Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 19:55

Sauvetage en mer
Le canot tous temps victimes de son devoir
 

canot-de-sauvetage-Pierre-Robert-Graham.jpg

Pas banale la mésaventure survenue le 8 mai dernier au canots tous temps de la station SNSM qui a subi des avaries sérieuses lors du remorquage, à son port d’attache, du chalutier Turballais «  Ar Pilhouare » en panne de moteur.
A l’entrée du port turballais, le déchirement et l’explosion de deux bouées de protection a causé l’arrachement de l’arrière babord du canot de sauvetage par la remontée brutale d’un panneau de chalut qui a, par la même occasion, plié une rambarde de protection.
Résultat l’immobilisation pour au moins un mois du Pierre Robert Graham qui doit subir une intervention relativement lourde des Chantiers Navals Croisicais. A noter toutefois que dans un tel cas de figure c’est à l’armement secouru d’assumer financièrement les dommages.
« Une chance, précise Daniel Guillou quand on songe que depuis huit mois on a engagé un peu plus de 10 000 € pour l’entretien du bateau et que nous avons aussi décelé une fissure sur la coque, probablement due au vieillissement comme aux manœuvres répétées de remontée à l’abri du bateau »
Les stations de La Turballe et Pornichet assureront l’intérim sur la zone de sauvetage dévolue à la station croisicaise.
 
Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 06:03

Original et instructif
Découvrir les marais salants au pas tranquille du cheval


A Batz sur mer, le paysage révèle tous ses secrets, la ville qui vit au rythme des saisons et de l’exploitation salicole, possède une identité qui se fond dans l’histoire. Les marais salants, milieu protégé, peuvent désormais se découvrir d’une manière originale et instructive.

Très appréciée des vacanciers, la découverte des marais salants et la connaissance du travail du paludier devient de plus en plus tendance et correspond à une demande qui s’affirme chaque année un peu plus. En dehors des plages surchargées, de nombreuses personnes veulent s’imprégner du cadre exceptionnel que représente la mosaïque constituée par les marais, mais comment découvrir cet univers sans déranger l’action du professionnel et en respectant un milieux extrêmement fragile ? Une solution s’est naturellement imposée à Krystel et Olivier Mouilleron, proposer des promenades en calèche au pas tranquille du cheval, expliquer avec toute la pédagogie voulue l’équilibre fragile de la nature, le rôle de l’homme dans la construction de ce paysage et bien sûr donner tous les renseignements voulus sur le travail ancestral du paludier qui entretient autant qu’il exploite depuis les origines.
C’est une leçon de choses qui contribue à la connaissance autant qu’au respect de cette nature, un élément important qui évite l’envahissement du site et sa dégradation.
Et la formule plait ! Mieux elle devient très recherchée, en raison de son authenticité ; l’immersion dans le milieu naturel, révèle les particularités d’un terroir, une découverte qui peut se prolonger au musée intercommunal des Marais Salants de Batz qui possède de belles collections.

Utile : découverte des marais salants en calèche avec la visite guidée d’une saline par un paludier. Renseignements et réservations au 06 72 95 39 97, plusieurs rotations sont prévues (le matin 10 h 30 en après-midi 14 h 45, 16 h et 17 h 15)


«, les promenades en calèche et la visite d’une exploitation salicole constituent une manière originale de découvrir le terroir et les traditions locales »

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 20:53
Protection de l’environnement.
Le développement durable s’invite à l’Océarium


Le développement durable est de plus en présent dans notre quotidien et on ne peut plus vraiment se voiler la face sur les nécessités d’agir pour les générations futures.

Dans ce cadre, l’Océarium étudie le projet de chauffage des eaux de ses aquariums tropicaux, qui nécessitent une température constante de 27 °, ainsi que de ses eaux sanitaires par un système de panneaux solaires. Une économie substantielle de 60% pourrait être ainsi réalisée sur la consommation d’électricité et de gaz naturel. .

Au Croisic, dès le mois de Février, on peut donc bénéficier, certains jours, d’une eau à 4° chauffée grâce aux rayons du solaire !
Aussi, l’Océarium du Croisic utilise depuis l’an dernier des sachets en amidon de maïs, eux même remplacés cette année par des sacs en fécule de pommes de terre.
Plus résistants, plus denses et plus économes en énergie la production de sacs en fécule de pommes de terre offre aux agriculteurs un nouveau débouché et permet d’éviter l’accumulation de sacs en polyéthylène qui mettent 400 ans à se dégrader naturellement contre 6 mois pour les sacs en pommes de terre !

