Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : HIPPOCAMPEinfo2
  • HIPPOCAMPEinfo2
  • : TOUTE L'INFO Locale, Nationale et Internationale. Reportages -
  • Contact

DIVERS

 

soir-sur-les-quais.jpgScan-Lauf-jpg

 

 

Recherche

A la Une!

 Le premier média sur l'info locale
 Votre annonce ou votre publicité sur

"Ensemble, faisons circuler l'Info" "  

« Le savoir faire n’est rien sans le faire savoir »

contact téléphonique : 06 27 22 74 28

site  de Milepat Production : http://mileprod.over-blog.com
(pour nous contacter cliquer sur le bandeau)
entreprise individuelle SIRET n° 332 893 635 00059 code APE 7021Z

Les bonnes adresses au Croisic 

cliquer sur les liens 

 

Les saveurs de la mer, au cœur du centre historique  

 

Milepat Production Le Croisic "Votre communication sur mesure" :

 MAQUET~2 MAQUET~2 (cliquer sur le lien)

 

 

 

Communiqués

Carnaval : venez nous rejoindre

La ville invite tous ceux qui souhaitent à rejoindre les carnavaliers déjà inscrits pour le carnaval du Croisic le samedi 14 avril au soir pour le bal et le dimanche 15 avril pour le défilé sur les quais. Pas de thème imposé, costumes libres, chars acceptés avec enthousiasme. Contact à la mairie Laure Brechet 02 28 56 78 50 ou l.brechet@lecroisic.fr

 

 

 

Promotion de la Ville   

le croisic documentaire le croisic : documentaire copyright Milepat Production

 

(clic gauche pour visionner chaque vue, clic droit pour voir la vue précédente)

le croisic donnez de la hauteur 

Archives

Site à découvrir CAPTAIN MALO


Pour atteindre le site de CAPTAIN MALO cliquer  sur le bandeau
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 10:43

Hôpital Local Intercommunal

En attendant la nouvelle loi hospitalière

 

Au delà des traditionnels vœux, Christophe Presse, directeur adjoint de l’Hôpital intercommunal, a dressé le bilan d’une année de transition marquée principalement par l’ouverture de la nouvelle unité culinaire. A l’horizon de 2010 se profile la mise en place de la nouvelle loi hospitalière, le passage  à la tarification à l’activité et la prise en charge de la maladie d’Alzheimer, autant de points qui impliqueront  une réflexion sur les orientations stratégiques de l’établissement qui devra s’intégrer dans un projet de territoire.

 DSC00006.JPG

L’année 2009 s’est située dans la continuité de la réforme des hôpitaux, clôturant ainsi une série importante de réformes (création des Agences régionales d’hospitalisation, contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens, objectifs quantifiés nationaux…. Et le renforcement des droits des malades (loi du 2 mars 2002) « Cette série non exhaustive s’est conclue en 2009 par l’approbation de la loi portant réforme de l’hôpital, aux patients, à la santé et aux territoires (HPST), il est fort à penser qu’il y aura un avant et un après la loi Bachelot» indique Christophe Presse « La réflexion sur la future communauté hospitalière de territoire ouvre un nouveau chantier qui doit aboutir cette année l’objectif étant de mieux coordonner l’offre de soins et de partager des compétences et des moyens logistiques ; cela implique une stratégie nouvelle face au secteur privé plus que jamais regroupé et offensif  notamment en ce qui concerne l’hébergement des personnes âgées »

 

Sur ce point l’hôpital intercommunal a déjà déposé des dossiers en vue de la création de structures et de création de lits « Le besoin est important sur notre territoire, la concurrence ne l’est pas moins ; de même que pour l’accueil et la prise en charge des patients Alzheimer à domicile, un dossier classé prioritaire au plan départemental mais non retenue au titre de l’exercice 2009 »

 DSC00008.JPG

Christophe Presse a également mis en exergue la démarche de développement durable
« Nous collaborons déjà à des groupes de réflexion au niveau régional sur le sujet » l’hôpital intercommunal souhaite être exemplaire sur ce terrain (sélectivité des déchets hospitaliers, recyclage, achats et économie d’énergie) « Nous avons prévu des formations dans ce domaine » précise-t-il en appuyant le propos sur le bien être au travail des personnels « Vous le voyez les objectifs pour 2010 sont nombreux, je tiens à remercier l’ensemble des personnels pour leur investissement » Propos repris par
Michèle Quellard
, maire du Croisic et présidente du Conseil d'administration de l'hôpital local intercommunal, dans son intervention, a souligné l'importance de cette évolution programmée et de l'intégration de  l'hôpital local dans le schéma territorial qui doit être en phase avec les besoins pour un meilleur service rendu aux patients et à la population


Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 21:22

Vœux au personnel

Servir, Une volonté de  partagée

 

