Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 00:06

Ensemble pour l'emploi

Tous les mardis, de 14h à 17h, hôtel de ville

Les permanences « Ensemble pour l’emploi » ony lieu tous les mardis de 14h à 17h sur rendez-vous à l’hôtel de ville du Croisic. Jean-Yves Jegou apporte une aide à la rédaction de la lettre de motivation, à la construction d’un CV, simulation d'entretien d'embauche et tous renseignements liés au contrat de travail. Pour prendre RDV : hôtel de ville du Croisic. Tél. 02 28 56 78 50. Courriel : ensemblepourlemploi@lecroisic.fr

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE DANS LA CITE
commenter cet article
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 17:30

Les Jardins de la Mer

Après l’élevage vient la production d’énergie

 

La centrale solaire photovoltaïque installée sur les toits de la ferme marine du Croisic par ENEE44 a été officiellement inaugurée ce mardi 25 octobre. Une occasion de faire le bilan du fonctionnement de cet équipement public et d'en présenter la dimension pédagogique.

 ferme-marine-avant-installation-photovoltaique.jpg

Vue aérienne des jardins de la mer avant installation de la centrale photovoltaïque

 © Photo Christian Chapuis 2009

 

Initié en 2009, le projet de centrale solaire photovoltaïque porté par la SEM départementale ENEE44 est entré en phase opérationnelle le 22 juin dernier.

 

En termes de surface installée soit près de 1000 m2 de panneaux, c'est de loin l'ouvrage le plus important de la Presqu'île Guérandaise.

 

Un bilan encourageant

 

Le projet a tenu ses promesses : après seulement 3 mois d'exploitation, la barre des 55 000 kWh vient d'être franchie soit une production correspondant à 50% de l'objectif fixé annuellement. Un chiffre qui vient conforter l'intérêt et la qualité de cette réalisation exemplaire, notamment en terme d'intégration au site, classé en zone naturelle. La journée du 25 octobre a été également l'occasion de rappeler qu'une partie de la population croisicaise utilise tous les jours et sans le savoir cette énergie renouvelable produite localement.

Les responsables de la SEM dédiée aux énergies renouvelables et aux économies d'énergie ont également rappelé les grandes lignes de leur action.

 

Un véritable outil pédagogique

 

Engagés dans une démarche globale de développement durable, les responsables des Jardins de la Mer se réjouissent quant à eux de ce nouveau partenariat. Les deux acteurs se sont en effet accordés sur l'importance du volet éducatif lié à l'équipement croisicais. Dès l'an prochain, celui-ci sera décliné sous différentes formes permettant en particulier aux plus jeunes de comprendre le fonctionnement de la centrale et l'importance des

énergies renouvelables. Un module interactif est en cours d'installation, associant des panneaux d'information, une maquette 3D, un écran TV et des applications informatiques offrant un suivi du fonctionnement en temps réel.

 

en savoir plus sur les jardins de la mer:

 

L’activité actuelle illustre certaines pratiques du développement durable. Elle montre surtout l'interdépendance entre l'homme et la nature. « À l'heure où la préservation de notre planète est devenu un enjeu crucial, il nous semblé important de partager ces pratiques avec le grand public et particulièrement avec les plus jeunes ». Un projet bientôt complété par la création d'un sentier de découverte autour de la faune et de la flore du site de 6 ha, lui-même bordé par une zone humide de 4 ha fréquentée par de nombreux oiseaux… Pour une approche pédagogique

interactive, sensorielle et innovante, basée sur l’écoute mais aussi pour une approche expérimentale, naturaliste, écologique, artistique… selon les publics accueillis et le souhait des visiteurs

 Sans-titre---1-copie-2.jpg

C’est un véritable choix de vie personnelle et bien sûr professionnelle qu’ont fait Valérie et Jean Marie. Tous deux ont occupé une position de cadres au sein de structures connues et reconnues tel l’aquarium du Grand Lyon et celui de Saint Malo. Une solide expérience acquise au fil des ans et une sensibilité pour le développement durable a fini de les décider pour effectuer un retour aux sources en terre croisicaise et y développer un projet professionnel lié au développement durable. Le père de Jean Marie, dernier paludier du Croisic disposait de terrains et de bassins liés à sa profession. L’endroit devenait le lieu idéal surtout naturel et parfaitement adapté pour réaliser le projet d’élever des micro algues en bassins ouverts pour nourrir et élever en milieu protégé les naissains d’huîtres et de palourdes en attendant les ormeaux envisagés dans un futur proche.

