Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 07:00

 

Les Nuits Salines

Le festival se déroule les 17, 18 et 19 Juillet

 

« Le plus grand des petits festivals » se déroulera les 17, 18 et 19 juilllet avec une programmation qui devrait attirer un large public. Morceau de Choix de cette année Le Bagad de Lann Bihoué et toujours une ambiance conviviale autant que festive qui en fait le succès. (voir le programme en suivant le lien : NUITS-SALINES-2009-1-.pdf NUITS-SALINES-2009-1-.pdf

 

La recette ne tient pas du miracle mais est plutôt le résultat d’une organisation rodée depuis 18 ans. L'association Les Nuits Salines, est née de la volonté de quelques habitants, elle regroupe aujourd'hui plus de 160 bénévoles qui, chaque année en juillet, se transforment en monteurs de chapiteau, barmen, crépières, cuistots ou bien d'autres activités, pour qu'un public toujours plus nombreux puisse assister à l'ensemble des spectacles proposés, et fêter ensemble l'arrivée du sel, or blanc de Batz sur Mer.

 

On sait déjà que la renommée du festival dépasse largement les frontières de la presqu’île guérandaise « Les Nuits Salines emmènent le public partout où la musique est festive, des groupes locaux ou régionaux aux têtes d’affiche dont certaines ont une audience nationale voire même internationale.

 

 Le festival s’appuie sur les racines tout en s’ouvrant à la diversité. Cette année encore, ils seront près de cent cinquante batziens à se mobiliser pour faire « tourner la machine » et permettre au festival de maintenir sa place dans le paysage culturel. Un festival qui propose une majorité de spectacles gratuits sur la place du Mûrier où se tient le village gastronomique et où se déroulent des Fes-Noz.  

 

Les grands concerts  se déroulent dans le parc paysager du Petit Bois.

 

Autres propositions du festival : visites de salines, promenades en calèche, expositions, village gastronomique (stands de moules, frites , grillades, sandwichs, crêpes, glaces, bar), marché du terroir

Toujours à la recherche d'innovation pour faire découvrir la culture locale, les responsables du festival y apportent cette année plusieurs nouveautés : un spectacle enfant dans la Chapelle du Murier et une initiation à la pêche à pied.

 

 

 

 

 

RENSEIGNEMENTS :
Contact : Sandra.OLIVAUX - Tél.02.40.23.99.96 ou 06.60.27.68.72
Mail : sandra.olivaux@wanadoo.fr
Site : Les Nuits Salines

BILLETTERIE :
Office du Tourisme - 25, rue de la plage - Tél. : 02.40.23.92.36
officetourismebatzsurmer@wanadoo.fr

 

 

 

LE BAGAD DE LANN BIHOUE

est né en août 1952 sur la base aéronautique navale de Lann- Bihoué près de Lorient. A ses débuts, il était composé de quelques bénévoles mais au cour des années, le groupe s’agrandit pour ressembler aux pipes band écossais. Les instruments joués sont la cornemuse écossaise, la bombarde qui est typiquement bretonne, et enfin l’ensemble batterie percussions pour le rythme. Fort de 35 sonneurs, le Bagad peut évoluer lors d’aubades, de défilés et concerts. Ils participent à des prestations très diversifiées, parades, carnavals,

fêtes nautiques et folkloriques, réceptions officielles ou privées. Le costume est celui de la Marine française en tenue de cérémonie.

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 09:39

 

Un nouvel univers marin à découvrir

Le Lagon livre ses secrets

 

 Cent cinquante personnes étaient présentes à l’inauguration du nouvel espace de l’Océarium qui accueille également une exposition du sculpteur Serge Boué-kovacs. Entre fonds marins et totem de mer, le public est assuré de partir pour une destination qui révèle bien des secrets.

 

« Le lagon vient se substituer à un espace à une salle tropicale qui méritait d’être agrandie afin de célébrer l’année dédiée aux massifs coralliens qui abritent des espèces particulières en mer rouge comme dans l’Océan Indien, il s’agit de faire prendre conscience de la fragilité de ce milieu unique menacé par le réchauffement climatique » précise Stéphane Auffret, directeur de l’Océarium devenu l’un des éléments touristiques majeurs sur la région. « On qualifie l’Océarium comme incontournable c’est avant tout un lieu attractif et novateur qui ambitionne de faire voyager le public mais aussi et surtout de lui faire comprendre que notre monde est riche de ses diversités, que nous somme responsables de son équilibre, nous cherchons à développer une pédagogie nécessaire à cette compréhension »

 

Par ailleurs et pour marquer un peu plus l’événement, une exposition de Serge Boué- kovacs. Cet ancien professionnel lié à la mer et ses ressources, présente ses sculptures tirés des bois d’épaves. Ses Totems de mer sont des œuvres uniques, originales et expressives autant que troublantes.

