour les commerçants de la  zone piétonne qui enregistrent une relance effective de leurs activités. Un aspect qui pourrait bien donner à  la zone concernée une attractivité qu’elle ne connaissait plus chez les candidats à la création d’entreprise, alors qu’elle fut autrefois une zone de chalandise très développée.

 

Le programme cœur de ville démontre son importance avec la réalisation à venir de plusieurs projets (Liaison port - Hôtel de ville qui sera ouverte prochainement en est aussi un élément important). Plusieurs demandes sont aujourd’hui formulées pour prolonger la zone piétonne non seulement sur les horaires (jusqu’à 21 h ou même 22 h) et  sur sa durée estivale (prolongement au mois de septembre) mais également sur d’autres périodes stratégiques, par exemple les vacances de Pâques, voire même le week-end. Ce que souhaite les riverains c’est en fait une adaptation de la formule aux besoins liés au tourisme mais surtout à leur envie nouvelle de vivre la ville mieux et autrement.

 

La zone piétonne en quelques chiffres :

Le test a porté sur la période courant du 2 juillet au 29 août.

187 « pass » ont été délivrés par la mairie dont 36 temporaires

Comptage piétons uniquement effectué à partir de l’accès par la rue de l’église alors qu’ils sont rentrés massivement par la Place d’Armes et par les rues transversales : moyenne de 576 personnes/jour

Fréquentation Office de Tourisme 506 personnes/jour pour juillet et 650 personnes/jour pour le mois d’août

18 000 cyclistes pour la période entière sur la tranche d’heure 10 h – 19 h (entrée et sortie) par le contrôle de la rue de l’église

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 12:51

Distinction

Ghislaine Chesnais reçoit la médaille de la ville

 

Après 22 années passées à la tête de la Société des Amis du Croisic, Ghislaine Chesnais a récemment transmis le flambeau à Robert Pittini. Une cérémonie organisée par la ville a permis à Michèle Quellard, maire du Croisic, de lui rendre un vibrant hommage avant de lui remettre la médaille de la ville en remerciement de son action déterminante pour la protection et la valorisation du patrimoine communal, action menée en étroite collaboration avec la ville.

 

photos-d-actualite-7264.JPGLa médaille de la ville c’est un peu la légion d’honneur locale en ce sens qu’elle distingue les personnes qui par leur action servent l’intérêt de la cité quelque soit le domaine dans lequel s’exerce cette action. « Nous sommes réunis aujourd’hui pour honorer madame Ghislaine Chesnais, présidente honoraire de la société des amis du Croisic, lorsque vous avez accepté, il y a vingt deux ans, la présidence de l’association, vous arrivez dans un contexte difficile, l’association végétait et donnait une image qui n’était pas positive, dès les premiers mois vous vous êtes mise à la tâche et vous avez commencé à la dynamiser. Très vite vous avez fait aboutir la restauration du four à pain de Pelamer et chaque année désormais la cuisson du pain et l’objet d’une manifestation populaire en août dont le succès ne se dément pas (…) Vous avez créé un bulletin de liaison qui fait référence et qui rassemble des articles historiques de fond, de souvenirs locaux et des informations sur les activités de l’association. Mais votre souvenir le plus marquant sera sans doute le projet Bouguer, il vous aura fallu beaucoup de ténacité pour le faire aboutir avec sa statue, œuvre du regretté Jean Fréour, qui trône désormais sur le port (…) Sans m’immiscer dans votre vie privée je dois rappeler ici que vous êtes issue d’une famille de militaires et de diplomates, vous connaissez le sens du mot servir, c’est au Croisic, votre patrie d’adoption que vous avez choisi de consacrer votre temps. Au service de la défense de notre patrimoine vous avez aussi su faire de la Société des amis du Croisic une vraie famille »

 

Famille nombreuse pourrait-on même dire car de 64 personnes lors de son arrivée à la présidence on recense actuellement 650 membres « Vous avez su changer l’image de la société et l’ouvrir  vers la population en changeant cette image un peu guindée quelle portait. Nous ne pouvons que vous remercier pour cet investissement désintéressé. Une page se tourne pour l’association et sans doute aussi pour vous mais je sais que ne saurez pas rester inactive » a déclaré Michèle Quellard avant de remettre à l’intéressée la médaille de la ville que Ghislaine Chesnais veut partager avec celles et ceux qui l’ont accompagné depuis ces deux décennies. De nombreuses personnes adhérentes de la société, amis et élus étaient présentes à cette cérémonie qui a distingué le courage, la volonté de la présidente en même temps que son élégance dans les rapports qu’elle développe avec les uns et les autres.

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans PORTRAITS - PERSON NALITES
commenter cet article
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 15:13

SAM_0147.JPG

Lundi 18 octobre © Photos Patrick Lehmann

SAM_0165.JPG

SAM_0166.JPG

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT
commenter cet article