Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 08:13

Pollution du Traict : matières fécales

 

Il est strictement interdit sous peine d’amende de déverser ses eaux usées (dites eaux noires) dans les regards d’eau pluviales.

(Le code de l’Environnement art. L.216‐6 prévoit des sanctions pouvant aller jusqu’à 75 000€ d’amende et 2 ans d’emprisonnement).


Reconnu d’intérêt européen par le classement en site Natura 2000 en 2002, le Traict du Croisic constitue un patrimoine naturel exceptionnel. Il allie enjeux écologiques et économiques.  Recouvert par la mer à chaque marée, le Traict du Croisic comptent 680 hectares de vasières et bancs de sables.

Outre les marais salants de Guérande qu’ils alimentent en eau salée, le Traict du Croisic comporte de nombreuses concessions pour la conchyliculture. Le site du Croisic est le premier centre d’élevage de France de coques. Cet environnement est donc très sensible à toute pollution.


Depuis, le 17 juillet, les analyses effectuées sur les coquillages révèlent une pollution bactériologique (Escherichia coli). La pêche à pied de loisirs et professionnelle est donc interdite.


Si construire des stations d’épuration est indispensable pour le traitement de nos eaux usées, l’eau pluviale ne bénéficie pas de cet équipement. Ainsi, plusieurs facteurs de pollution peuvent influer sur la qualité des eaux de baignade ou sur celle du Traict. Une multitude de pollutions diffuses, qu’elles soient d’origine agricole ou liées au ruissellement des eaux pluviales sur les routes et les parkings après une première pluie par exemple, finissent par générer des pollutions importantes. Un effort commun est donc nécessaire pour protéger le Traict et de manière plus globale notre environnement.


Sources de pollution du Traict

  • Rejet des eaux noires de camping-car dans les regards eaux pluviales.
  • Rejet des eaux noires des bateaux de plaisanciers dans le Traict
  • Déjections animales (chiens, chats, chevaux, etc.) sur le domaine public.
  • Mauvais raccordement des habitations sur le réseau d’eaux pluviales.

 

Reconquête des eaux des Traicts du Croisic et des barres de Pen Bron, La Turballe.

 

Le 24 janvier 2014, une charte a été signée pour la reconquête de la qualité bactériologique des zones conchylicoles et de pêche à pied des zones conchylicoles et de pêche à pied des « Traicts du Croisic » et des « Barres de Pen Bron  - La Turballe », par tous les acteurs institutionnels et les représentants des conchyliculteurs et pêcheurs à pied professionnels.

Sur les 35 actions recensées comme nécessaires, 28 ont déjà été engagées collectivement par les signataires de la charte. Ainsi 85 habitations avaient été identifiées non conformes par les services de Cap Atlantique au 1er janvier 2014 et 47 d’entre elles (soit 55%) ont été mises aux normes au 1er août 2014.


En revanche, depuis le 16 juillet 2014, de nouveaux seuils critiques ont été franchis conduisant les autorités sanitaires à interdire temporairement la pêche à pied professionnelle et de loisirs dans les Traicts du Croisic.


Les origines de cette nouvelle pollution bactériologique sont souvent diverses : résidences principales et secondaires mal ou non raccordées, rejets des eaux polluées des plaisanciers et camping-caristes dans le milieu naturel (via le réseau d’eaux pluviales pour les camping-caristes), déjections canines dans le réseau d’eaux pluviales, lessivage des sols dû aux fortes pluies d’orage du 28 juillet.


Les conséquences de ces récents épisodes, faisant craindre le déclassement de la zone de pêche, les principaux acteurs de la charte se sont rencontrés le 6 août au siège de Cap Atlantique pour analyser la situation et accélérer la réalisation d’actions susceptibles d’être immédiatement efficaces et complémentaires à celles déjà conduites depuis le début de l’année.


Six axes d’opération ont ainsi été arrêtés :


  1. La mise en place de périmètres à enjeux sanitaires portant sur les installations d’Assainissement Non Collectif, pour les communes du Croisic (périmètre déjà effectif depuis le 18 mars 2014), Batz-sur-Mer, Guérande et La Turballe ;
  2. La stricte application des délais de mise aux normes des installations d’assainissement individuel ou collectif, à la vue des périmètres précités, des règlements de services publics de Cap Atlantique et de la réglementation en vigueur, sous peine de fortes amendes ou de réalisation de travaux d’office sous domaine privé ;
  3. Le durcissement de la règlementation du stationnement des camping-cars sur le littoral en particulier pour éviter les rejets sauvages dans les regards d’eaux pluviales et intensifier l’usage des aires de service dédiées, au nombre de 30 sur le territoire de Cap Atlantique ;
  4. Le renforcement de la sensibilisation des plaisanciers sur terre et sur mer avec verbalisation pour les contrevenants pollueurs,
  5. L’application et le rappel de l’interdiction de la pêche à pieds de loisirs dans les Traicts du Croisic,
  6. La réalisation d’une campagne d’affichage incitative au respect de la qualité de l’eau du Territoire.

Conscients des enjeux environnementaux et économiques pour le Territoire, les signataires de la charte présents lors de cette rencontre, dont les services de l’État, les communes littorales, le Syndicat des parqueurs soutiennent non seulement les nouvelles démarches engagées mais aussi mobilisent les moyens nécessaires. Seule une action commune et concertée permettra de réduire le risque de déclassement des Traicts du Croisic qui rappelons-le, rassemblent le premier centre d’élevage de coques en France et à la clé près d’une centaine emplois directs sur le Territoire de Cap Atlantique.


Yves Métaireau,

Président de Cap Atlantique

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article

commentaires