« Cette année nous avons voulu accueillir cette exposition d’art contemporain, un endroit comme celui-ci et les parcs animaliers sont des lieux privilégiés pour les artistes »

 

L’aquarium Créé en 1972 par Jean Auffret, devenu depuis l’Océarium continue d’ouvrir le monde marin au plus grand nombre contribuant ainsi à sa découverte et à sa compréhension. Etape appréciée des artistes il constitue un lieu privilégié où les hommes sont au contact de la création.

 

Serge Boué - Kovacs , artiste né de la mer


Serge Boué- kovacs
, homme de Mer, se qualifie de « Croisicais du petit matin », en raison des ses activités passées. Il a la passion des bateaux réformés. Il s’inspire des formes originelles, des membrures, des quilles et autres éléments de charpente marine, qu’il sculpte et peint.


  Ces bois, qui ont pris forme par le labeur des mains, qui ont vécu à travers la vie des bateaux, qui ont subi la violence et aussi la volupté de la mer, renaissent sous la main de l’artiste qui les transforme en «totems de mer » et en sculptures chargées de symboles.

 

Cette œuvre est empreinte de réminiscences multiculturelles, marquée par un imaginaire magyar et celte. L’aspect d’art primitif, ou «premier », contribue au côté émouvant de ces sculptures.

Ces statues paraissent sans âge : venues de la nuit des temps, elles sont aussi très contemporaines par leur graphisme et leur expression.

La mer inspire aussi son œuvre picturale : dans les violences, les accalmies, la mer est là, dans toute sa force et sa beauté. Les peintures, alors, se nomment : « côtes sauvages de Bretagne: »

Par les jeux et caprices des vents, toutes voiles dehors et gonflées, les vieux gréements ont donné naissance aux « Voiles d’Amour ».

Le souci de conservation de ce patrimoine maritime, condamné à un oubli certain, est constant dans la démarche. de Serge Boué-kovacs. (extrait de sa biographie)

 

http://www.boueserge.com/

Contact : Serge Boué-Kovacs 06 77 73 62 64

 

crédit photos : C.Douay - P.Lehmann et Serge Boué-Kovacs

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 07:05

Le Thésée est retrouvé

Vestige d’une bataille navale légendaire

 

2009, année du 250ème anniversaire de la bataille des Cardinaux, un voyage dans le passé, dans les environs de l’île de Hoëdic où l’on cherchait hier encore le dernier vaisseau de la Marine Royale, le seul qui  manquait encore  à l’appel, aujourd’hui trouvé par des passionnés d’histoire, cette découverte d’une épave « dans son jus » marque le succès de nombreuses années de recherches et d’efforts.

 

 

Le Thésée retrouvé : découverte d’un navire du XVIIIe siècle

La Ville du Croisic  informe du succès de la campagne de recherches archéologiques qu’elle soutient : Le Thésée, vaisseau français coulé en 1759 lors de la bataille navale des Cardinaux, vient d’être découvert par Jean-Michel Ériau, Croisicais, et l’équipe de la société d’archéologie maritime du Morbihan (SAMM), 250 ans après avoir sombré sur le plateau de l’Artimon.

Après la découverte par Jean-Michel Ériau (photo) des épaves du Soleil Royal, du Héros et du Superbe, Le Thésée était le dernier vaisseau français de la bataille des Cardinaux qui restait à découvrir.

La découverte d’un tel site ouvre des perspectives uniques pour les archéologues, les historiens ainsi que les conservateurs du patrimoine car il propose l’exploration et l’étude d’un bâtiment du XVIIIe figé instantanément dans sa dernière heure.

L’épave du Thésée est un exemple exceptionnel d’un vaisseau de 74 canons ayant fait naufrage en pleine mer à des profondeurs accessibles aux équipes de fouilles.

 

A la rencontre du Thésée

Journée du 14 juin (journal de bord de l'équipe)

Un des bateaux de l’expédition a consacré sa matinée à analyser l’anomalie magnétique provoquée par l’épave du Superbe pour la comparer à celles révélées par nos prospections sur la zone de haute probabilité.

