Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 06:31

 

Batz sur Mer…. Les infos à retenir

 BANNIERE-VOEUX-BATZ.jpg

03 Le bijou du Père Monfort 03 Le bijou du Père Monfort

(©Dégats D'chez Nous - CD POSEIDON)

 

  banniere-SC-250-250-copie-1.gif

 

MiSE EN PLACE DU SERVICE CIVIQUE

Le Service Civique, créé par la loi du 10 mars 2010, permet aux jeunes de 16 à 25 ans de s’engager dans une mission d’intérêt général pour une durée de 6 à 12 mois (indemnisée 540 € par mois).

Pour en savoir plus :

Site de l’Agence du Service civique : www.service-civique.gouv.fr

Renseignements à l’accueil de la Mairie de BATZ-sur-MER


 

Code de la route

Destiné aux titulaires du permis de conduire « B », ce stage gratuit a pour objectif de sensibiliser tous les usagers à l’évolution de l’environnement routier.

 

Comme le souligne Didier Chossat, maire adjoint à la Sécurité, « le Code de la route est en constante évolution et des conducteurs enfreignent parfois certaines règles, nouvelles ou méconnues, sans le savoir. Le but de cette formation est de remettre à niveau les connaissances des conducteurs et conductrices ayant plus de 20 ans de permis, tout en les sensibilisant aux grandes règles de la sécurité routière ».

 

Ce stage gratuit aura lieu le jeudi 17 février 2011 de 14h à 17h dans la Salle des Fêtes. Les personnes désireuses d’y participer doivent s’inscrire au préalable auprès de Catherine RIOU, accueil de la mairie de Batz-sur-Mer (34, rue Jean XXIII / Tél. : 02.40.23.92.25).

 

Stage Seniors de remise à niveau du Code de la route, en pratique :

-     Jeudi 17 février 2011 de 14h à 17h

-     Salle des Fêtes de Batz-sur-Mer (rue de la Plage)

-     Entrée libre, sur inscription préalable auprès de Catherine RIOU, accueil de la mairie de Batz-sur-Mer (34, rue Jean XXIII / Tél. : 02.40.23.92.25)

-     Organisée an partenariat avec la Préfecture de Loire-Atlantique, action menée par Joël André, formateur en Sécurité Routière depuis 1992.

 


 

ENQUETE SUR LE CADRE DE VIE ET LA SECURITE 

L’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) réalise jusqu’au 16 avril 2011 une enquête sur le thème du cadre de vie et la sécurité.

 

La première partie de cette enquête porte sur la qualité de l’environnement de l’habitat, la seconde aborde les problèmes d’insécurité auxquels les personnes ont pu être confrontées au cours des deux dernières années : cambriolage, vandalisme, vol, agression, etc.

Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Une enquêtrice de l’INSEE chargée de les interroger prendra contact avec certains d’entre vous. Elle sera munie d’une carte officielle l’accréditant

 

Retrouvez les infos de votre ville sur

 HippocampeInfo2

 


 

Toutes les autres INFOS : cliquer sur le lien ci - dessous

B À O FÉVRIER 2011[1] B À O FÉVRIER 2011[1]    ( Bouche à oreilles est une publication de la mairie)

 

source : Bouches à Oreilles l'information Municipale de Batz sur Mer.

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 20:35

Sauvetage en mer

La valeur de l’engagement sous les projecteurs

  11 On My Way Home 11 On My Way Home (cliquer sur le lien)

 

 

A l’heure du traditionnel bilan annuel de la SNSM, Jean Leray, l’un des piliers de la station locale a reçu un hommage mérité, pour ce marin l’heure est venue de poser sac à terre après 37 années de dévouement. Un instant d’émotion partagé avec toutes les personnes présentes et un bel exemple de courage et de fidélité pour tout l’équipage fortement impliqué dans les missions de sauvetage « pour que la mer n’ait plus le goût des larmes ». Médailles et cadeaux ont été remis à Jean Leray qui a eu une pensée émue pour ses amis disparus.

 remise-medaille-ville-a-Jean-Leray.jpg

Daniel Guillou, Président de la station croisicaise a de quoi être satisfait il se dit même comblé  : autour de lui se trouve une équipe opérationnelle formée, motivée et efficace qui assure l’ensemble des missions relevant du secteur d’intervention de la station ; à terre une autre équipe est tout aussi motivée et efficace, elle assure les tâches administratives et tient la boutique de la station.