 DSC00242.JPG

 

Les Jardins de la mer, une entreprise exemplaire 

à la pointe de la démarche environnementale

 

Près de deux hectares sur quatre que compte les Jardins de la Mer ont été débarrassés  du Baccharis Halimifolia (également appelé seneçon en arbre) et d’herbe de la Pampa (chaque pied pouvant produire plus d'un million de graines au cours de sa vie), deux plantes invasives qui colonisent largement le territoire croisicais comme la presqu’ile guérandaise. Cette action menée avec des moyens mécaniques sur une semaine est la première de ce type menée par un particulier. Une somme de 3 000 € a été consacrée à cette opération coup de point qui redonne au lieu traité son apparence naturelle conforme à ce qu’était l’ancienne zone salicole dont le père de Jean Marie Pédron a été le dernier exploitant.

Aujourd’hui, la ferme expérimentale de Jean Marie et Nathalie Pédron utilise des bassins dans lesquels se développe le phytoplancton nécessaire à l’élevage des naissains d’huîtres et de palourdes.

  le croisic donnez de la hauteur-copie-1

© reportage et photos Patrick Lehmann pour Milepat Production™

 

 

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE DANS LA CITE
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 07:01

Plaisanciers Pêcheurs

Vent de fronde concernant la révision de la convention

 

Samedi malgré le grand beau temps, un vent de fronde est venu perturber l’assemblée générale de l’association des Pêcheurs plaisanciers. Principal sujet de mécontentement, la révision de la convention passée entre la ville et l’association avec à la clé une hausse de la redevance demandée pour l’occupation du domaine public. A l’issue des débats un refus d’avaliser la décision municipale pointe son nez à l’horizon.

 U-L-M-19-AOUT-2009--155-.jpg

Port saint Michel Batz sur Mer

 

La nouvelle mouture de la convention n’a pas été encore reçue par les responsables de l’association, elle suscite cependant déjà des protestations très appuyées par certains adhérents qui n’ont pas hésité à mettre sur le grill Serge Riffaut 1er  adjoint en charges des finances communales, sur le cas particulier du site de saint Michel sur lequel porte l’augmentation de tarif. « Et si nous ne la signons pas ? » interpelle le président « Alors cela passera par un appel d’offres dans le cadre d’une délégation de service public à laquelle vous pourrez vous-mêmes répondre. La décision se fera sur le mieux disant. Mais vous pouvez signer la convention soit pour une année et voir pour la suite soit sur plusieurs » répond Serge Riffaut qui précise que la municipalité revoit actuellement le contenu de toutes les conventions passées sur la commune aux fins de les adapter correctement et  exactement à la politique suivie par les élus ainsi qu’à l’objectif des partenaires du secteur associatif ou des acteurs économiques intervenant sur la commune. Les réactions ne devaient tarder à fuser « Comment pouvez-vous comparer notre association qui est sans but lucratif et qui s’efforce de demander à ses adhérents des cotisations modérées avec un acteur économique qui lui recherche des résultats financiers ? ». Le débat souvent très animé avait pour enjeu la décision d’augmenter les cotisations annuelles justement en fonction d’une charge financière accrue, résultat de la hausse annoncée de la redevance. Après de multiples interventions, il ressort que la convention ne serait peut-être pas signée, la situation confuse et paradoxale constatée (les adhérents d’un côté adoptant l’idée d’un rejet de la convention mais acceptant le projet d’augmentation des cotisations, les deux étant pourtant directement lié).