Ces deux vaisseaux étaient en effet de même rang et étaient dotés du même armement et du même accastillage du fait de la normalisation imposée aux arsenaux. La masse métallique représentée par les canons, les ancres, les ferrures diverses représentait un poids évalué entre 400 et 500 tonnes de fer. Une des anomalies détectée hier par Gildas Gouarin de Quiberon correspond en intensité très exactement à celle relevée sur le Superbe.

 

 

 

17 Juin 2009 - Après embarquement au ponton de l'estacade, nous partons pour une heure de mer sur le « C.Nounou » une vedette de 12m équipée de 2 moteurs de 300 cv, mise à disposition par son propriétaire.

Nous suivons le Pierre Robert Graham, canot tous temps de la SNSM affrété par la ville qui soutient l’équipe emmenée par Jean Michel Eriau, inventeur du Soleil Royal, navire amiral commandé par l’Amiral de Conflans, défait au large du Croisic par la flotte conquérante que l’Angleterre opposait aux Français.

 

 Alors que Hoëdic exprime ses contours trois vedettes légères nous attendent, les plongeurs sont sur les fonds évalués à 20 m, le Thésée est là reposant sous 1 à 2 m de vase qui  protège le navire ou plus exactement ce qu’il en reste « Le navire est dans son jus, avec ses canons et tout ce qui témoigne de la vie à bord sur ce navire de 52m ou cohabitaient près de 300 personnes » déclare les spécialistes qui souligne aussi que le chalutage a provoqué une dispersion des éléments du navire, les  répartissant sur une zone plus étendue.

Du reste le secteur est une sorte de "musée" sous la  mer, il y a de nombreuses épaves témoins du passé, navires de guerre ou de commerce, passé par le fond, témoins des époques successives.

 

La découverte d’un tel site ouvre des perspectives uniques pour les scientifiques, les sociologues, les historiens et les conservateurs du patrimoine car il propose l’étude et l’exploration d’un bâtiment du XVIIIe,et de son équipage, figé instantanément dans sa dernière heure.

L’épave du Thésée est un exemple exceptionnel d’un vaisseau de de ligne ayant fait naufrage en pleine mer à des profondeurs accessibles aux équipes de fouilles.(PL)

 

Le Thésée et l’histoire

Le 21 novembre 1759, Le Thésée participe à sa première campagne. Il jauge environ 1 500 tonneaux, mesure 52 mètres de long par 14 mètres de large. Son armement principal comporte 3 batteries, 25 canons de 36 livres dans la batterie basse, 30 de 18 livres et 16 de 8.

 

Au cours de la bataille, Kersaint, capitaine du vaisseau, donne l’ordre de garder ouverts les sabords des  batteries basses afin de doter Le Thésée d’une meilleure puissance de feu. Ce choix lui est fatal. L’eau s’engouffre rapidement et il coule avec la quasi-totalité de son équipage « de façon terrifiante» témoignera Keppel, commandant du Torbay qui rend hommage à l’intrépidité de son adversaire. Lorsque Le Thésée sombre c’est un véritable « village » qui disparaît. 650, hommes, employés à la manoeuvre et au combat mais aussi dans tous les corps de métiers nécessaires à la maintenance du vaisseau et à la subsistance de l’équipage, étaient présents avec leurs objets personnels ou ceux attachés à leur fonction.

 

La recherche du Thésée

Dans le cadre de ses activités archéologiques sous-marines, la Société d’Archéologie Maritime du Morbihan réalise sa recherche du bateau, à la demande ou avec l’autorisation du Ministère de la Culture et de la Communication. Désormais positionné le navire fera l’objet de plusieurs campagnes de fouilles dans un avenir à déterminer

 

Qu’est-ce qu’un navire de ligne ?

Le navire de ligne est le navire de guerre qui fut le fondement de la guerre navale entre les marines européennes, du début du XVIIe siècle au milieu du XXe siècle. Sa principale caractéristique était de combattre principalement avec son artillerie navale, à la différence des navires précédents qui utilisaient l'abordage, voire l'éperonnage. Son appellation de ligne vient de la tactique navale qui lui est associée, la ligne de bataille, une formation dans laquelle les navires d'une même flotte se suivaient en file indienne, ce qui leur permettait d'utiliser au mieux leurs canons situés sur leurs flancs et limitait le risque de tirs fratricides.

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 11:11

Régates Du Croisic

Déferlante sur les quais du Croisic

 

Palmares : Yannick Ardon skipper d'AFOS (gros voiliers)et Daniel Paillé et Fils sur Rising Sun
(petits voiliers) - 26 voiliers étaient engagés



Beau temps, belle mer et une foule au rendez vous pour la troisième édition des Régates du Croisic devenues incontournables
.