 Daniel-Guillou-Pdt-SNSM-Croisic-2.jpg

Une autre satisfaction pour Daniel Guillou c’est de constater qu’un réel élan de solidarité se développe autour de la station avec de nombreuses initiatives prises par les particuliers comme par les associations pour concourir financièrement à son fonctionnement ainsi qu’au renouvellement et à l’entretien du matériel. Le Président n’hésites pas à parler plus d’amitié que de solidarité tant les liens forts relient les sauveteurs à la population de même qu’aux collectivités locales qui subventionnent la station.

 

Le bilan de l’année 2010 se traduit en quelques chiffres : 47 sorties pour le canot tous temps « Pierre robert Graham » pour des remorquages, des sauvetages, des exercices et aussi pour des dispersions de cendres. Pour le zodiac « Louis Baussier » 9 sorties ont été effectuées principalement sur des exercices et des surveillances de manifestations nautiques. Un année plutôt animée avec quelques point forts et marquants :la tempête Xynthia et une opération de sauvetage sur le plateau du Four où étaient exposés le personnel des Phares et Balise et surtout le naufrage du fileyeur « Laisse d’in Dire » avec la disparition d’un patron pêcheur. On ne change pas une équipe qui gagne sourit Daniel Guillou qui n’envisage aucun changement chez le personnel navigant de la station qui enregistre deux arrivées avec Bruno Flament et Bernard Bihoré.

  station-SNSM-CROISIC.jpg

Pas changement mais des remerciements et des félicitations pour la disponibilité, la réactivité et l’engagement des sauveteurs. Autre motif de confiance dans l’avenir c’est le redémarrage de l’école de la mer « Une école de la vie » aime à rappeler le président qui accueille des jeunes en formation, sans doute la relève pour demain. « Je tiens à remercier le personnel de la station qui s’engage à former ces jeunes. Une nouvelle session sera lancée en 2011, je souhaite un même succès aux futurs stagiaires ainsi qu’à l’équipe en charge de la formation » souligne Daniel Guillou qui avoue son admiration pour les « Dames familièrement appelées les abeilles » qui tiennent la boutique de la station où sont à vendre des articles logotypés dont elles font leur miel « Elles sont emblématiques de l’esprit de la station et suscitent l’admiration de toute l’équipe »

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 15:00

OGEC ste Marie/St Pierre

Le regroupement des deux écoles plus que jamais d’actualité

 

Lors de la dernière assemblée générale de l’organisation de gestion des écoles catholiques (OGEC) la question récurrente depuis plusieurs années du regroupement des deux écoles a été évoquée. Un dossier ouvert il y a 20 ans qui pourrait bien entrer dans une phase concrète. Un besoin mais aussi une nécessité qui se heurte encore à quelques difficultés.

 ogec-batz.jpg

de gauche à droite : J.L Grossard (Trésorier), Rachel Le Couffec (directrice) et C. L'Hyver ( secrétaire)

 

« Des difficultés certes car nous ne sommes pas propriétaires » souligne Jean Louis Grossard qui précise « Le propriétaire c’est de fait le diocèse par le biais d’une de ses filiales, La Providence, qui décide s’il faut vendre ou pas. L’idée c’est que l’école Ste Marie située en ville rejoigne l’école St Pierre. Pour l’instant La Providence n’est pas pressé de vendre les bâtiments pour des raisons qui leur sont propres. On s’est rencontré, on en a discuté, on a consulté l’architecte des bâtiments de France en raison de la proximité des fontaines de Trémondais qui constitue un site archéologique intéressant. Tout cela fait que le processus est bloqué et nous ne sommes pas maîtres de la situation, sachant aussi que sur le plan national, les regroupements ont plutôt tendance à s’effectuer à se faire géographiquement (sur un canton par exemple, et par opposition à des sites sur une même ville). A batz comme au Croisic (école saint Goustan) les bâtiments sont en bon état par opposition à ceux du Pouliguen qui se trouvent dans un état plus difficile. Nous disposons d’une démographie favorable au maintien des classes, voire à leur augmentation. C’est la situation actuelle, les projets communaux nous amènent à penser que cela peut perdurer. Nous travaillons sur un patrimoine relevant de baux « a comoda » (ndlr : Prêt à usage précisé) que nous entretenons, que nous valorisons régulièrement et dont nous assumons le travaux, les assurances, les impôts avec accord du propriétaire ». Les négociations se poursuivent avec en toile de fond une structure plus facile à gérer et un cadre éducatif cohérent. L’OGEC s’est d’ailleurs engagé dans une étude approfondie des tenants et aboutissants de ce regroupement avec le concours de personnes qualifiées « Nous bénéficions de l’expertise d’un parent d’élève qui est architecte »