L’Océarium du Croisic est ouvert tous les jours
De 10h à 12h et de 14h à 18h
Contact : Stéphane Auffret – Directeur
02.40.23.02.44 – info@ocearium-croisic.fr

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 08:17

Loueurs en meublés

Priorité à l'accueil de qualité

C'est à l'initiative de l'Office de tourisme du Croisic que les loueurs en meublés ont été invités vendredi dernier à prendre connaissance des dispositifs mis en place sous l'égide du ministère du tourisme. Le secteur du tourisme, devenu la principale industrie de la région, favorise le déploiement d'une offre d'hébergement de qualité, deux labels sont actuellement en plein développement : « Clé vacances » et « Tourisme Handicap »


Renée Le Cam qui préside la commission au sein de l' OTSI a rappelé que le secteur occupait une place importante dans les offres d'accueil sur la commune.
Propos relayés par Jean Yves Valembois, chargé de promotion au Comité départemental du Tourisme, notamment avec le label « clé vacances » qui jouit d'une reconnaissance nationale, il a été créé en 1995 et génère aujourd'hui un chiffre d'affaire de 53 M€ sur l'hexagone ! Principale cible, une clientèle qui recherche des séjours de qualité sur des durées variables et des périodes qui ne sont pas uniquement estivales. Les logements éligibles à ce label se répartissent sur différentes catégories : les maisons, les résidences, les chalets.
Mais comme le souligne Renée Le Cam « la charte comporte des exigences, comme répondre aux normes européennes sur la construction et la sécurité et bien sûr assurer un accueil de qualité »

Les loueurs en meublées répertoriés par l' Office de tourisme correspondent à près de 80 propriétaires sur la commune pour environ 90 logements. La commission de l' office visite régulièrement ces logements afin de mettre à jour l' état du parc locatif.
Autre dispositif, l'accueil des personnes handicapées, la priorité étant de pouvoir assurer un accueil adapté à la situation de chacun avec les mêmes facilités et le même confort. Il existe désormais un nouveau label « Tourisme handicap » pour lequel existe des conditions particulières d'attribution, ce secteur qui est également en évolution implique une sensibilisation des acteurs économiques sur le sujet et les conditions de mise en place du label.

Ultime question, la taxe de séjour, l'avis des loueurs en meublés est qu'il n'est pas souhaitable d'avoir à gérer trop de contraintes administratives « Nous avons en quelque sorte un rôle de collecteur mais il ne faudrait pas que ce rôle devienne trop compliqué » au Croisic, la taxe de séjour sert à financer l'Office de tourisme qui opère sous statut associatif, c'est dire que son rôle est important pour permettre le développement de la station, une convention passée entre la ville et l' Office est reconduite chaque année.

 SITE OTSI LE CROISIC   (cliquer sur le nom)

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
17 mars 2007 6 17 /03 /mars /2007 07:55

avec le soutien de


 


ATTENTION ........spectacle complet  RESERVATIONS CLOSES


Spectacle et solidarité

Les Korrigans remontent sur scène

 La station locale SNSM attire toutes les attentions, parmi les initiatives prises pour soutenir son développement et lui donner les moyens financiers dont elle a besoin, il en est une qui se distingue par sa dimension ; le spectacle qui sera donné par la troupe « Les Korrigans » s’inscrit parmi les rendez-vous culturels de bon niveau organisés sur la commune.


L’année passée, la troupe composée de plaisanciers ayant la fibre artistique, a surpris. Devant une salle des fêtes pleine à craquer (de nombreuses personnes n’ont pu assister au spectacle) le public a fait une véritable découverte. Les Korrigans qui se préparaient dans la plus grande discrétion a révélé de beaux talents et de fortes personnalités de comédiens. Le succès rencontré lors de cette unique représentation a conforté la troupe de renouveler l’opération cette année. Ce spectacle de cabaret dans lequel se côtoient des sketches, des séquences musicales et pourquoi pas quelque improvisations (en apparence seulement) constitue un petit événement qui mériterait d’être reproduit aux moments où la station connaît une grosse affluence. « Nous sommes avant tout une bande de bons copains puisque nous nous retrouvons au sein de plusieurs associations locales, l’idée est naturellement venue de faire l’artiste tout en soutenant la station croisicaise de la SNSM, élément important d’un univers que nous partageons avec les vacanciers, plaisanciers ou pas » souligne André Royer, l’un des animateurs du groupe.

