Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 17:19

Moi Aussi J’Agis … pour ma plage

 

 

Samedi 15 mars de  9h30 à 15h à la plage saint-Goustan au Croisic, l’association Loire Océane Environnement (LOE) vous propose  un grand nettoyage de plage suivi, si la météo  le permet, d’un pique-nique économe en déchets. Pensez à apporter un déjeuner qui ne créera pas de déchets pour que cette action civique et écologique soit complètement réussie !

Parce que nous aimons tous nous promener sur des plages propres, il faut agir, retrousser nos manches, et venir nombreux ramasser les déchets échoués sur les plages et criques. Dans le cadre de ce « Moi aussi j’agis », du matériel (gants, sacs) vous sera prêté mais vous pouvez apporter seaux ou cabats pour plus d’efficacité !

Cette action s’inscrit dans une action globale de LOE en faveur de la préservation du littoral : « Entre terre et mer – le reflet de nos usages. » Elle est menée en partenariat avec le Département de Loire Atlantique, la DREAL Pays de la Loire et l’Agence de l’Eau Loire Bretagne.

Ramasser les déchets, c’est l’affaire de tous et de tous les jours ! 

 

Renseignements auprès de Loire Océane Environnement : 02.40.45.35.96

 

 

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 17:57

6 août - Visites gratuites aux Jardins de la Mer

De la terre à la mer
De l'étang de Kervaudu à la baie Deslandes, une balade commentée par les propriétaires de la saline de Saint Goustan. Découverte de ce site naturel en partie occupé par une lagune côtière de 2ha aménagée au XVème siècle et qui sert aujourd'hui d'écrin aux Jardins de la Mer, une nurserie de coquillages. Entre terre et mer, cette balade conviviale dessine un trait d'union entre les cultures marines et le littoral. Elle s'achève par une présentation de l'estran rocheux qui livre toutes ses richesses animales et végétales à marée basse.

Visite gratuite ouverte à tous
Durée : 1h30
23 juillet (COMPLET) et 6 août à 14h
Renseignements et inscription à l'Office de Tourisme
Intervenants : Valérie et Jean-Marie Pédron, animateurs-conférenciers et naturalistes spécialisés sur le littoral.

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 17:43

Sortie CPIE - 6 - 21 août -

Les richesses de la mer

Le bord de la mer nous dévoile ses richesses à marée basse...Apprenez à reconnaître la faune et la flore de l'estran et de la plage, tout en vous familiarisant avec les techniques d'une pêche respectueuse du milieu

Sortie pédestre - public familial - 2h
18 juillet : départ à 10h
26 juillet : départ à 15h
6 août : départ 14h
21 août : départ à 14h

Inscription à l'office de tourisme du Croisic obligatoire
Tarifs : 6€ adulte
           Gratuit - de 12 ans

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT
commenter cet article
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 12:01

Connaître et comprendre l’environnement

Pour devenir un vacancier éco-responsable

 

 

L’office de tourisme vient d’initier une action pédagogique vers le grand public fréquentant la ville en cette période estivale. Trois panneaux exposés à l’office de tourisme mais aussi lors de certaines manifestations populaires à l’image des vieux métiers de la mer et des lundis sur les quais (sur le stand de l’OTSI) permettront au plus grand nombre de personnes de prendre connaissance des éco systèmes et de mieux comprendre les actions entreprises sur le territoire de la commune en matière d’entretien des lieux publics largement fréquentés en été, à l’image des plages et des zones dunaires. Une initiative qui est le fruit d’un partenariat avec le Centre permanent d’initiatives pour l’environnement. La richesse et la diversité du réseau associatif  facilite la mise en place et la coordination de projets éducatifs très diversifiés (l’eau, la biodiversité, le jardinage biologique, les énergies renouvelables, les déchets, la mobilité...)

 infi-de-l-OTSI-plages-et-environnement-2.jpg

Jeanine Le Bihan - Pennaroz - Présidente du conseil de gestion de l'office de tourisme municipal

 

Le Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) de Nantes et sa région est une association au service des territoires dont l’un des objectifs est de développer par une pédagogie active adaptée à chaque public, une démarche à la fois scientifique, sensible et culturelle. Mieux informer c’est aussi mieux comprendre les enjeux concernant la préservation d’un milieu sensible.