Cet événement d’avant saison impose son label et son originalité. Rendez-vous l’année prochaine sur les quais croisicais.

 

L’organisation n’a pas failli devant l’enjeu,

faire de cette manifestation nautique un événement n’était pourtant pas chose facile en raison des nombreuses animations tant sur terre que sur mer et dans les airs. Pari réussi par le staff emmené par Ronan Le Cossec, président du Club de Croisière, si la première journée a commencé  timidement la foule était bien au rendez-vous, sous le soleil exactement ! Parmi les animations proposées, la démonstration des chiens de sauvetage, le dimanche matin a été très bien suivie, de même que les prestations des différents groupes répartis sur différents points du port. « C’est une fréquentation égale à celle du mois d’août, nous avons engagé les mêmes moyens matériels » a précisé l’équipe chargée de la logistique.

 

Forte activité également sur l’estacade et son ponton où le public pouvait embarquer à bord des vedettes et voiliers pour suivre le les régates qui se sont déroulées sur les deux jours.

A terre, le public a pu découvrir les Vieux Métiers de la mer, musée vivant des traditions locales, une exposition sur la bataille des Cardinaux dont on fête cette année le 250ème anniversaire, des évolutions dans les bassins du port avec les kayaks de mer, les  gazelles, petits bateaux de loisir que l’on peut soit même construire, la SNSM était également de la partie avec ses moyens humains et matériels. Le tout s’est déroulé dans une ambiance festive avec des groupes se produisant sur différents points névralgiques du port, sans oublier les produits du terroir dont les stands étaient pris d’assaut.

 

« Nous sommes satisfaits du résultat de ces deux journées » précise le Club de Croisière Croisicais, créateur de l’événement « La météo était de notre côté, nous remercions les sponsors et la ville qui ont soutenu l’événement, ainsi que nos différents partenaires qui nous accompagnent et font tourner avec nous cette grosse machine que sont les régates du Croisic. Nous développons le projet en diversifiant les animations proposées au public, celui-ci nous a également suivi. Tous ont contribué à ce succès » Le rendez-vous est pris pour la 4ème édition, avec sans doute des idées nouvelles en maintenant toujours et encore le caractère festif et convivial qui forge les grands succès populaires.

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 23:19

 

Les 20 et 21 juin c’est la fête de la musique au Croisic

Ambiance festive dans la ville

 
La fête de la musique
Elle mêle tous les genres musicaux et s'adresse à tous les publics, avec pour objectif de populariser la pratique musicale et de familiariser jeunes et moins jeunes de toutes conditions sociales à toutes les expressions musicales. Elle est l'occasion de dialoguer librement en musique.

 

Les 20 et 21 juin , c’est la fête de la musique au Croisic, sur le port et dans les rues, la population est invitée à éteindre la télé et à flâner sur le port et dans la ville,

 

Ambiance festive garantie pour se préparer à l’été !

 

 

Programme Fête de la musique

.

Samedi 20 juin 2009

- Concert « Orchestre Blanchard » (http://www.orchestre-blanchard.fr/) 21h00 place du 8 Mai,

organisé par la ville.

- Apéritif + Café - 19h00 – organisé par le bar « Le Skipper ».

- Concert « Rock Blues » 22h00 organisé par le bar « Le Skipper ».

- Ecole d’Accordéon de Nantes (accordéon, contrebasse, saxo, etc.) 18h30 à 20h00 et de 21h à 23h,

organisé par le « Café le petit caveau ».

 

 

Les commerçants de la rue de la Marine organisent des repas en extérieur

avec un groupe de musique Irlandaise et country « Tamnavein »

(ht http://www.myspace.com/tamnavein)

de 19h30 à 22h30

et un transformiste « Orphée Wilcox » (orpheewilcox.skyrock.com) :

 

- Le Perthuy du Roy : Paëla

- Le Navigateur : Moules Frites

- Le Bot : Galettes

- La Salicorne : Fruits de Mer

 

 

Dimanche 21 juin 2009

 

- Chorale Maris Stella 15h00 – 16h30, place de l'ancienne Mairie.

- Concert « Les Pigeons qui roucoulent » 16h30 – 18h00, place de l'ancienne Mairie.

- Concert fanfare « Banda ambiance », 20 musiciens, 11h à 12h30 et 14h à 17h, organisé par le

« Café le Petit caveau ».