Plus qu’un rendez-vous convenu, les vœux adressés au personnel sont aussi l’occasion de mettre en évidence celles et ceux qui agissent souvent dans l’ombre. Le maire a défini un nouveau type de rapport avec le personnel municipal avec en filigrane la notion d’un service public faisant corps avec les élus et avec la population dans le but de servir la collectivité

 COMPO-VOEUX-AU-PERSONNEL.jpg

Joëlle Meunier, directrice générale des services a défini les contours de l’action publique, sa mise à disposition pour appliquer la décision des élus « La ville du Croisic a prouvé avec l’organisation de l’exposition marquant l’anniversaire des Cardinaux qu’elle pouvait réaliser de grandes choses, ce projet est une réussite collective, tout le personnel a contribuée à transformer la défaite historique en victoire malgré la difficulté de la tâche. Vous savez travailler pour l’intérêt général, vous savez vous fédérer autour d’un projet commun, que de chemin parcouru depuis le projet de service de 2005. Soyez fiers, même si certains esprits chagrins n’en finissent pas avec les vieux clichés sur les fonctionnaires. Nous devons poursuivre notre effort pour encore améliorer notre procédure interne, notre performance dans le service due aux croisicais et mieux travailler ensemble en améliorant la communication. Je crois que nous avons de la chance de travailler dans une ville comme Le Croisic»

 

DSC00713.JPGMichèle Quellard, maire du Croisic a souligné l’importance de tout ce qui touche aux relations humaines en mettant l’accent que rien n’était possible en dehors de la compréhension, du respect, de la tolérance « Créer, prévoir, organiser, sont trois verbes qui prennent une dimension particulière quand l’on traite des ressources humaines. Je suis, avec mon équipe, à l’origine des projets, vous en assurez la réalisation. Nous construisons ensemble pour l’intérêt des croisicais. La volonté politique pour laquelle j’ai été élue c’est l’objectif commun, nous avons conscience de la charge de travail que cela impose, j’ai confiance en vous » déclare le maire qui a ensuite décliné l’importance de tous dans l’accomplissement d’une politique proche de la population, de ses attentes et de ses besoins «  Je vous annonce que je proposerai lors du prochain budget (2010) une augmentation du régime indemnitaire », annonce applaudie par l’assistance, le maire a également annoncé une revisite du système d’astreinte ajoutant que s’il existait une sécurité de l’emploi cela n’était pas « synonyme d’une rémunération à la hauteur du service rendu »

 

Hommage a ensuite été rendu à Michèle Lelgouac’h entrée dans les services municipaux en 1975 et qui fait valoir ses droits à retraite après  services  rendus au sein du restaurant municipal puis au sein du service en charge des réceptions et cérémonies  « je vous remercie pour votre professionnalisme, vous  avez été appréciée pour vos qualités, vous laisserez un souvenir précieux à tous ceux qui vous ont approché » a déclaré le maire

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 12:10

Sainte Barbe

Progression significative des interventions

 

PRIOU-Chretien-Quellard.jpgRendez-vous traditionnel pour les soldats du feu, la sainte Barbe est l’occasion de faire le point sur les activités du centre de secours. 2009 a connu une progression significative des interventions ; entre bilan et décorations, le chef de centre Anthony Chrétien a souligné l’importance d’un matériel adapté ainsi que l’abnégation montrée par ses effectifs.

 

Le lieutenant Anthony Chrétien qui assure la direction du centre a livré quelques chiffres concernant l’année écoulée « Nous avons enregistrée une progression de 20% du nombre des interventions par rapport à l’année précédente, 467 interventions en 2009 dont 348 sur le Croisic et une centaine sur Batz sur mer, le reste s’est déroulée sur des communes voisines. Cette augmentation n’est pas due à la saison estivale, elle se répartie sur l’ensemble de l’année » le matériel et le recrutement sont au centre du bilan de l’année avec la dotation d’un nouveau Fourgon (FPTSR) d’une valeur de 380 000 €, véhicule mixte qui permet d’intervenir dans des cas de figure différents (Incendie et secours routier) « Une première pour notre centre de secours qui n’avait jamais disposé d’un tel matériel qui nous permet d’assurer des compétences pour lesquelles nous devions demander l’assistance des centres de secours voisins »

 

Concernant les effectifs la relève semble mieux assurée que par le passé « Cette année a aussi été basée sous le signe du recrutement car 8 personnes ont souscrit un engagement au seins du centre, elles ont suivi avec succès les différentes formations, de même le personnel en place à poursuivi ou complété sa formation. Plusieurs de ces personnels ont bénéficié d’un avancement de grade » précise Anthony Chrétien qui a voulu souligné la disponibilité exigée par le service »Ils restent toujours disponibles pour répondre aux demande de secours, cela au détriment de la vie personnelle ce qui n’est pas sans causer parfois de petits incidents au sein de la famille »