Chose dite, chose faite, c’est donc le samedi 24 mars, à 20 h 30 que s’allumeront les projecteurs et que la troupe occupera la scène avec son nouvel opus intitulé « Contre vents et marées ». Devant l’affluence escomptée, il est absolument nécessaire de réserver auprès de l’Office de Tourisme ou à la boutique SNSM de l’ancienne criée. A ce propos, la réservation vient tout juste d’être ouverte car le spectacle s’accompagne, comme le veut la tradition, d’un dîner ; ce qui implique de prévoir celui-ci en fonction de la participation du public.

Un excellent moment à passer en famille ou avec des amis!

Spectacle « Contre vents et marées » interprété par la troupe « Les Korrigans du Port » au profit de la SNSM -  Salle des fêtes du Croisic , samedi 24 mars (toujours sous forme d'un dîner-spectacle) à 20h30. 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
14 mars 2007 3 14 /03 /mars /2007 10:46
Un écrin de lumière pour la chapelle du Mûrier

L’idée est née de la mise en œuvre du projet de rénovation de l’axe nord-sud, et contribue à la valorisation d’un patrimoine qui porte l’identité de la commune.
La chapelle du Mûrier va donc dans un futur proche se parer de lumière, mettant en évidence une architecture qualifiée et reconnue comme remarquable, en souligner tous les détails, des arcades aux piliers en passant par les motifs et reliefs au moyen d’une combinaison de couleurs.

« Cette opération revient globalement à 65 000 €, une somme qui sera abondée par le Syndicat intercommunal d’électrification. Par ailleurs il y a eu sur ce projet une recherche d’économie de la consommation électrique par le choix de projecteurs et d’ampoules adaptées, le coût n’aura qu’un impact mesuré sur les finances communales » précise Serge Riffaut en charge du projet.
Dans son écrin de lumière, la chapelle constituera un décor unique dans un cadre totalement réhabilité.

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 12:01
LE CROISIC
C’est parti pour la nouvelle mairie et l’ancienne criée
L’installation des chantiers a débuté cette semaine



C’est par le biais d’un point presse que Christophe Priou entouré de Joëlle Meunier, directrice générale des services et de Jean Christophe Roger, directeur des Services techniques municipaux, a annoncé la conclusion positive dans l’attribution des lots qui posaient problème et le début des travaux effectifs pour cette semaine.
On se souvient que le chantier ne pouvait être lancé en raison de lots infructueux, liés au gros œuvre, un « glissement entre 4 et six mois » précise le maire « le projet qui était initialement budgété à hauteur de 2 M€ a subit en raison de la hausse des matières premières une augmentation de 11 400 €. » le budget est désormais verrouillé par la signature des devis.
Désormais bouclé, le projet peut démarrer, il mettra en présence une vingtaine d’entreprises qui interviendront selon un planning précis « Il reste à affiner ce planning mais tout est calé » précise Jean Christophe Roger, la préparation du chantier est en phase de réalisation sur le périmètre de l’ancienne école de la rue Jules Ferry. La première phase sera la destruction des planchers de l’ancien bâtiment scolaire, des préaux et fragments de murs une intervention qui se déroulera sur un mois pour ensuite passer en phase de construction sachant que la durée totale du chantier est évaluée à 12 mois. Sur le plan pratique le chantier va amener l’indisponibilité de la moitié du parking de la Place Legeay « mais pour le reste le secteur ne sera pas trop perturbé, les rues adjacentes ne sont pas des voies importantes de circulation » indique le maire qui a aussi annoncé le lancement des travaux de rénovation de l’ancienne criée, un dossier qui avait subit également un retard pour les mêmes raisons que la nouvelle mairie.

« Pour l’ancienne criée, les travaux vont s’échelonner sur neuf mois pour un budget arrêté à 930 000 €. L’ancienne criée qui est un lieu accueillant de nombreuses manifestations sera totalement indisponible mais nous recherchons d’autres solutions pour permettre le déroulement de certaines animations » précise le maire sachant toutefois que pour le spectacle historique « Le Croisic m’est conté » ce sera une année sabbatique (voir encadré). Sur ce chantier, peu de perturbations envisagées hormis le ballet des véhicules d’entreprises, la circulation ne sera pas interrompue.
Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 09:57
Buse contre goélands
Effaroucher plus que stériliser
 

C’est une première au Croisic, pour faire face à l’omniprésence des goélands et pour parer aux nuisances occasionnées par cette espèce protégée, la municipalité, vient de mettre en place une expérience qui privilégie l’effarouchement.

 

La buse de Harry va donc temporairement prendre place sur les toits de la cité portuaire pour une période de 2 à 3 mois et va certainement créer une belle animation dans les quartiers.

Empêcher la nidification en zone urbaine est devenue urgente, la buse de Harrys va créer un climat d’insécurité et favorisera le déplacement des lieux de nidification.