 

Autre aspect du problème soulevé, s’il y a refus d’avaliser la convention et ouverture d’’une procédure de délégation de service public suivie du choix d’un délégataire qui ne serait pas l’association des Pêcheurs Plaisanciers, quid de l’association ? Autant d’aspects importants sur lesquels les adhérents vont devoir se pencher une fois la passion évacuée. Mais pour Serge Riffaut « Il faut que vous restiez raisonnable, même en tenant compte de la révision que nous demandons les cotisations resteront à un niveau très raisonnable. Nous avons pris cette décision dans un but de justice par rapport aux autres associations »

 

 

crédit Photo Christian Chapuis

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE DANS LA CITE
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 10:41
Le Croisic :  Plan Local d'Urbanisme
 
La ville du Croisic organise une réunion pour présenter le projet local d’urbanisme sous forme de projection débat le vendredi 6 août 2010 à 18h00, salle du Soleil Royal, hôtel de ville du Croisic. Une seconde réunion PLU «Thématique» se tiendra le jeudi 26 août 2010 de 9h00 à 12h00, hôtel de Ville.
Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE DANS LA CITE
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 21:55

La zone piétonne opérationnelle le 2 juillet

Enfin voulons-nous dire !

 

Le Croisic, ville classée « Petite Cité de caractère » se donne enfin les moyens de ses ambitions. Une zone piétonne, à l’image de toutes les villes évoluées qui ambitionnent de jouer de leurs atouts, sera activée dès le 2 Juillet. Changement d’habitudes, volonté de valoriser le patrimoine, volonté de développer le cœur de ville délaissé depuis longtemps au profit du port, c’est jouer de tous les atouts dans un univers de plus en plus concurrentiel.

DSC01055.JPG 

C’est un test grandeur nature dont l’enseignement sera tiré en fin de saison et à propos duquel les riverains mais aussi tous les croisicais seront invités à  s’exprimer au début de l’automne. Réapprendre la marche à pied est un enjeu moderne qui permet de découvrir ou de redécouvrir ce qui fait l’avantage d’une ville très fréquentée en été, et qui ne se vend bien que grâce à ses avantages.

 

C’est dit, c’est fait, après une concertation avec les riverains et les acteurs économiques concernés (. Ce plan de valorisation du cœur de ville concerne en fait tous les croisicais. La ville l’a bien compris c’est pourquoi une réunion publique avait été initiée  en temps voulu et après une réflexion approfondie. La demande des riverains ayant statut de commerçants a même dépassé le projet initial puisque certains ont demandé et obtenu que la rue Saint Christophe soit intégrée au schéma initial.

 

Relire l’article : Le Croisic créé sa zone piétonne (cliquer sur le lien)

rue-du-Pilori-pietonne.jpg 

Dès le lancement de la saison et en symbiose avec l’ouverture du nouvel Office de Tourisme, place du Pilori, beaucoup plus en phase avec les pratiques actuelles développées ici ou là et notamment chez les voisins de la Presqu’île, une zone piétonne a été définie partant de la rue de l’église se poursuivant rue du Pilori jusqu’à la Place Dinan, incorporant la rue Saint Christophe, offrira une véritable alternance au Port très fréquenté. De même le projet de créer une liaison entre le port avec ses possibilités de stationnement matérialisées avec la Place du  8 mai et d’autres parkings de proximité (Place de la Croix de ville et Place Dinan) offre une véritable alternance pour découvrir ce qui finalement distingue la ville avec ses maisons du 15ème siècle tout en exprimant la manière moderne de vouloir y séjourner et justifier d’une histoire à partager. La volonté localement exprimée est aussi basée sur l’ouverture et la modernité, plusieurs orientations innovantes ont été développées avec par exemple l’ouverture des quais aux piétons le lundi en saison avec des animations consacrées aux arts de la rue favorisant une dynamique commerciale, la promotion de concerts estivaux (tous gratuits) avec une recherche de qualité, l’ouverture de l’espace public aux artisans et artistes qui perpétuent le savoir faire , un soutien (financier et/ou logistique) est également apporté aux initiatives portées par les association locales.

 

L’enjeu de demain est que, la ville dans tous ses secteurs géographiques, puisse exister et faire valoir ses  atouts, le mouvement est en marche. Premier bilan de cette volonté,  ce sera après les tumultes de la saison estivale.

DSC00726.JPG 

Quelques informations pratiques :

A compter du  2 Juillet et jusqu’au 29 Août, les rues suivantes seront interdites à tout véhicule à moteur.