 

Evoquant la relève des effectifs « Nous avons de la ressource en attente dans les écoles de Jeunes sapeurs pompiers du secteur, ils sont au nombre de quatre dont un devrait nous rejoindre avant l’été »

 

Michèle Quellard, maire du Croisic a rendu hommage aux sapeurs pompiers « Vous exercez un métier dangereux, vous le faites avec courage et dévouement ; vous constituez un modèle de courage, de générosité et responsabilité auprès des habitants de notre commune. Je suis heureuse d’apprendre que les subventions des collectivités ont permis l’achat d’un nouveau véhicule mis à disposition par le SDIS44 » le maire à ensuite insisté sur la disponibilité aux contraintes partagées par les familles. Des propos relayés par Danielle Rival, maire de Batz sur mer et Conseillère Régionale  « Etre pompier c’est très souvent ne plus s’appartenir, c’est accepter qu’à n’importe quel moment le devoir vous appelle là où surgit le risque, l’urgence, le danger, la fatalité. Merci à vous et à vos familles

STE-BARBE-DECORATIONS.jpg Les médaillés :

L’adjudant Gildas Cozic, le sergent Jean Marc Gérard et le caporal chef Gérard Baudry ont reçu la médaille d’honneur, échelon vermeil, récompensant leurs 25 années d’engagement au service de la population

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 10:40

Office de Tourisme

2010, année du développement et de la communication

 

Invités par la municipalité redevenue gestionnaire de la compétence tourisme, les adhérents, les membres du conseil de gestion et le personnel se sont retrouvés pour dresser le bilan de l’année écoulée et dégager les perspectives d’une année 2010 qui verra une forte évolution des moyens de communication ainsi qu’une nouvelle implantation, au cœur du centre historique, de la structure d’accueil.

OTSI-VOEUX.jpg 

Le tourisme est devenu la principale « industrie » du secteur, son évolution s’inscrit dans un contexte fait de complémentarités mais qui devient très concurrentiel, ce constat impose une communication adaptée s’appuyant sur le caractère particulier de la ville ainsi que sur l’offre en matière d’animations, d’événement culturels en haute et basse saison. L’année 2010 sera placée sous le signe de la communication avec un soin tout particulier apporté à la réalisation des supports de communication « Il est nécessaire d’être efficace en terme de communication c’est dans ce but que seront remodelés les guides hébergement et touristiques, un travail qui sera très prochainement finalisé. Un objectif qui s’appui sur le dynamisme et l’homogénéité de ces supports. Dans le même esprit et afin d’offrir les meilleures condition d’accueil et de fonctionnement le nouvel office de tourisme en cœur de ville sera prêt pour la saison prochaine, il sera doté de nouveaux moyens informatiques » informe le maire qui développe avec son équipe la volonté de dynamiser le centre historique. Le bilan de l’année 2009 est positif avec une bonne fréquentation et le succès rencontré par les animations phares : Vieux métiers de la mer, Un soir sur les quais, animations diverses et concerts gratuits proposés au public. Bon bilan également pour l’arrière saison avec quelques évènements comme Les rencontres autour du livre (Plumes d’Equinoxe)  et l’exposition consacrant le 250ème anniversaire de la Bataille des Cardinaux qui a attiré près de 19 000 visiteurs à l’ancienne criée.

 FUTUR-OFFICE-DE-TOURISME-rue-du-Pilori.jpg

« J’adresse mes remerciements à tous les acteurs bénévoles, au comité de direction qui ont découvert un nouveau mode de gestion »a déclaré le maire.

 

Françoise Thobie, présidente du comité de gestion a pris le relais pour informer l’assistance que « Les vieux métiers de la mer » allait prendre la route pour Nivillac afin de s’y produire dans le cadre du 30ème anniversaire du Foyer Logement « Cette animation produite par l’office de tourisme s’est déjà déplacée (dans le passé) sur plusieurs régions de France mais aussi à l’étranger, là cette présentation doit se dérouler devant 1 000 personnes au moins cela peut être intéressant » de fait, « Les Vieux métiers de la mer », sorte de musée vivant des traditions locales, contribuent fortement à la notoriété du Croisic.

 

Les travaux concernant le nouvel office de tourisme, rue du Pilori, doivent débuter en janvier, ils se dérouleront sur une période de 6 mois pour une ouverture courant juin.

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 13:40

Vœux à la population

« S’adapter à ce qui bouge et change »

 

Comme le veut la tradition, Danièle Rival, entourée de l'équipe municipale, recevait les résidents pour la cérémonie des vœux. Entre le bilan satisfaisant d’une année écoulée et l’avenir immédiat, les projets tiennent une place importante tout comme les défis à relever.