 

 

Et CAPTAIN'MALO & MONIG et leurs orgues de barbarie sur les quais tout le week-end.

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 11:00

 

 

la Calebasse, an 1

La Ronde des métiers les 6 et 7 Juin 2009.

 

 Pour marquer le 1er anniversaire de sa création, l’association « la Calebasse » propose deux journées de fêtes, articulées autour des métiers traditionnels et invite pour cela les « Compagnons du Devoir » de Nantes.

Menuisier, ferronnier, maçon, plâtrier, chaumier, paysagiste, ébéniste, charpentier, tailleur de pierres,…, viendront animer des ateliers de démonstration de leur savoir faire et exposeront quelques uns de leur chef d’œuvres.

Ils répondront également aux questions posées par les jeunes et les moins jeunes.

« Fidèle à son objet, La Calebasse mêlera une fois de plus la promotion de la culture populaire et l’action pédagogique, particulièrement auprès des jeunes qui se découvriront peut-être une vocation d’artisan » souligne Thierry Goudedranche, Président de l’Association.

Le samedi et le dimanche de 10 heures à 18 heures, l’accès de l’ancienne criée sera libre pour l’exposition et les travaux, un bar y sera ouvert toute la journée et proposera des boissons classiques et de la petite restauration (crêpes et galettes).

 

A ne pas manquer  le rendez vous original avec les compagnons du devoir !

 

Le programme :

Pour accompagner cet évènement, plusieurs animations sont prévues :

samedi, à partir de 11 heures, démonstration de ferrage de chevaux devant l’ancienne criée, à 20 heures, soirée « anniversaire » avec la participation exceptionnelle de Bruno Mesrine, magicien international, de l’accordéon argentin de Nolwenn Le Meliner, de la musique irlandaise du groupe Athasach, et des chansons canadiennes de Cap Ouest, l’animation étant assurée par Yann Joncour (entrée 9 €).

 

Le  dimanche à partir de 11 heures, rassemblement place du 8 mai d’une trentaine de motos Harley-Davidson, accompagnées de voitures de collection « belles américaines ».

Avec l’aimable participation des bateaux traditionnels Kurun et  la Jeune Ariane.

 

 

association culturelle« La Calebasse »,
31 rue Saint Yves,
44490 Le
Croisic
06 67 04 95 44 courriel 
: asso.lacalebasse@orange.fr

 

 

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 19:20

Les régates du Croisic

L’événement nautique d’avant saison

 

Nouvelle édition des Régates du Croisic, un événement majeur qui se déroulera les 13 et 14 juin  selon un programme fourni et varié concocté par l’association locale Club de Croisière Croisicais. Devant le succès constaté l’année passée les organisateurs fidèle à leurs objectifs ont bâti un programme qui ne laissera aucun répit aux Visiteurs. Entre animations à terre et sur mer le public aura de quoi occuper un week end entier, surtout si la météo est estivale.

 

Créé il y a trois ans cette manifestation ambitionnait de créer l’évènementiel d’avant saison. Objectif a été atteint grâce à une forte implication à la fois des bénévoles de l’association mais aussi de nombreux sponsors et de la ville du Croisic qui apporte son soutien logistique.

 

Autre acteur de l’événement la station locale de sauvetage en mer qui assure la sécurité des régates mais aussi participe directement aux animations avec des exercices de sauvetage et différentes démonstrations de ses moyens humains et matériels.

 

La partie festive n’est pas en reste avec de nombreuses animations soit dans les bassins du port ou sur terre avec des groupes se produisant sur différents points du port, Les Vieux Métiers de la mer, l’animation phare croisicaise, sera également présente de même que les bateaux traditionnels, Kurun en tête.

 

Enfin une exposition consacrée au 250ème anniversaire de la Bataille des Cardinaux sera produite. Différents stands accueilleront le public (petite restauration crêpes, galettes et produits régionaux)

 

La manifestation s’achèvera dimanche 14 juin aux alentours de 18 h 30 à l’ancienne criée avec la lecture du palmarès des régates et la remise de nombreux lots aux participants.