- La rue Barjule de  10 h à 19 h, Rue de l’église ( même horaire),Rue du Pilori (même horaire) tout comme la rue du Portail, la rue des Salorges, la rue Saint Christophe, la rue Saint Yves et la rue des Trois Matelots.

L’accès des riverains habitant ces rues seront autorisée aux conditions suivantes ;

Pour le temps strictement nécessaire au chargement ou au déchargement, L’accès de rue de l’église ou de la rue Saint Christophe, sur présentation de la carte de résident délivrée par la mairie ( à raison d’une par véhicule), circulation d’après Pass.
La ville précise que des autorisations temporaires seront sur justificatifs (pour raisons de travaux ou d’ entretiens) Ces autorisations sont à retirer à l’ accueil de la mairie ou directement à l’agent municipal en poste rue de l’Eglise.

  


 

Hôtel de ville 5 rue Jules Ferry 44490 Le Croisic tél. tél. : 02 28 56 78 50 - fax : 02 28 56 79 31,

courriel :  mairieducroisic@lecroisic.fr

site : http://www.lecroisic.fr/

 

Horaires d'ouverture : du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 (17 h 15 le vendredi), samedi matin de 9 h à 12 h.

 

©Photos et reportage Mileprod Le Croisic Juin 2010

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE DANS LA CITE
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 12:39

ADDEVA 44 – Le Croisic

Des locaux plus adaptés pour l’accueil et le conseil


 

 

Les locaux de la permanence située rue du Lin avaient besoin d’une remise aux normes de sécurité en raison de sa fréquentation régulière des personnes affectées par l’amiante, c’est aujourd’hui chose faite avec un rafraîchissement du sol des murs et des plafonds.

 LOCAUX-ADDEVA-CROISIC.jpg


« Le local mis à la disposition de l’antenne croisicaise de l’association départementale de défense des victimes de l’amiante depuis le début de l’année 2005, accueille un public de plus en plus nombreux, nous traitons 850 dossiers environ et le nombre de nos adhérents augmente régulièrement »
souligne Gérard Deslandes, le responsable local,secondé par Patrick Hamon, l’activité de conseil et d’aide au montage des dossiers pour les personnes concernées par l’amiante a pris ces dernières années une ampleur qui reflète l’étendue de ce qui est devenu un problème majeur de santé publique encore trop souvent contré par la lourdeur administrative quand il ne s’agit pas de procédures juridiques longues.

 

Le local est l’un des rouages essentiels du dispositif sur la presqu’île, c’est à ce titre que la ville a entrepris d’offrir à l’association un cadre adapté à ses missions. Un budget de 12 000 € a été consacré pour la remise en peinture, l’isolation, l’intervention sur l’installation électrique et des travaux divers, le tout a été effectué par les Services Techniques Municipaux.

 


 

Le vendredi 16 avril prochain se déroulera à 14 h, salle des fêtes du Croisic, l’assemblée générale du secteur avec la participation de Me Ledoux qui fera le point des différents dossiers de reconnaissance d’entreprise, il évoquera également les demandes déposées au titre du Fonds de Cessation Anticipée d’Activité des Travailleurs de l’Amiante, une dispositions prise pour compenser une espérance de vie amoindrie pour les malades et les travailleurs qui, à cause de leur exposition à l’amiante, sont devenus susceptibles de déclarer une maladie.

 


bandeau info
Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE DANS LA CITE
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 12:43

 

blason_ville_croisic.jpg 

INFORMATION MUNICIPALE


 

 

Madame, Monsieur,

 

Suite à la tempête du samedi 27 février 2010, les sapeurs-pompiers du Croisic et de la région sont intervenus à différentes reprises pour porter assistance à des particuliers et des commerçants ayant subi des dommages dus aux inondations constatées en centre ville.

 

L’effet conjugué d’une dépression, de fortes rafales de vent et d’un coefficient de marée élevé a contribué à provoquer ces inondations et donc des dégâts dans les habitations.

 

Je vais adresser une demande au Préfet pour la signature d’un arrêté de catastrophe naturelle, qui pourra permettre de solliciter des indemnisations auprès des compagnies d’assurance.

Afin de préparer le dossier et le présenter en préfecture, nous devons recenser les dommages causés aux habitations et aux commerces.