 Danielle-Rival-maire-de-Batz.jpg

« Notre format de ville est une force, c’est aussi notre image et notre histoire, il nous faut nous adapter à ce qui change et bouge. Nous devons précéder et anticiper pour répondre à ces évolutions » a déclaré le maire qui a souligné que ces mutations touchaient la situation des familles, la démographie, la pyramide des âges, autant d’éléments qui concernent la société toute entière. « Nous avons des défis qu’il faut relever, c’est chose possible, je sais pouvoir compter sur une équipe municipale et des agents dynamiques, je les remercie sincèrement pour leur implication quotidienne dans leurs missions de service public »

 

Le maire a ensuite mis en relief la rigueur qu’il était nécessaire d’avoir pour ce qui concerne la gestion « au centime près » des finances tout en exerçant un contrôle sur la pression fiscale « La commune n’augmentera pas pour 2010 les trois taxes, néanmoins, les taux des bases peuvent évoluer sur le plan national » le maire apporte une précision importante « En 2010 les collectivités percevront très exactement les ressources qu’elles auraient perçues en l’absence de réforme et bénéficieront de la croissance supplémentaire obtenue grâce à la suppression de la taxe professionnelle sans pour autant qu’il y ait la moindre incidence sur les ménages »

 

Danièle Rival a ensuite évoqué les grands chantiers : restaurant scolaire « Un chantier important géré de manière cohérente qui répond à  plusieurs critères de Haute Qualité Environnementale par l’emploi de matériaux adaptés et le choix de panneaux solaires pour la production d’eau chaude". Autre actualité immédiate : l’aménagement et la revalorisation de la Grande rue et de la rue Saint Jean « avec un souci de favoriser le choix des matériaux dans l’esprit et le caractère qui distingue la ville, nous apportons le même soin sur l’équilibre et la cohabitation des divers modes de déplacements » se profilent à l’horizon 2010 de gros dossiers comme l’extension du Musée Intercommunal des Marais Salants, l’avancée du projet d’Espace Culturel Polyvalent, la finalisation de la Zone de Publicité Restreinte, le diagnostic énergétique des bâtiments communaux, l’aménagement et la mise en sécurité de la route départementale (RD45) « Pour tous ces projets, je précise que la commune bénéficie de subventions venant des différentes collectivités territoriales, de l’Etat et parfois même, de l’Europe »

 

Concernant le dossier Erika, Danièle Rival a précisé que la commune avait interjeté appel  et revendiquait une plus juste estimation des conséquences de la marée noire. « Nous réclamons, en plus de la somme des 500 000 € portant sur le préjudice apporté à l’image de marque de la commune, des sommes additionnelles qui pourraient porter la somme finale à 1 655 000 € « Le verdict est attendu pour le printemps 2010. C’est un dossier très lourd qui a nécessité la mobilisation et la compétence des élus et des personnels qui en ont été chargés, je tiens à les remercier »

 

 © Patrick Lehmann (Mileprod) - Texte et Photos -  Janvier 2010 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 21:34

2010, une année de transition

Placée sous le signe des projets et du progrès

 

C'est entourée de son équipe que Michèle Quellard, maire du croisic, à brossé le portrait d'une année 2010 qui reste chargée de projets malgré une conjoncture qui ne dévoile pas tout à fait sa véritable nature en raison de la suppression programmée de la taxe professionnelle qui fait débat au niveau national (NDLR).

DSC00443.JPG 

Evoquant Anne de Bretagne qui avait consenti aux croisicais une franchise d'impôt pour services rendus, le maire à rappelé non sans humour que ce temps était révolu "Mais rassurez-vous, a-t-elle adressé aux croisicais, nous avons pour objectif de maîtriser les dépenses de la commune, de gérer de manière dynamique la dette (qui se situera  au-dessous de la moyenne nationale dans la strate qui est la nôtre) et d'appliquer un contrôle rigoureux sur la pression fiscale.
 

Les projets seront maintenus que ce soit en matière d'équipement ou d'accentuation d'une politique culturelle s'adressant à toutes les couche de la population (animations populaires et festives, accueil du festival Anne de Bretagne, une exposition prestigieuse sur la bible, développement de l'offre culturelle sur l'année) Michèle Quellard s'appuyant sur le large succès rencontré par l'exposition concernant le 250ème anniversaire de la Bataille des Cardinaux (fréquentée par 19 000 personnes) "fort de cette expérience nous réfléchissons à l'organisation d'autres évènements culturels ou historiques "

 