 

C’est aussi pouvoir répondre à certaines questions que peuvent se poser les usagers comme la propreté des plages. « Certaines personnes s’interrogent sur leur nettoyage, déclare William Nocus, chargé de la communication de la ville. Elles sont régulièrement nettoyées suivant une gestion différenciée propre à la nature spécifique de chaque site. Les moyens utilisés sont soit mécaniques ou manuels. Le public ne sait pas toujours que les laisses de mer constituées de déchets organiques jouent un rôle fondamental  notamment pour fixer les dunes ainsi que pour préserver la chaîne alimentaire de la faune. Il ne s’agit pas là réellement de déchets mais bien d’un élément naturel utile à la biodiversité. De même sur la zone dunaire se trouve une flore spécifique qu’il convient de préserver »

 infi-de-l-OTSI-plages-et-environnement.JPG

Le but de cette opération est bien de sensibiliser le public sur des fondamentaux et de tordre le coup à des idées toutes faites. Même chose pour la pêche à pieds de loisir : connaître la taille minimale autorisée des coquillages, savoir quel outil de pêche utiliser, remettre exactement à leur place les pierres ou galets que l’on retourne sont des éléments essentiels permettant la préservation des espèces animales.

 

Cette initiative, lancée par l’office de tourisme municipal à partir du 20 juillet doit se prolonger jusqu’au 10 août avec notamment le 4 août prochain une sensibilisation, in situ, aux enjeux environnementaux sur la plage de saint Goustan.

 

 

 P.lehmann

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 21:48

DSC01718.JPG

Mardi 5 Juillet - Au jardin des plantes - Nantes

DSC01716.jpg

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 09:46

Vers un jardin sans pesticide : Une charte proposée au public

 compo-jardin-Hotel-de-ville.jpg

Depuis la mise en place de son plan de désherbage en 2005, la Ville du Croisic n’utilise plus de produit phytosanitaire dans l’entretien de ses espaces verts. Aujourd’hui, sous l’impulsion de la communauté d’agglomération, Cap Atlantique, les particuliers sont encouragés à s’inscrire dans cet acte citoyen. Ainsi une  « Charte de l’habitant » est disponible à la signature des Croisicais. Neuf engagements sont proposés aux jardiniers, comme de ne choisir que des plantes locales adaptées à nos jardins, de nourrir le sol plutôt que de chercher à guérir les plantes ou de privilégier les traitements doux comme les coccinelles dans la lutte contre l’invasion de pucerons.

 

L’emploi de pesticides impacte fortement l’environnement, notamment cette ressources précieuses que représente l’eau. Exploitée sans mesure ni prudence, l'eau est de plus en plus polluée, et la production d’eau potable de plus en plus complexe et coûteuse.

 

Cette charte est actuellement disponible à l’accueil de l’hôtel de ville. Il est important que chaque particulier s’inscrive dans cette démarche volontaire. Lors de la signature de la charte, les adhérents se verront remettre un livret d’accompagnement.

 

 Ce guide rappelle les enjeux du jardinage au naturel : préservation de la biodiversité, de la qualité de l’eau, ou encore protection du sol.

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 07:55

Assainissement

Nécessité de préserver les milieux sensibles

 

L’assainissement est devenu la préoccupation majeure sur Le Croisic en raison de la présence d’activités liées à la qualité de l’eau à l’image de la conchyliculture. L’obligation de raccordement  faite aux propriétaires des biens immobiliers qui ne le seraient pas encore va s’accompagner de mesures plus rigoureuses de contrôle.

 

Alain Lefebvre, adjoint aux travaux est revenu sur la situation actuelle « Nous ALAIN-LEFEVRE-adjoint-aux-travaux-Le-Croisic.jpgsommes évidemment entourés d’eau vivante, d’un côté le Traict où se développent les activités conchylicoles, de l’autre un bassin très poissonneux. La communauté de commune a fait un gros effort en matière d’assainissement, la commune est très largement couverte mise à part quelques maisons individuelles qui sont soumises au mode de traitement individuel, il y a encore des points noirs concernant l’analyse des eaux  et les recherches que nous avons faites nous ramènent vers nos exutoires d’eau pluviale ce qui démontre que des habitations sont mal raccordées ou ne sont pas raccordées sous différentes raisons : ancienneté, ignorance, mauvaise exécution… Cap Atlantique a fait un certain nombre de contrôles à notre demande, un pourcentage de 3,6%, soit une cinquantaine d’habitations ne sont pas raccordées ou polluantes. »

 

Michèle Quellard précise « C’est  Cap Atlantique qui est gestionnaire du réseau, la ville a provoqué une première réunion il y a une quinzaine de jours où nous avions convoqués tous les propriétaires d’habitations non raccordées et polluantes, peu de personnes étaient présentes pour différentes raisons, certains sont résident secondaires. Nous avons conscience de cette démarche environnementale car demain si nous changions de classement, les professionnels seraient obligés de cesser leur production et de ne vendre que des produits cuits. Autant dire que l’économie serait mise en péril »

 

Désormais les habitations non ou mal raccordées et polluantes devront l’être conformément à la loi « Concernant l’engagement financier des personnes concernées qui varie entre 1000 et 10 000 euros, ils peuvent éventuellement bénéficier suivant le cas d’un crédit du centre de prêt à l’habitat au titre de l’Eco Prêt « assainissement » à taux zéro suivant des conditions de ressources, d’un concours  à hauteur de 10 % du Conseil Général et de celui de Cap Atlantique à hauteur de  5% » précise Alain Lefebvre qui annonce aussi que les service seront très vigilant quant à l’obligation de raccordement « Les enjeux sont très importants »

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT
commenter cet article
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 15:13

SAM_0147.JPG

Lundi 18 octobre © Photos Patrick Lehmann

SAM_0165.JPG

SAM_0166.JPG

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT
commenter cet article
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 15:43

Propreté des plages

Les laisses de mer ne sont pas des déchets !