 

Je vous remercie donc par avance de bien vouloir vous présenter ou téléphoner en mairie, si vous avez subi des dégâts matériels suite à cette tempête. Un tableau récapitulatif de toutes les personnes recensées sera ainsi transmis à la préfecture. Ce recensement est essentiel et c’est pourquoi je vous invite à effectuer cette démarche avant mercredi 3 mars 2010.

 

Je vous rappelle que vous devez adresser une déclaration de sinistre dans les 48 h qui suivent la constatation des dégâts. Si vous souhaitez bénéficier d’une assistance au niveau de cette procédure auprès de votre assureur, Monsieur DECKER, Conseiller Municipal, se propose de répondre à vos questions, au 06 77 88 10 23.

 

Une réunion d’information se déroulera
mardi 2 mars à 16 h 00 à l’Hôtel de Ville.

 

La procédure de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle est instruite par le Préfet et les délais ne sont pas communiqués au préalable. Dès réception de l’avis du Préfet, l’information sera transmise par voie de presse et au sein des différents supports de communication de la Ville (affichage, site internet, bulletin municipal, lettre mensuelle « au rythme des marées »).

 

Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

 

 Michèle QUELLARD,

           Maire

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE DANS LA CITE
commenter cet article
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 17:04

 

 

COMMUNIQUE du COMITE LOCAL DES PECHES DU CROISIC

 

 

Criée du Croisic

Pêcheurs et mareyeurs solidaires pour conserver la vente des captures sur le site du Croisic

 

Depuis plus d’an, l’avenir du port de pêche du Croisic est pris dans les filets de l’incertitude économique et administrative.
Samedi 13 Juin 2009, les pêcheurs et mareyeurs du Croisic se sont réunis afin d’arrêter officiellement et en toute concertation, une position quant à leur vision de l’avenir de ce port de pêche.

 

La proposition retenue par l’ensemble des participants et présentée par courrier aux autorités compétentes, repose sur l’étude de la mise en place d’une criée coopérative, ouverte à différents profils de sociétaires (pêcheurs, mareyeurs, collectivités, privés)

 

Le groupe de réflexion s’est appuyé sur l’expérience de la criée coopérative du Grau du Roi (créée en 1948) dont le fonctionnement permet de s’adapter facilement aux mutations de la filière. Une délégation de pêcheurs croisicais accompagnés de représentants de la ville du Croisic, a été reçue mardi 9 juin au Grau du Roi, par le Président de la criée qui leur a présenté l’ensemble du fonctionnement, du débarquement à l’expédition des captures.

 

Séduits par les résultats de leurs collègues gardois, il apparaît indispensable aux pêcheurs croisicais de tenter une nouvelle expérience de coopérative avec le soutien des collectivités plutôt que de se résigner à  vivre l’agonie de la profession qui touchera également le tissu économique local et le tourisme d’une petite cité de caractère !


Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE DANS LA CITE
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 22:22

 

Union des  commerçants et artisans

Un maillon indispensable à l’économie locale

 

Réunis en assemblée générale les adhérents de l’UCAPLC (union des commerçants artisans et professions libérales du Croisic) ont pris acte du bilan de l’année écoulée et d’une prospective qui ne cèdera rien à la crise. Jean Marc Brillault, président depuis neuf ans remettra son poste lors de la prochaine réunion du conseil d’administration, Son successeur devra inscrire son action dans un contexte économique difficile mais aussi propice à générer des initiatives.

 
Jean Marc Brillaut président de l'UCAPC



L’UCAPLC a le rôle important de fédérer les activités, de protéger les intérêts communs, sans nuire aux intérêts respectifs des adhérents
. Ces acteurs de l’économie locale se posent beaucoup de questions, souvent induites par une situation difficile avec cette question cruciale : comment adapter une action dynamique et unitaire par rapport aux activités locales, alors que l’évolution de la société modifie les comportements des "clients" qu’ils soient  résidents permanents ou secondaires ou plus simplement de passage ?

 

A cette question les représentants de municipalité, Michèle Quellard et son premier adjoint Gérard Le Cam, ont répondu précisément point par point. Concernant la vie économique, la volonté exprimée par les élus est de développer une stratégie visant à amplifier la fréquentation de la ville. Plusieurs mesures sont à l’ordre du jour dont la prise en compte directe de la compétence tourisme. Face à ce secteur concurrentiel qui se doit de s’appuyer sur la complémentarité des territoires, une politique volontariste se met en place.