Evoquant les nombreux débats en rapport avec la situation de la pêche professionnelle et du devenir de la criée, le maire à souligné la volonté de l'équipe municipale de pérenniser les activités traditionnelles dans une ville toute entière tournée vers la mer "Nous  travaillons pour conserver ce qui fait notre histoire, nous trouvons un écho favorable auprès des partenaires (conseil général et professionnels de la mer), nous défendons l'idée de la nécessité d'un point de vente au Croisic en raison de notre particularité : nous travaillons ici le vivant avec une constante démarche de qualité que ce soit l'eau ou les espèces nobles, nous avons également un moyenne d'âge (jeune)  des professionnels concernés, il existe ici une dimension historique, sociale et économique et des activités induites à la pêche. Notre criée figure à un rang avantageux (2ème rang sur 39, au national). Nous sommes favorable à l'installation d'une société d'économie mixte pour parvenir à cet objectif, nous pouvons y prendre place" En attendant l'aboutissement d'une solution viable encore soumise à des négociations, le maire a rappelé la forte implication de la municipalité dans ce dossier sensible.

 

En 2010 plusieurs grands chantiers seront ouverts : le Plan Local d'Urbanisme qui engagera l'avenir de la ville pour les dix années à venir, Le projet "coeur de ville"  avec des aménagements urbains, destinés à conserver et à pérenniser  l'existence du commerce de proximité et d'un tourisme nécessaire au développement de la cité, la création d'aménagements permettant le déplacement des personnes à mobilité réduite (PMR), la gestion des flux routiers et le stationnement des autocaravanes (déjà entamé), amélioration des services publics, des espaces ouverts au public (Mont Esprit), gestion de l'environnement "La liste n'est bien sûr pas exhaustive" précise le maire qui au passage a adressé un remerciement à ses collègues élus et aux services  pour leur implication et leur compétence dans la gestion des affaires municipales

 DSC00660

"Je vous adresse à tous mes voeux pour vous, vos proches, voeux de prospérité et de bonheur, j'ai bien sûr une pensée pour ceux de nos compatriotes qui sont les plus exposés aux contraintes économiques et sociales et qui vivent des moments difficiles. Vous contribuez tous, chacun et chacune, au développement du Croisic que ce soit dans vos entreprises et vos associations, vous donnez au Croisic son coeur, son âme"


© HippocampeInfo2 - Janvier 2010 - Mileprod ® (photos et texte)

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 20:59

Batz sur mer en fête

En attendant les cadeaux de Noël

 

Le marché de noël devient peu à peu une institution à Batz sur mer si l’on en juge par la fréquentation importante lors de l’inauguration,  ce matin du samedi 5 décembre, ainsi que toute la journée et celle prévisible du lendemain. Journée qui s’est démarquée avec l’arrivée officielle du Père Noël (en personne) dans la calèche de Kristelle qui a ensuite invitée les enfants à une promenade au pas tranquille d’un cob normand.

 

Joie des petits mais aussi des grands, en tout cas pour tous ceux qui ont su garder une âme d’enfant malgré une époque pas toujours très rose. Savoir et pouvoir rêver permet largement de surmonter les tracas du quotidien c’est ce que chacun peut et doit comprendre et apprécier d’une période principalement marqué par la magie de Noël. Sans oublier évidemment la notion de partage avec ceux qui sont dans la difficulté.

 

A  noter, la présence de chalets en bois qui donnent un parfum d’ailleurs à ce marché simple et convivial, où chacun aime à se retrouver entre amis et voisins avec le plaisir de partager le vin chaud aux saveurs subtiles en attendant de découvrir au pied du sapin quelques surprises, petites ou grandes, toutes enveloppées de bonheur et de partage.

 

 Noël constitue un instant magique,

 

Hippocampeinfo2 souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année, à toutes et à tous, à ses lecteurs fidèles comme à tous les autres

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 18:56

Historique et culturelle

Dernière ligne droite pour l’exposition de La bataille des Cardinaux

 

Connue sous le nom de "battle of Quiberon Bay" chez les britanniques, est une bataille navale ayant opposé les flottes française et britannique, pendant la guerre de Sept Ans. Elle a lieu le 20 novembre 1759, dans la baie de Quiberon. La flotte française fut défaite, offrant à la Royal Navy l'une de ses plus grandes victoires. Le Croisic quant à elle reste au cœur de l’évènement

 

Exposition rétrospective importante et de qualité ,saluée par ceux qui l’ont déjà visité « La batailles des Cardinaux, histoires et découvertes »  sur le thème de la bataille des Cardinaux  avec le retour symbolique du célèbre canon du Soleil Royal découvert par le Croisicais Jean Quilgars qui a été inaugurée le mardi 10 novembre,  se déroule jusqu’au 13 décembre elle  permettra au public de revivre la bataille (qui n’est pas enseignée dans les programmes scolaires) au moyen de panneaux didactiques et d’objets divers révélés lors de mission de recherche, de même que la présentation des magnifiques aquarelles magnifiques et de belles dimensions réalisées par Pierre Raffin-Caboisse (qui effectué un tour de monde à la voile sur Babar.)