 

Souvent alimenté de commentaires, l’entretien des plages mobilise toutes les attentions et des moyens parfois assez lourds. Entre le propre et le sale existe une voie moyenne,c’est l’équilibre naturel apporté par les « laisses de mer »

 

Les plages du Croisic font l’objet d’un entretien régulier par les services municipaux avec aujourd’hui une optique bien différente du passé rejoignant l’action de protection de l’équilibre naturel portée depuis plusieurs années par l’association DECOS.
L’estran qui représente la zone situé entre la ligne haute des marées et son point le plus bas joue un rôle prédominant dans la vie terrestre et marine puisque c’est un lieu de reproduction et de nidification. Un espace dont dépend l’équilibre du littoral.

 

Dès lors comment concilier cette nécessité avec la détente et les loisirs ?

 

« Cela passe par l’utilisation de pratiques nouvelles, une sorte de tri sélectif entre les déchets laissés par la mer et ceux générés par l’homme, avec l’emploi d’un mode de nettoyage adapté respectueux de cet univers fragile » déclare Pierre Morvant le président de l’association environnementale DECOS qui est présente sur le canton du Croisic.

 

Même réflexion de Claude Verneau, adjoint chargé de l’environnement « Une action est menée depuis quelques mois en collaboration avec le Conservatoire du Littoral pour donner au public les explications nécessaires, un document doit sortir qui détaille cette vision en mettant le doigt sur le fait que le mieux peut être souvent l’ennemi du bien »

 

De fait des mesures ont été prises pour la protection de la flore en balisant les zones sensibles avec la pose de « ganivelles », le nettoyage des plages se fait avec beaucoup plus de discernement favorisant le développement des micro-éléments qui s’épanouissent dans ce que la mer a laissé afin de permettre le nourrissage des espèces animales qu’elles soient autochtones ou migratrices.

 

Outre le rôle déterminant pour les espèces animales, les laisses de mer favorisent la fixation des dunes grâce à la multiplication d’une végétation particulièrement vivace et vigoureuses qui résistent au piétinement. Elles favorisent le milieu naturel qui représente une forte valeur patrimoniale

 

« Le public principalement lors de la saison estivale sera informé de cet enjeu important à l’aide de plaquettes à vocation pédagogique » indique Claude Verneau, les saisonniers chargés de l’environnement iront au-devant des vacanciers et des réunions publiques sont envisagées sur ce sujet.

 

Les laisses de mer, partie intégrante du littoral « La plage n’est pas un désert mais au contraire fourmille de vie, le facteur déstabilisant c’est parfois l’homme, il faut bien comprendre que les laisses de mer ne sont pas des déchets » précise le Conservatoire du Littoral qui souhaite que le regard du public évolue à l’image de celui des communes qui privilégient désormais le nettoyage manuel organisé toute l’année sur les plages naturelle afin de stabiliser le milieu.

 

Un véritable chantier s’ouvre désormais pour provoquer la conscience collective et réduire l’incompréhension d’un public pourtant sensible à l’image authentique du littoral et plus généralement à la qualité du cadre de vie.

 

 

© Hippocampeinfo2 Fev.2009 texte et photos

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT
commenter cet article
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 07:35

Récupération de l’eau pluviale

La ville poursuit sa démarche écologique

 

Engagée depuis deux ans dans le traitement écologique des espaces publics, la ville vient d’installer aux serres municipales un récupérateur d’eau de pluie. D’une capacité de 10m3 il devrait permettre une auto suffisance en matière d’arrosage avec une eau non chlorée et non calcaire,des semis et des plantations effectuées aux serres municipales.

 

« la consommation constatée est d’environ d’un volume de 480 m3  sur l’année, les prévisions évaluent le volume recueilli avec le récupérateur à 600 m3 environ, sauf à constater un déficit de pluviométrie au printemps nous pouvons couvrir nos besoins »

 

13 000 € ont été investi dans cet équipement qui poursuit et amplifie la volonté municipale d’instaurer d’autres pratiques respectueuses de l’environnement.

crédit photo Ville du Croisic 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans CADRE DE VIE ET ENVIRONNEMENT
commenter cet article