 ecole-saint-pierre-batz.jpg

Ce dossier important mis à part le bilan effectué par l’Ogec est positif, tant par le développement de projets pédagogiques mais aussi les améliorations en terme d’équipements qui mobilisent l’équipe d’enseignants, les parents d’élèves et bien sûr l’OGEC ; avec des investissements significatifs sur le matériel informatique et la préparation de locaux additionnels adaptés aux besoins. Pour parvenir à ces résultats l’OGEC n’hésite pas à chercher des mécènes dont l’aide précieuse permet d’asseoir les projets.

 

P1020444.JPGAutre volet, le Pardon de St Guénolé, l’une des toutes premières manifestations estivales de la commune qui permet, outre la forte expression de générer des ressources pour l’école libre. Ce rendez-vous sera différemment structuré avec la création récente d’une association culturelle indépendante dont l’objectif sera d’organiser avec plus d’efficience l’évènement tout en préservant l’esprit premier de la kermesse. L’Ogec n’en fera pas partie pour des raisons statutaires mais bénéficiera d’un contrat exclusif pour deux stands qui conserveront l’intégralité de leurs ressources. « Tout cela se met en place et semble fédérer assez largement  des particuliers comme des associations locales» précise Jean Louis Grossard.

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 04:29

SEM pêche plaisance

 René Leroux pour une large concertation

Rene-Leroux-et-Michele-Quellard.jpg 

Invités par Michèle Quellard, maire du Croisic, René Leroux maire de La Turballe, conseiller général et président de la SEM pêche plaisance  accompagné de Bernard Palladin (directeur général de la SEM) se sont livrés à quelques explications rhétoriques concernant la nouvelle structure officiellement mise en place depuis le 1er Janvier et qui administrera les ports de La Turballe et du Croisic pour la pêche et la plaisance.

Des questions et surtout une priorité pour le président comme pour  le directeur général : rien ne se fera sans une large concertation avec les usagers du port.

 

« La fin de concession (du port de plaisance croisicais) ne regarde pas la SEM c’est le domaine du Conseil Général. Nous avons pris connaissance avec monsieur Palladin de ce qui se passait sur le port du Croisic dans le domaine de la plaisance, on doit harmoniser tout cela entre les responsabilités de la CCI et de la commune, il y a plusieurs bassins, il faut voir s’il faut engager des travaux, des rénovations… En tout cas ce que l’on va essayer de faire c’est instaurer un dialogue permanent de manière à ce que chacun puisse s’exprimer, faire remonter ses attentes et que l’on puisse avoir une certaine réactivité pour répondre aux souhaits et aux besoins, c’est pour moi très important au titre que pour la pêche » déclare René Leroux qui en appelle au dialogue et aux échanges.

 

Bernard Palladin ne souhaite pas minimiser les enjeux de cette mutation

« on a eu l’occasion de se positionner préalablement sur la question pêche. Pour ce qui concerne la plaisance, on va s’appuyer sur des compétences qui existent chez les personnes déjà affectées au port de plaisance croisicais et qui ont choisi d’intégrer la SEM, c’est avec eux que l’on va travailler. On a également repris la totalité du personnel de la criée soit 7 personnes. Le but est bien de s’appuyer sur les équipes en place qui connaissent bien le port. Notre objectif premier est d’organiser le fonctionnement  et de gérer les différents bassins comme une seule entité, d’en harmoniser le fonctionnement pour amener de la cohérence dans la gestion mais aussi d’envisager un développement économique. Notre objectif n’est pas seulement de maintenir les infrastructures, c’est aussi de les développer c’est la mission que nous avons reçu du CG  44»

 

un propos rassurant pour le public venu écouter les axes et orientations prises pour le port croisicais qui pourra rencontrer facilement en cas de besoin, le directeur général dispose d’un bureau au Croisic.

 Rene-Leroux-et-Bernard-Palladin.jpg

                            René Leroux                                                              Bernard Palladin

 

quelques questions posées :

 

De Maryvonne Ledour conseillère municipale, groupe «Mieux vivre au Croisic »

Comment pensez-vous répartir les bassins entre la pêche et la plaisance ?