 

Cette exposition a pris une place naturelle à l’ancienne criée « Un écrin idéal pour accueillir cette belle exposition consacrée au passée maritime de la région, le canon (du Soleil Royal) est au cœur de l’exposition, on y découvre pour la première fois de nombreux objets qui permettent de comprendre la vie à bord des navires de guerre, l’armement, les objets de navigation et de nombreux documents tels des cartes marines et un registre paroissial faisant du décès des victimes de ce fait de bataille. La présentation est dynamique avec des outils multimédia afin d’offrir un regard nouveau sur cet événement » déclare le comité d’organisation.

 

La ville du Croisic qui s’est beaucoup engagée dans cet évènement a bénéficie du soutien scientifique et technique du Musée National de la Marine, du Ministère de la Culture, ainsi que de nombreuses institutions (Château des Ducs de Bretagne de Nantes, Archives Départementales, Association des Musées de Bretagne Buhez…) Le commissariat de l’exposition a été confiée à Jean Michel Eriau, qu’il faut saluer ici,  inventeur des épaves de plusieurs navires dont le Soleil Royal ; il a été assisté par le croisicais Laurent Delpire, attaché de conservation du Patrimoine et de Céline Croissant, étudiante en Master 2 valorisation du Patrimoine à l’Université de Nantes.

 

Exposition a découvrir ou a revoir à l’ancienne criée, ouverture tous les jours jusqu’au 13 décembre

 

 

A noter :

 

Une escadre pour envahir l’Angleterre

 

Le 11 novembre 1759, quatrième année de la Guerre de Sept Ans, l’armée du Maréchal de Conflans appareillait de Brest avec 21 vaisseaux de rang et  5 frégates. A sa tête, le Soleil Royal, vaisseau de 80 canons. Cette première sortie était l’acte initial d’une opération secrète : envahir l’Angleterre avec 18000 hommes qui devaient embarquer dans le Morbihan et sous les ordres du Duc D’Aiguillon.

Les chances de succès d’un tel plan étaient minces. Outre les déplorables conditions météorologiques, il fallait encore que la flotte française, mal préparée et mal armée, parvienne à échapper à l’escadre de l’Amiral Hawke ainsi qu’à la division du Commodore Duff, mouillée en permanence sous Quiberon.

 

Le désastre du 20 novembre

 

Au matin du 20 novembre, après avoir reconnu les côtes de Belle-Île, la chasse est donnée à la division du Commodore Duff, qui s’éloigne. Un peu plus tard, une vingtaine de voiles sont signalées à l’Ouest. Au vent des Français, l’escadre de Hawke fonce littéralement sur la flotte française. L’amiral de Conflans, soucieux d’éviter toute action aventureuse à la dernière escadre qui reste à la France, donne ordre à ses navires de rompre le combat et de se réfugier dans la Baie de Quiberon, pavée d’écueils, où l’ennemi n’osera pas, pense-t-il, s’aventurer, surtout par ce temps de plus en plus frais.

Cependant, vers 14h30, alors que Le Soleil Royal se trouve par le travers des roches d’Hoedic, l’arrière-garde de l’escadre est engagée par l’ensemble des forces anglaises. Vers 15 heures le combat s’amorce violemment et la vaillance des vaisseaux français ne suffira pas à rompre la supériorité anglaise. On assiste à une série d’abordages dans un désordre extrême.  

La nuit tombe deux heures plus tard alors que le vent forcit.

Un magma de combattants épuisés, perdus au milieu des grains et de la fumée des bordées, mouillent au hasard en essayant de se dégager des dangers.

 

6 vaisseaux de rang perdus et 2800 victimes

 

Le 21 novembre, c’en est fait des ambitions

de la Marine de Louis XV.


Remerciements à Ville du Croisic, William Nocus (documentations)
Jean Michel Eriau- inventeur    de plusieurs épaves de la Bataille de Cardinaux
Pierre Raffin-Caboisse aquarelliste de talent
tour de mondiste sur le voilier Babar
Pensées à Jacques Yves Le Toumelin
navigateur mythique disparu récemment
"Rest in peace"


Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 22:27

 

Soft et fermes à la fois

Le maire et ses adjoints mettent les choses au point

 

Afin de tenir la population justement informée sur leur action et faire taire en même temps les bruits de coursive et autres rumeurs courant les quais, Michèle Quellard et ses adjoints se sont livrés, lundi 16 octobre, à une revue de détail des actions accomplies depuis leur élection. « Une intervention devenue nécessaire suite à des informations erronées ou tronquées propagées en ville qui plongent la population dans l’incompréhension »

 

Le maire tient à rappeler qu’il y a une équipe autour d’elle « Qui agit en parfaite osmose et réalise les projets clairement énoncés lors de la campagne des municipales. C’est une équipe soudée, sérieuse et compétente qui bénéficie du même sérieux et de la même compétence du personnel. Une garantie pour toute la population. Cela doit être dit. Je veux dire que ma confiance va à tous les acteurs de la mise en œuvre de cette politique au service de la ville et des habitants, résidents secondaires et permanents »

Rentrant dans le vif du sujet, chaque  adjoint a dressé le bilan de son activité avec force détail.