 

Un événement à ne pas manquer pour son caractère festif, pour ses sorties en mer, ouvertes au visiteurs ainsi que ses nombreuses animations qui s’adressent aux grands comme aux plus jeunes

 

Le Programme :


SAMEDI 13 JUIN

 

10H/13H            -  Dans le chenal derrière la Capitainerie  -  KAYAK DE MER

10H/13H            -  Quai de la petite chambre  -  YOLES DE MER

10/13 H              -  Place du 8 mai à la grande cale  -  REGATES OPTIMIST

11/12 H              -  Parvis de l’ancienne criée  -  INSCRIPTIONS POUR EMBARQUEMENTS EN MER

11H/12H30         - Quai du Lénigo  -  DEMONSTRATION DE MAQUETTES NAVIGANTES

13H15/16H         - Estacade  -  INSCRIPTIONS POUR EMBARQUEMENT SAMEDI – DIMANCHE

13H30 et 15H30 -  Ponton de l’estacade – EMBARQUEMENT POUR SUIVRE LES  REGATES

11H/16 H            - ANIMATION MUSICALE LE LONG DES QUAIS

14H                     - DEPART REGATE DANS LA BAIE

15H/18H             - Ancienne criée à la Place Dinan  -  BAGAD DE LA PRESQU’ILE

16H/17H30         - Place d’Armes – CHANTS DE MARINS « LES FOUS DE BASSAN »

16H/18H             - VIEUX METIERS DE LA MER

17H/17H30         - Le long du chenal - DEFILE DE BATEAUX : Vieux gréements, voiliers, vedettes

 

10H/18H30 -  Côté Capitainerie – EXPO BATAILLE DES CARDINAUX – KAYAK - CREPES

10H/18H30 -  Parvis Ancienne Criée Animateur, STAND DEGUSTATION, PLONGEE, YOLES DE MER

 

DIMANCHE 14 JUIN

 

9H30                   -  Estacade Embarquement sur VEDETTES et VIEUX  GREEMENTS

10H                     -  DEPART REGATE DANS LA BAIE

10H/13H             -  Dans le chenal derrière la Capitainerie  -  KAYAK DE MER

10/13 H               -  Place du 8 mai à la grande cale  -  REGATES CATAMARANTS

10/13 H               -  Quai de la petite chambre  Inscription pour embarquement sur petits voiliers      

                                                                        GAZELLE DES SABLES

10H30/13H         -  Ancienne criée. Démonstration Sauvetage avec chiens TERRE NEUVE & CANOT SNSM

11H/12H30         - Quai du Lénigo  -  DEMONSTRATION DE MAQUETTES NAVIGANTES

11H/16 H            - ANIMATION MUSICALE LE LONG DES QUAIS.

14H30/17H30     - Place d’Armes, Initiation à la Construction Navale

15H/17H30         - Place d’Armes CHANTS de MARINS  « VENTS  ARRIERE  »

15H30/18H30     - Parvis Ancienne Criée « ORCHESTRE DEGATS D’CHEZ NOUS »

17H/17H30         - Le long du chenal - DEFILE DE BATEAUX : Vieux gréements, voiliers, vedettes

 

 

10H/18H30 -  Côté Capitainerie – EXPO BATAILLE DES CARDINAUX – KAYAK - CREPES

10H/18H30 -  Parvis Ancienne Criée Animateur, STAND DEGUSTATION, PLONGEE, YOLES DE MER

 

 le site du Club de croisière Croisicais : http://cccroisicais.wifeo.com/

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 08:38

Tempo

Le festival de piano classique triomphe  au Croisic

 

Il s’agissait d’un véritable pari avec une réelle prise de risque, L’association Arts&Balises créée il y a tout juste un an a réalisé son rêve. Une réussite méritée,  résultat d’une volonté de créer un événement musical exigeant et de qualité. Succès pour les organisateurs qui ont attiré plus de mille personnes sur trois jours avec un constat si la criée avait pu contenir plus de monde elle aurait été pleine !

 

Une leçon est à tirer , il y a bien un public pour des évènements majeurs sur la presqu’île et plus particulièrement au Croisic, surtout si le talent  se niche dans un cadre approprié.
  

L’ancienne criée semble porter les manifestations qui s’y déroulent,  ce lieu exceptionnellement placé , imprégné d’une ambiance maritime, sous-tend une ouverture vers des horizons et des rêves d’ailleurs. 
 

Bien sûr les interprètes étaient de qualité à l’image de Romain David presqu’îlien de cœur qui a contribué à la programmation. Il fut pour l’organisation un apport précieux, attirant des jeunes musiciens au talent affirmé avec une véritable révélation en la personne du pianiste Wilhem Latchoumia,  virtuose au charisme énorme, son simple déplacement sur scène alors qu’il rejoint le mythique steinways porte l’expression d’une star en devenir.