 

 René Leroux : « Cela se fera avec les professionnels, il est évident que la vocation première du port c’est la pêche pas simplement en terme de stationnement mais aussi en cas de gros temps, là encore il s’agit de concertation et de priorité. Le réaménagement des bassins intéresse autant les professionnels que les plaisanciers. C’est l’objet de la concertation que l’on souhaite mettre en place. Le grand bassin représente un potentiel pour l’avenir à court terme je précise»

 

Eric Mahé (Groupe Mieux vivre le Croisic) : Quid de la comptabilité, elle sera analytique entre la pêche et la plaisance ?

 

R.L. : « pour ce qui est de la pêche il n’y aura qu’une seule comptabilité, pour ce qui est de la plaisance il n’y aura une comptabilité entre La Turballe et Le Croisic, sachant que ce qui est payé ici doit rester aux usagers, pour La Turballe ce sera la même chose, donc deux comptabilité »

 

Eric Mahé : Pensez-vous qu’il faut une année pour analyser la situation ?

 

R.L. : « On ne va pas dire que le temps ne nous est pas compté. On ne veut pas modifier les choses, sauf que la gestion va devenir privée alors qu’elle était privée pour la pêche au Croisic, publique à La Turballe et pour la plaisance publique dans les deux ports (en régie municipale). On va réfléchir avec Bernard Palladin et le conseil d’administration s’il n’y a pas des possibilités de développer sur l’un ou l’autre des sites des activités économiques mais aujourd’hui, on n’a rien d’écrit dans la délégation de service publique qui a été lancée par le CG44 à laquelle nous avons répondu en tant que SEM , mais nous avons à réfléchir en tant qu’acteur économique pour aider et accompagner les différents partenaires »

 

Beaucoup d’autres questions ont été posées par différents intervenants portant essentiellement sur la pratique du port et de ses équipements avec pour réponse des acteurs de la SEM

 

"d’une attention toute particulière apportée à l’optimisation du fonctionnement des installations portuaires et notamment concernant le roulève qui peut poser problèmes et interrogations concernant son utilisation suivant le poids des navires et le confortement de son aire d’évolution."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 12:36

Ville de Batz - Voeux du Maire
Décor réalisé par le Service Municipal des Espaces Verts à partir de déchets recyclés

 

expo-voeux-compo-2.jpg

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 15:40

Accueil des villes de France

Un repas de fin d’année très convivial !

 

Placés sous le signe de l’amitié et de la convivialité, les repas de fin d’année rassemblent à chaque fois un grand nombre d’adhérents autour d’une bonne table pour un après midi festif où la danse et les animations occupent une bonne place.

 compo-repas-de-fin-d-annee.jpg

C’était le cas ce dimanche 12 décembre avec la participation de 125 personnes qui ont répondu favorablement à l’invitation lancée par Colette Richard, présidente de l’AVF Le Croisic – Batz sur mer. Au menu après l’apéritif le traditionnel saumon suivi du cochon grillé et de l’assiette gourmande, un repas orchestré par le traiteur Guérandais Alban et mis en musique et chansons par les adhérents AVF. Un prélude aux fêtes de fin d’année qui a satisfait tous les participants visiblement ravis de ce bon moment partagé.

 DSC04334.jpg

A noter pour celles et ceux qui l’ignorent encore que AVF ne se contente pas d’accueillir et de faciliter l’intégration des nouveaux habitants, elle prolonge son action au quotidien avec de nombreuses activités ludiques, culturelles et sportives pendant toute l’année (ouvertes aux adhérents). Les renseignements et adhésions sont à prendre à l’accueil situé à la maison des associations 15 rue Jean Jacques Rousseau 44490 Le Croisic

Tél : 02 40 62 90 94 courriel avflecroisic@laposte.net.

 

A noter encore que AVF Le Croisic - Batz sur mer reçoit depuis plusieurs années le label AVF pour la qualité de ses actions sur les deux communes.

 

AVF accueil nouveaux habitants

de gauche à droite : Colette Richard (Présidente de l'AVF Le Croisic - Batz sur mer) et Georges Larguier (Président régional AVF)

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 11:54

70 ans et plus les aînés sont de sortie!

 sortie-des-aines.jpg

Comme chaque année les résidents croisicais de 70 ans et plus étaient conviés jeudi  9 décembre par la municipalité (centre croisicais d'actions sociales) à la traditionnelle sortie d’avant noël.