 

Premier à s’exprimer, Gérard Le Cam, adjoint aux finances en charge du développement économique a tout d’abord fait un retour en arrière « Sous l’ancien municipe, en 2001, la dette par habitant était de 911€, le point le plus bas a été obtenu en 2005 avec une dette par habitant de 448 € avec une légère progression en 2006 pour atteindre 485€. Sur 2007 – 2008, 2 programmes d’investissement ont été lancés ; tous les croisicais les connaissent (Nouvelle mairie et rénovation de l’ancienne criée) La dette par habitant est passée en 2007 à 955€ et en 2008 à 958€ à mettre en regard de la moyenne nationale de la strate de 799€ » le premier adjoint rappelle que depuis les dernières municipales et cela était annoncé lors de la campagne « Nous souhaitons engager une politique active de désendettement de notre commune, propos confirmé lors du débat d’orientation budgétaire 2009. Cette politique s’inscrit dans le respect de la gestion active de la dette, elle porte ses fruits car nous constatons aujourd’hui une baisse notable de l’endettement et de son ratio, malgré une baisse de la population, puisque le dernier recensement comptabilise 4 182 habitants contre 4 645 précédemment » et le premier adjoint de conclure que les élus majoritaires donnait rendez-vous aux croisicais pour la présentation du compte administratif « Ils pourront apprécier les résultats et le travail accompli concernant la gestion financière »

 

Les adjoints ayant délégation du maire concernant soit, les travaux, l’urbanisme, les affaires sociales et le logement, la culture, la vie associative, la jeunesse et les sports, ont détaillé le bilan de leur action et fait part de leurs résultats.

 

Mariannick Rousset (Urbanisme) a rappelé que le projet nouvelle mairie après révision avait permis une économie sur la facture finale de 800 000€, que la volonté de regrouper les services administratifs avait été réalisé « Il convenait de rapprocher la police municipale de l’organe de décision, ce sera fait avec la réhabilitation du local jouxtant la mairie et ce n’est pas un investissement de 300 000€ comme il est dit ici ou là mais 200 000€. »

 

Cet investissement s’inscrit dans la restructuration d’un quartier et d’une utilisation rationnelle de l’espace urbain intégrant une meilleur accessibilité des services avec la proximité de nouvelle possibilités de stationnement par un accès aux quais, tout en favorisant les modes de circulation douce(piétons, cyclistes) , donc débouchant sur un meilleur service à la population et favorable à l’animation du centre ville ancien en cohérence avec le déplacement de l’Office de Tourisme sur la rue du Pilori (accessibilité, 3 parkings de proximité, des commerces et des services)

 

Une réflexion  sur la voirie communale a amené les élus à engager un programme de travaux ambitieux et nécessaires avec l’amélioration et la créations de trottoirs sur certaines voies dont les revêtements ont été fait ou seront terminés à la fin de cette année. « Pour répondre aux critiques récurrentes concernant la propreté, nous avons équipé la place d’Armes de containers semi enterrés, nous avons revu ce qui n’allait sur d’autres points, facilité de dépôt des cartonnages, réfléchi aux améliorations à apporter pour faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite, fait des interventions sur le pavage dégradés dans le centre historique, sur le foyer des anciens. » précise Alain Lebfevre

 

Concernant la vie en ville, suite à la fermeture de la dernière poissonnerie du Croisic, les élus ont créé un marché aux poissons « Cela correspondait à une demande, nous avons investi  11 737 € dans le matériel et non plus de 50 000€ comme il a été dit, les commerçants payent une redevance de 260 € par mois, la ville assure le stockage du matériel et le nettoyage. » déclare Françoise Thobie

 

Concernant le volet social Michèle Benoiton informe « nous avons traité 76 dossiers, octroyé une aide au chauffage à 49 foyers. Nous comptabilisons à ce jour 98 demandes de logement en instance formulée majoritairement par des croisicais « Cela prouve que notre choix de faire de nouveaux logements sociaux est justifié » intervient le maire

 

Sur le plan culturel, la ville a innové avec « Un soir sur les quais », développé ou soutenu les animations culturelles existantes, « Il n’y pas deux cultures, une populaire, l’autre élitiste, souligne Mickaël Gauthier, nous travaillons pour que chacun y ait accès dans les meilleures conditions possibles » des projets sont à l’étude comme le Festival Anne de Bretagne ainsi qu’une grande exposition soutenue par l’UNESCO. L’ensemble des manifestations existant sur le Croisic connaissent le succès et contribuent à la renommée de la ville.