 

C’est sans doute, pour les auditeurs de ce festival, celui qui entraîna le festival vers les hauteurs ! Quant à ses interprétations des compositeurs visionnaires et inspirés comme Villa-Lobos, Debussy, Bach et Chopin on peut dire qu’elles avaient une dimension rarement atteinte, nous en voulons pour preuve la standing ovation qui lui a été réservée lors du concert de clôture.

Oui il peut et il donne tout.

 

Très remarquée Marina Chiche la violoniste  avec son talent et sa grâce, Romain David et sa classe naturelle,  Nicolas Stavy accompagnateur de Robin Renucci qui a donné une dimension toute particulière au texte de Romain Gary « La promesse de l’aube » ponctué par un piano aérien.

 

Le festival Tempo semble avoir pris place au Croisic pour longtemps, peut-être deviendra-t-il un jour un rendez-vous important avec une portée nationale. La municipalité qui a une volonté réelle d’établir une politique culturelle, soutiendra de telles initiatives c’est ce qu’a déclaré Mickael Gauthier, adjoint à la culture.

 

Pour Robin Renucci, la culture est un levier qui permet à chacun de progresser,  le respect du public est une valeur qui doit guider l’artiste, c’est aussi un espace de partage dans lequel chacun à sa place.

Ces valeurs sont également portées par les bénévoles de l’association Arts&Balises qui travaillent dans l’ombre.
Rendez-vous  est pris pour l'année prochaine

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 13:34

Nouvel évènement au Cinéma le Hublot,

Bertrand Tavernier vient au Croisic présenter son dernier film !

 

 

Décidément, le Croisic attire les personnalités du 7ème Art !. En effet, le cinéma associatif croisicais recevra le 14 mai prochain Bertrand Tavernier pour son nouveau film Dans la brume électrique, sorti el 15 avril dernier. Après Claude Chabrol en mars, c’est donc à nouveau un grand réalisateur français qui « montera les marches » du Hublot et qui se prêtera au jeu des questions-réponses à l’issue de la projection du film.

 

Bertrand Tavernier, cinéaste prolifique, a marqué de son empreinte de réalisateur le Cinéma français : de Le Juge et l’Assassin en 1976 à La Fille de d’Artagnan en 1994, en passant par Un dimanche à la campgane en 1984, Que la fête commence en 1975, L 627 en 1992 ou encore Coup de Torchon en 19. Bertrand Tavernier s’intéresse beaucoup aussi aux adaptations littéraires sur grand écran, thème majeur du Festival du film du Croisic chaque automne, et a signé entre autres les adaptations de Coup de Torchon en 1981, L’Appât en 1995, L’Horloger de St Paul en 1973 adapté de l’œuvre de Simenon, et bien sûr son dernier film Dans la brume électrique adapté du chef-d’œuvre de James Lee Burke.

 

Dans la brume électrique est un polar sombre, un thriller atypique, qui raconte l’histoire d’un détective qui enquête sur un tueur en série qui s’attaque à de très jeunes femmes, dans une Louisiane dévastée par l’ouragan Katrina. Au casting, Bertrand Tavernier s’est entouré d’acteurs américains exceptionnels notamment Tommy Lee Jones en tête d’affiche, ou encore John Goodman. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le film sera projeté en version originale sous-titrée.

 

Déjà présenté dans plusieurs Festival, c’est à Beaune, nouvelle ville « d’asile » du Festival du film policier, que le film repart avec le Grand Prix, décerné par Claude Chabrol, Président du Jury !

Un nouveau rendez-vous pour les cinéphiles à ne manquer d’autant que « Le Croisic sera la seule ville de Loire-Atlantique où Bertrand Tavernier va faire escale pour présenter son film. Il a accepté l’invitation tout de suite. C’est un honneur et un privilège de l’accueillir au Hublot ! Un grand nom du Cinéma nous fait une nouvelle fois confiance et le plaisir de venir au Hublot, nous en sommes très fiers ! Et ce n’est pas fini… 2009 réserve encore quelques surprises ! »,annonce Mickaël Gauthier, directeur du Cinéma Le Hublot.

 

Jeudi 14 Mai à 20h30, Cinéma le Hublot, projection du film Dans la brume électrique (en version originale sous-titrée), en présence de Bertrand Tavernier !

Soirée sur réservation, aux dates suivantes uniquement le Samedi 09 Mai de 10h30 à 12h00, et Mercredi 13 Mai de 18h00 à 19h00 (dans la limite des places disponibles, pas de réservations par mail ou par téléphone).