Deux cent vingt personnes ont répondu à cette invitation et ont pris la direction de Muzillac pour un repas dansant en compagnie de nombreux élus et accompagnateurs.

 

« Nous avons passé un très bon moment » ont déclaré visiblement enchantés plusieurs participants à ce rendez-vous de l’amitié qui permet de maintenir le lien social entre les croisicais et de permettre des échanges entre les personnes qui n’ont pas l’occasion de se voir très souvent.

 

Souvenirs échangés, relations qui se nouent,  les aînés apprécient et attendent très souvent ce moment fait de joie et de bonne humeur et quelques pas de danse qui annoncent les fêtes de fin d’année.

 

A noter que les personnes n’ayant pu répondre favorablement à cette invitation ne sont pas oubliés, il seront visités dans les prochains jours par les élus, ils recevront un signe d'amitié et quelques friandises chocolatées.

 

 

sortie-des-aines-3.jpg

le-croisic-donnez-de-la-hauteur-Voeux-4.jpg

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 14:47

 DSC00112-copie-2.JPG

Harmonie Fleurs Le Croisic

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 22:07

Accueil des nouveaux habitants

Ils sont 80 a avoir choisi le Croisic

 

Avec quatre vingt nouveaux arrivant sur la commune, l’association AVF tenait le rôle de maitre de cérémonie samedi 20 novembre dernier. Entre présentation d’une ville tournée vers la mer et quelques cadeaux. Les néo-croisicais, une trentaine avaient répondu favorablement à l’invitation, se  sont désormais sentis désormais chez eux.

 AVF-accueil-nouveaux-habitants.jpg

Conforme à une tradition désormais bien installée, les nouveaux habitants ont été officiellement reçus par l’association Accueil de Villes de France et de Michèle Quellard qui était accompagnée de nombreux élus. Une cérémonie qui reste toujours très détendue et conviviale qui met en valeur le choix toujours très personnel et important de la ville dans laquelle on choisit de mener une autre vie après une carrière très souvent menée dans des régions éloignées du littoral synonyme de vacances loin des agitations des grandes cités. Une intégration très souvent facilitée par l’accompagnement de l’association des Villes de France qui développe de nombreuses propositions d’activités ludiques, sportives et culturelles multipliant les échanges et créant des liens entre tous en respectant les goûts et les inclinations de chacun avec un ouverture et une écoute sur toutes les propositions nouvelles. A noter que Georges Larguier, Président régional des AVF, a décerné à Colette Richard, la présidente locale AVF, le label 2010 synonyme de qualité d’accueil et de dynamisme constaté dans l’organisation des activités menées par toute une équipe.

AVF-accueil-nouveaux-habitants-2.jpg

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 19:37

Batz sur mer en pleine mutation

Grands travaux et projets  façonnent son image

 


 

Conformément à ce qui avait été annoncé lors de sa campagne pour les municipales et, dans la droite ligne de l’action politique menée lors de son précédent municipe, Danièle Rival a fait récemment le tour du propriétaire d’une ville en pleine mutation qui façonne progressivement  avec déjà une bonne cinquantaine de projets, une nouvelle image. Principal ingrédient de la Recette, la mise en valeur du riche patrimoine civil et religieux omniprésent sur la commune pimentée de quelques innovations en phase avec son statut de station balnéaire, et une volonté d’améliorer la vie en ville.

DSC00047.JPG Danièle Rival, maire de Batz et son adjoint Serge Riffaut, en charge des finances et des travaux

 

 

Une recette déjà appréciée par une large majorité des habitants et de résidents secondaires depuis la réhabilitation de l’axe nord – sud conduisant directement à la mer via le parc du Petit Bois.