 

La plaisance a bénéficié de plusieurs investissement (pose de caméras de surveillance, investissement avec les pontons légers Twin sea à Port Charly, logiciel de gestion pour la capitainerie, concertation, partenariat et signatures de conventions avec les associations de plaisanciers, le remplacement annoncé du ponton visiteur selon Danièle Charlot

 

Les sports et la jeunesse bénéficient également d’un partenariat et du soutien de la municipalité « Nous entretenons de bonnes relations avec les associations, de même, de nombreux travaux ont été effectués sur les installations sportives (Pétanque, Tribunes, vestiaires, éclairage et reprise sur le terrain de foot, salle omnisports : chaudière, matériel de secours (défibrillateur)… »

Côté éducation – jeunesse l’action municipale se développe autour des ateliers péri-scolaires, atelier de soutien, atelier jardinage, ateliers informatiques…. « Autre point des jeux seront installés dans le petit jardin face à la SNSM, nous organisons le fête de la jeunesse et des sports en mai 2010, et nous favoriserons la lisibilité des parents sur toutes les activités touchant la jeunesse » conclu Babette Cassac

 

 

 


Propos recueillis par Mileprod (Le Croisic) - Photo R. Arribarat

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 00:45

Historique et culturelle

L’exposition sur la Bataille des cardinaux est ouverte

 

La bataille des Cardinaux, connue sous le nom de "battle of Quiberon Bay" chez les britanniques, est une bataille navale ayant opposé les flottes française et britannique, pendant la guerre de Sept Ans. Elle a lieu le 20 novembre 1759, dans la baie de Quiberon. La flotte française fut défaite, offrant à la Royal Navy

l'une de ses plus grandes victoires. Le Croisic quant à elle est au cœur de l’évènement

 

L’exposition rétrospective importante « La batailles des Cardinaux, histoires et découvertes »  sur le thème de la bataille des Cardinaux  avec le retour désormais effectif du célèbre canon du Soleil Royal découvert par le Croisicais Jean Quilgars a été inaugurée ce mardi 10 novembre, elle se déroulera jusqu’au 13 décembre et permettra au public de revivre la bataille au moyen de panneaux didactiques et d’objets divers ainsi qu’à la présentation des magnifiques aquarelles de belles dimensions réalisées par Pierre Raffin-Caboisse.

Cette exposition a pris un place naturelle à l’ancienne criée « Un écrin idéal pour accueillir cette belle exposition consacrée au passée maritime de la région, le canon sera au cœur de l’exposition, on y découvre pour la première fois de nombreux objets qui permettent de comprendre la vie à bord des navires de guerre, l’armement, les objets de navigation et de nombreux documents tels des cartes marines. La présentation est dynamique avec des outils multimédia afin d’offrir un regard nouveau sur cet événement » déclare le comité d’organisation.

 

La ville du Croisic bénéficie pour cet évènement du soutien scientifique et technique du Musée National de la Marine, du Ministère de la Culture, ainsi que de nombreuses institutions (Château des Ducs de Bretagne de Nantes, Archives Départementales, Association des Musées de Bretagne Buhez…) Le commissariat de l’exposition a été confiée à Jean Michel Eriau, l’inventeur des épaves de plusieurs navires dont le Soleil Royal ; il sera assisté par le croisicais Laurent Delpire, attaché de conservation du Patrimoine et de Céline Croissant, étudiante en Master 2 valorisation du Patrimoine à l’Université de Nantes.

 


le comité d'organisation

Pour conclure l’événement, le 21 novembre, se déroulera la journée « Hommage aux marins » dont une partie le matin se déroulera en mer, au large du Croisic, avec la participation d’un bâtiment de la Marine Nationale et de la Royal Navy, la gendarmerie maritime, la SNSM, les pêcheurs professionnels et les associations de plaisanciers pour un honneur rendus aux marins engagés dans la bataille avec un dépôt de gerbes.

 

Suivra à terre, en après-midi sur la Place d’Armes un honneur aux marins disparus et le dévoilement d’une plaque commémorative, en présence de nombreuses personnalités locales et nationales, les autorités navales françaises et britanniques, la musique des équipages de la flotte accompagnée d’un piquet d’honneur et d’une section de la Préparation Militaire.

 

  © Reportage texte et photos Mileprod ®™  Le  Croisic
© photos P.Lehmann /archives/ ©aquarelles de Pierre Raffin-caboisse ©


Repost 0
Published by Padraig De CHEMOULIN - dans VIE LOCALE
commenter cet article