Serge Prévost de l’entreprise Fauconnerie de l’Ouest et ancien fauconnier de l’Armée de l’air, qui va se charger de cette mission précise « La buse de Harry vient exclusivement d’Amérique, c’est un prédateur naturel et puissant qui se reproduit bien en captivité, son vol sème une peur instinctive chez le goéland qui finit par déserter ses lieux de prédilection. Nous avons une expérience sur les zones urbaines et industrielles. Cette technique est employée également sur les aéroports »

Le goéland est un charognard qui se nourrit principalement des déchets générés par l’homme, d’où sa présence insistante sur la ville « Il se déplace facilement, avec la fermeture de la décharge de Cuneix à saint Nazaire, la situation sera peut-être plus facile à l’avenir bien que le goéland s’adapte bien à toutes les situations en décalant sa période de ponte» souligne Christophe Priou « La ville tente l’expérience, nous ferons ensuite le bilan de l’opération »

La première intervention de Serge Prévost, jeudi dernier, n’est pas passée inaperçue, les promeneurs étonnés par la présence de la buse de Harrys ont contemplé le vol bas du prédateur, allant de toit en toit.

Pour mémoire il n’existe pour l’heure que six société spécialisées dans ce type d’intervention pour l’ensemble du territoire alors qu’il existe environ près de 400 fauconniers qui opèrent principalement dans de nombreux parcs animaliers.

 

La buse de Harris (Parabuteo unicinctus) est un oiseau de proie (anciennement Falconiforme) de 60 cm de long avec une envergure de 1,2 m d'Amérique centrale.

Plumage brun, épaulettes et cuisses roux foncé, bout de queue et croupion blancs

La chasse se pratique de façon collective, le plus souvent par groupes de quatre à six oiseaux agissant de manière coordonnée pour prospecter le terrain et y circonvenir leurs victimes.

Les municipalités apprécient les possibilités d'effarouchement d'étourneaux et de pigeons.

Cet oiseau porte le nom de l'ornithologue américain, Edward Harris (1799-1863).

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 06:31
FAUCONS contre GOELANDS
pour le contrôle des lieux de nidification

La commune du Croisic procède depuis plusieurs années à la stérilisation des œufs de goélands afin de réguler cette population.
Cette année la commune a décidé de changer de méthode pour pallier aux différents désagréments que cause le goéland.
En effet c’est la société « la Fauconnerie de l’Ouest » qui interviendra sur la commune pour une action d’effarouchement à l’aide de rapaces.
Cette action visera à éliminer les nuisances causées par la reproduction des Goélands sur les habitations.

A l’aide de leurs rapaces, « la Fauconnerie de l’Ouest » va créer un climat d’insécurité pour les Goélands au sein de la ville. Devant cette menace, ils vont naturellement rechercher de nouveaux sites de nidification à l’extérieur de la commune dans des lieux où ils se sentiront en sécurité, ainsi ils ne causeront plus de nuisance pour la population.

Cette action s’inscrit dans le cadre d’une durée de 3 mois (Mars, Avril, Mai), avec un objectif clair : faire nicher les Goélands sans nuisance pour les populations, tout en
préservant l’intégrité physique de ceux-ci et leur présence passive sur la ville.
Comme les années précédentes il suffira de signaler la présence des nids sur vos toits à l’aide d’un coupon réponse à retirer en mairie, chez les commerçants, ainsi qu’à l’office du tourisme qui devra être déposé en mairie au service accueil avant le 15 mars prochain.
Nous vous informons également que les rapaces utilisés par la « Fauconnerie de l’Ouest » ne représentent aucun danger pour la population.

Ce nouveau procédé sera utilisé cette année à titre de test. Suivant les résultats obtenus, l’opération pourrait être renouvelée l’année prochaine.
Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 12:50
ASSOCIATION DES PROPRIETAIRES FONCIERS DE BATZ SUR MER

L'association des propriétaires fonciers de BATZ attire l'attention de l'ensemble des propriétaires fonciers de la commune sur l'enquête publique en cours concernant la Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysagé (12 février-12 mars).

En effet, l'information concernant l'inclusion de la dite "coupure verte" dans le périmètre de la ZPPAUP, est apparu que très récemment (1 semaine avant le début de l'enquête) et, exclusivement sur le site internet de la Mairie de BATZ, à notre connaissance.

Nous recommandons aux propriétaires fonciers de consulter avec attention en mairie le dossier(règlement, plans, etc) pour connaître les contraintes qui leur seront imposées, ainsi que d'annoter leurs observations sur le registre d'enquête.
Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ON EN PARLE
commenter cet article