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 11:02

Commémoration de la bataille des Cardinaux

Le Croisic de plain pied dans l’histoire

 

 

Août 1759, La guerre de Sept Ans est à son plus fort  , et les marines britanniques et françaises sont à égalité, la première ayant remporté sur la seconde une victoire à Gibraltar, la seconde ayant battu la première à Saint-Cast. Quatre petits rochers à l'ouest de Hoëdic, les rochers des Cardinaux, au large du Croisic, donnent leur nom à une bataille navale. Deux cent cinquante ans plus tard, la ville du Croisic s’apprête à développer de mai à novembre, un programme assez dense pour célébrer cette page de l’histoire à laquelle elle est directement associée.

 

Premier volet, dès le 1er mai

Le coup d’envoi de ce retour dans l’histoire sera la conférence donnée par Guy Lemoing sur la Bataille des Cardinaux le vendredi 1er mai prochain (18 h) en mairie du Croisic dans la salle qui porte le nom du vaisseau amiral de la flotte française Le Soleil Royal. Ce sera le premier volet d’une série de6 conférences sur le sujet, toutes données par des spécialistes de la question. Le public passera de la terre à la mer avec une incursion vers les fonds marins à la recherche de la flotte disparue corps et biens sous la canonnade des navires de la perfide Albion. Le propos étant d’expliquer les enjeux mais aussi les conséquences de cette bataille navale, sans doute l’une des plus spectaculaire de l’histoire.

 

Le conférencier, né en 1940 à Nantes embrasse à vingt ans la carrière maritime, d’abord dans la marine marchande puis dans la « Royale » avant de poser sac à terre puis devenir ingénieur et se consacré à l’histoire maritime en devenant l’auteur de plusieurs ouvrages sur la question. Suivra en juin une conférence sur l’itinéraire de La Pérouse puis en juillet une troisième sur la découverte des épaves « Une histoire croisicaise », en août viendra l’épopée des grandes découvertes du Portugal au Japon suivra en septembre « La recherche archéologique sous-marine en France » le cycles de conférences s’achèvera en novembre très exactement le 20, date anniversaire de la fameuse bataille avec « Quiberon bay, 20 novembre, la Bataille des Cardinaux une victoire anglaise »

 

Un programme fourni pour un événement majeur

Outre les conférences l’exposition rétrospective importante « La batailles des Cardinaux, histoires et découvertes »  est également prévue sur le thème de la bataille des Cardinaux  avec le retour attendu du célèbre canon du Soleil Royal découvert par le Croisicais Jean Quilgars. Cette exposition se déroulera en novembre à l’ancienne criée « Un écrin idéal pour accueillir cette belle exposition consacrée au passée maritime de la région, le canon sera au cœur de l’exposition, on y verra pour la première fois de nombreux objets qui permettront de comprendre la vie à bord des navires de guerre, l’armement, les objets de navigation et de nombreux documents tels des cartes marines. La présentation sera dynamique des outils multimédia afin d’offrir un regard nouveau sur cet événement » déclare le comité d’organisation.

 

La ville du Croisic bénéficie du soutien scientifique et technique du Musée National de la Marine, du Ministère de la Culture, ainsi que de nombreuses institutions (Château des Ducs de Bretagne de Nantes, Archives Départementales, Association des Musées de Bretagne Buhez…) Le commissariat de l’exposition a été confiée à Jean Michel Eriau, l’inventeur des épaves de plusieurs navires dont le Soleil Royal ; il sera assisté par le croisicais Laurent Delpire, attaché de conservation du Patrimoine et de Céline Croissant, étudiante en Master 2 valorisation du Patrimoine à l’Université de Nantes.

 

Pour conclure l’événement, le 21 novembre, se déroulera la journée « Hommage aux marins » dont une partie le matin se déroulera en mer, au large du Croisic, avec la participation d’un bâtiment de la Marine Nationale et de la Royal Navy, la gendarmerie maritime, la SNSM, les pêcheurs professionnels et les associations de plaisanciers pour un honneur rendus aux marins engagés dans la bataille avec un dépôt de gerbes.

Suivra à terre, en après-midi sur la Place d’Armes un honneur aux marins disparus et le dévoilement d’une plaque commémorative, en présence de nombreuses personnalités locales et nationales, les autorités navales françaises et britanniques, la musique des équipages de la flotte accompagnée d’un piquet d’honneur et d’une section de la Préparation Militaire.

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans EVENEMENT
commenter cet article