 

L’annonce du nouvel Office de Tourisme place du Pilori va dans le sens d’une relance de la fréquentation des rues en retrait du port « Nous aurons un concept marketing de l’offre touristique afin de faire vivre Le Croisic toute l’année ce qui est vital pour pérenniser et faire progresser vos activités en même temps que marquer la personnalité de la ville et mettre en évidence la qualité de notre cadre de vie.  En développant la fréquentation au-delà de la saison estivale nous créerons les conditions de cet essor»

 

L’UCAPLC, comme l’a rappelé Jean Marc Brillault, n’a pas vocation première de créer de l’évènementiel mais, par le biais de la braderie organisée chaque année en août, elle draine une fréquentation bénéfique pour la ville. L’autre manifestation phare, le Marché de Noël, contribue aussi à ce but. Plusieurs questions d’ordre pratique ou réglementaire ont aussi été abordées : nouvelle organisation du marché, plan de circulation avec une signalétique adaptée, accueil des camping-cars, logements saisonniers, amélioration de la voirie en zone artisanale, mixité sociale par le logement, création de nouveaux points d’accueil pour les entrepreneurs… tout cela « en considération d’un espace modeste de 450 ha dont il reste peu à urbaniser. »

 

Le maire a tenu toutefois à apporter une précision concernant la population, la commune présentée comme perdant des habitants, avait fait l’objet lors de précédentes mesures de recensement d’une surévaluation « Les dernières  statistiques font état d’une situation plus juste, plus pragmatique concernant notre population »

 

Au final, UCAPLC et municipalité détiennent à part égale la solution pour l’avenir : entreprendre pour dérouler l’image de la ville dans un contexte communautaire réaliste.

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE DANS LA CITE
commenter cet article
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 18:18

Solidaires des sauveteurs en mer

Les Korrigans du Port reviennent sur scène 


 

 



Nouvel opus pour la troupe locale, Les Korrigans du Port, qui se situe un peu dans l’esprit de la bande du Café de la Gare mais dans un genre différent. La bande emmenée par André Loyer, toujours très affûtée, invite les spectateurs à deux représentations exceptionnelles avec en toile de fond le soutien sans faille aux sauveteurs en mer.

 

Le spectacle « Contre vents et Marées » le 3ème du nom, est mis en scène par André Royer avec une équipe inchangée afin de ne pas faire mentir le dicton « On ne change pas une équipe qui gagne », c’est purement un spectacle de cabaret qui comporte 14 tableaux totalement différents les uns des autres avec de la chanson, des sketchs, de la magie et même ...... un peu d’opérette.

A la lueur des bougies et en alternance avec le show les spectateurs apprécieront un dîner de qualité servi à table. Comme cela se fait à Paris !

 

Les korrigans du Port, c’est avant tout une bande de copains, ils sont en tout 19 dont 17 occupent la  scène pendant près de deux heures tandis que les deux restants s'occupent de la technique, du son et de la lumière.

 

« Lors du précédent spectacle nous avions été contraints de refuser du monde, c'est la raison pour laquelle cette fois ci nous allons jouer deux soirées. Elles auront lieu les 20 et 21 mars prochain à 20h30 à la salle des fêtes du Croisic. Ces deux soirées, comme les précédentes,  seront données en soutien à la SNSM. Mais si les artiste sont à féliciter, il ne faut pas oublier celles  et  ceux qui ont fabriqué les costumes et gèrent le  matériel ;  dans ce spectacle il y en a beaucoup qui n’apparaissent pas dans la lumière des projecteurs,avec une mention spéciale pour Jean Baptiste Bihoré pour ses décors » Précise André Loyer

 

Utile : réservations à Office de Tourisme du Croisic au 02 40 23 00 70 ou auprès de la troupe Les Korrigans du Port ( Mireille ) 02 40 23 17 81 ; il reste encore quelques places

 

 © HippocampeInfo2 et André Loyer (texte et Photos)

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE DANS LA CITE
commenter cet article