 

La ville est de plein pieds dans un programme ambitieux de travaux visant à améliorer le cadre de vie, avec un patrimoine de belle facture entretenu et valorisé, l’aménagement de la cité est en marche avec la reprise totale de la grande rue qui s’annonce déjà comme l’une des belles artères communales, dans l’esprit et la continuité de ce qui a été précédemment réalisé de la Place du Garnal jusqu’au port saint Michel (la plage familiale et traditionnelle située à quelques pas du Bourg), de nombreux aménagement avaient été effectués intégrant l’aménagement du Parc Petit Bois, la place du Mûrier et la promenade longeant le bord de mer. « Pour chacun des programmes que nous engageons nous procédons à l’enterrement des réseau, cela représente un coût important mais cela libère ainsi le patrimoine d’une nuisance importante » précise Danièle Rival appuyée par son premier adjoint, Serge Riffaut qui tient les cordons de la bourse communale, également en charge des travaux. A l’arrivée, la Grande rue sera une voie sur laquelle les habitants pourront profiter d’un espace agréable grâce à un aménagement parfaitement étudié pour se réapproprier cette partie du bourg. « Nous tenons compte à chaque fois de la sécurité des personnes à mobilité réduite, handicapées ou âgées ou encore accompagnées d’enfant, les piétons pourront cheminer en toute sécurité dans un cadre qui incite à la découverte du bourg et met en valeur notre patrimoine »

 compo-grande-rue--1.jpgcompo-musee---2.jpg

La Grande rue et l'extension du Musée des Marais Salants, deux gros chantiersd actuellement en cours

 

L’autre gros chantier, c’est l’extension du Musée intercommunal des Marais Salants « Un projet communautaire financé pour 4 835 000 € par la communauté de communes Cap Atlantique qui doit profiter seulement à Batz mais aussi à toute la Presqu’île. Un outil moderne destiné à promouvoir l’activité salicole, les traditions locales et une nature dont la faune autant que la flore est exceptionnelle. C’est un atout majeur du développement de notre territoire »

 

Egalement en cours, les travaux sur le dôme de l’Eglise saint Guénolé sont effectifs depuis le mois de juin dernier « Un chantier incontournable et urgent pour la préservation du joyau du patrimoine local (avec la chapelle du Mûrier) qui souffrait d’infiltrations menaçant son intégrité. Le monument très visité de » la tour duquel l’on peut découvrir un panorama remarquable est fermé depuis le début des travaux. Monument cultuel s’est aussi un atout touristique » précise le maire qui espère la réouverture pour le printemps prochain.

La liste n’est pas close avec la création actuellement en cours d’un nouveau restaurant scolaire devenu une impérieuse nécessité pour cause de vétusté du précédent et de nouvelles normes. « Le chantier avance bien. Notre choix après études s’est porté pour une nouvelle construction, solution la plus adaptée financièrement et plus logique dans notre recherche d’adapter l’outil aux besoins comme aux nécessités de donner un cadre agréable à nos enfants »

 compo---4.jpg

 

 

Un autre projet avance à grand pas c’est le projet de création d’un centre culturel polyvalent dans l’ancien grenier à sel situé à proximité du centre bourg « Une étude a été diligentée pour évaluer la faisabilité technique et financière de ce projet et évaluer ce qu’il convenait d’y faire. Cette réflexion s’est déroulée avec l’évaluation des besoins locaux, la complémentarité de l’offre avec celles formulées par les communes voisines » indique Danièle Rival qui annonce son intention de mener à terme avec son équipe, la réalisation de ce projet.

 

Et la liste s’allonge encore avec le projet de maison de retraite « La question du terrain doit très vite se régler, un accord est intervenu entre le futur gestionnaire et le propriétaire». Même chose ou en passe de l’être pour la zone d’aménagement concerté de type privé La Pigeonnière, « déterminante pour le développement économique de la ville, avec cet aménagement en entrée de ville nous aurons à la fois de nouveaux logements, une mixité sociale, deux éléments garants du maintien des services et des écoles. Un aménagement bien dans l’esprit du PLU désormais exécutoire et de son plan d’aménagement et de développement durable » insiste le maire qui sait pouvoir s’appuyer sur son équipe comme sur l’expertise et l’engagement des services municipaux.

 

A moyen terme, ce sera la mise en sécurité et la réhabilitation de la route côtière (CD45), l’application d’un plan pluriannuel d’entretien de la voirie, création de nouveaux parkings, aire de stationnement pour auto- caravanes ainsi que divers aménagements urbains (Espace Petit Bois, Salle des fêtes) et paysagers telle la réhabilitation des ponts communaux ainsi que la protection environnementale, un point sur lequel Danièle Rival se déclare très sensible. Le maire indique aussi sa volonté de voir se former une nouvelle union des commerçants aujourd’hui absente « une nécessité pour le développement économique de notre ville. Cela avance bien »

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article